🔮 Conspiracy News #47.2023

🔮 Conspiracy News #47.2023

LE DESSIN DE LA SEMAINE. « Soral à la retraite », par Ogé.

DÉMOCRATIE. Rudy Reichstadt, directeur de Conspiracy Watch, Ă©tait l’invitĂ© du dernier numĂ©ro du Droit de Vivre, revue de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisĂ©mitisme (Licra), pour son grand entretien. L’occasion de faire le point sur le phĂ©nomĂšne complotiste, devenu une donnĂ©e incontournable de la vie sociale et du dĂ©bat public, mais aussi de questionner le statut et la place de la vĂ©ritĂ©, pierre angulaire de la dĂ©mocratie (source : Le DDV, 20 novembre 2023).

DÉSINFORMATION SANITAIRE. Le Covid a montrĂ© Ă  quel point la dĂ©sinformation pouvait s’avĂ©rer dĂ©lĂ©tĂšre. Durant la crise sanitaire, les polĂ©miques sur les traitements et les vaccins avaient largement fragmentĂ© notre sociĂ©tĂ©. Mais il s’agissait d’une situation exceptionnelle, dans un contexte anxiogĂšne. Qu’en est-il aujourd’hui ? À quel point les fake news mĂ©dicales continuent-elles de nous empoisonner ? Pour en savoir plus, la Fondation Descartes, apparue en 2019 pour s’opposer aux fake news, a conduit une grande enquĂȘte, qui atteste une forte pĂ©nĂ©tration des croyances mĂ©dicales fantaisistes dans notre pays (source : L’Express, 22 novembre 2023).

À noter que la Fondation Descartes organise, sous le parrainage de l’AcadĂ©mie nationale de mĂ©decine, un colloque intitulĂ© « DĂ©sinformation en santĂ© : dĂ©fis et perspectives pour une information fiable Â», le 30 novembre 2023.

LOUIS FOUCHÉ. Le 13 novembre 2023, l’Ordre rĂ©gional des mĂ©decins de PACA-Corse a condamnĂ© le Dr Louis FouchĂ© Ă  trois mois d’interdiction d’exercer la mĂ©decine suite Ă  une plainte dĂ©posĂ©e par l’Ordre national des mĂ©decins qui lui reprochait d’« avoir tenu dans la presse des propos en contradiction avec les recommandations sanitaires prescrites pour lutter contre la pandĂ©mie de Covid-19 » (source : 20Minutes.fr, 25 novembre 2023). Louis FouchĂ©, figure connue de la complosphĂšre covido-sceptique, a annoncĂ© son intention de faire appel.

PIERRE CHAILLOT. La chaĂźne sceptique La Tronche en Biais consacre une vidĂ©o de plus d’une heure aux Ă©crits du statisticien prĂ©fĂ©rĂ© de la complosphĂšre covido-sceptique, Pierre Chaillot. Un entretien menĂ© par Thomas Durand avec le biostatisticien Matthieu Mulot et le consultant en innovation Ari Kouts (source : La Tronche en Biais/YouTube, 23 novembre 2023).

PSEUDO-EXPERTISE. Pascal Wagner-Egger, enseignant Ă  l’UniversitĂ© de Fribourg, nous Ă©claire sur les thĂ©ories du complot. Selon lui, il est parfois difficile de distinguer les pseudo-experts des vrais spĂ©cialistes. NĂ©anmoins, un test permettrait de les diffĂ©rencier. Le chroniqueur revient en particulier sur les cas de Jean-Dominique Michel et d’Idriss Aberkane (source : Blick, 25 novembre 2023).

PARLEMENT EUROPÉEN. L’offensive antivax continue au Parlement europĂ©en qui a accueilli le 21 novembre une confĂ©rence de presse d’une demi-heure organisĂ©e par les dĂ©putĂ©s d’extrĂȘme droite Marcel de Graaff (PVV, le parti de Geert Wilders ; Pays-Bas) et Joachim Kuhs (AfD ; Allemagne). L’activiste covido-sceptique nĂ©erlandais Willem Engel, leader du mouvement « Viruswaarheid » (« la vĂ©ritĂ© sur le virus »), y a Ă©tĂ© invitĂ© Ă  s’exprimer aux cĂŽtĂ©s de la mĂ©decin danoise covido-sceptique Vibeke Manniche et du statisticien Max Schmeling. Les intervenants ont Ă©voquĂ© un scandale sanitaire, appelant Ă  retirer immĂ©diatement du marchĂ© tous les vaccins anti-Covid Ă  ARNm qui, selon eux, prĂ©sentent des risques de modification gĂ©nĂ©tique. En mars 2022, Willem Engel avait Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© Ă  Rotterdam dans le cadre d’une enquĂȘte pour dĂ©sinformation mĂ©dicale, escroquerie, propos Ă  visĂ©e terroriste et menaces.

DOUTE. Dans une tribune parue dans Le Monde, Gilles Barroux, enseignant de philosophie, regrette que le dĂ©ni du rĂ©chauffement climatique soit toujours assimilĂ© Ă  une forme de doute, alors qu’il s’agit plutĂŽt de dĂ©fiance. Loin de poursuivre une finalitĂ© scientifique, ceux que l’on nomme les « climatosceptiques Â», Â« parient sur l’ignorance de leurs auditeurs pour jeter le trouble, le soupçon et, dans les mailles de leurs filets fallacieux, introduisent un rĂ©cit alternatif sans fondement Â». Gilles Barroux plaide pour l’abandon du terme « climatoscepticisme Â» (source : Le Monde, 19 novembre 2023).

DIPLOMATIE COMPLOTISTE. En Argentine, le trĂšs rĂ©actionnaire Javier Milei vient de remporter l’élection prĂ©sidentielle face au pĂ©roniste Sergio Massa. BernabĂ© Malacalza et Juan Gabriel Tokatlian esquissent le tournant diplomatique inquiĂ©tant que pourrait prendre Buenos Aires avec Milei au pouvoir. Ils proposent une dĂ©finition de ce qu’est une « politique Ă©trangĂšre complotiste Â» et expliquent notamment que « les politiques Ă©trangĂšres complotistes sont souvent justifiĂ©es comme Ă©tant une stratĂ©gie politique pour faire face Ă  l’incertitude et Ă  l’instabilitĂ© mondiales Â» (source : Le Grand Continent, 19 novembre 2023).

LECTURE. Les nouvelles technologies et la puissance des rĂ©seaux sociaux ont donnĂ© aux opĂ©rations d’influence russes un potentiel de viralitĂ© dont les pontes du KGB n’auraient pas pu rĂȘver en leur temps. Dans AllĂŽ, Paris ? Ici Moscou. PlongĂ©e au cƓur de la guerre de l’information (DenoĂ«l), le journaliste d’investigation Nicolas QuĂ©nel a menĂ© une grande enquĂȘte sur ces opĂ©rations d’influence russes mais Ă©galement sur la contre-offensive française et europĂ©enne.

KEMI SEBA. Attaquant dans un tweet « l’élite occidentale Â», l’activiste panafricaniste Kemi Seba a fustigĂ© l’« Ă©lite financiĂšre apatride Â», une expression dont les spĂ©cialistes de l’antisĂ©mitisme savent bien qu’elle a toujours servi avant tout Ă  dĂ©signer « les Juifs » (source : Conspiracy Watch/X, 20 novembre 2023).

« AUTOSÉMITISME Â». InventĂ© pour suggĂ©rer que l’antisĂ©mitisme ou sa recrudescence sont l’Ɠuvre de ceux qui prĂ©tendent en ĂȘtre les victimes, le terme « autosĂ©mitisme » permet de contester la rĂ©alitĂ© de l’antisĂ©mitisme… tout en en attribuant la responsabilitĂ© aux Juifs eux-mĂȘmes. Une analyse de notre rĂ©daction (source : Conspiracy Watch, 23 septembre 2023).

MODÉRATION. Depuis les attaques terroristes du Hamas en IsraĂ«l le 7 octobre, X est l’un des rĂ©seaux sociaux les plus submergĂ©s par les contenus violents, haineux ou mensongers. Des tendances amplifiĂ©es par les dĂ©cisions de son patron, Elon Musk, telles que la rĂ©duction de la modĂ©ration ou encore la rĂ©munĂ©ration des comptes « X Premium Â» : publier des contenus incendiaires qui suscitent des rĂ©actions indignĂ©es peut rapporter gros, davantage en tout cas que des propos plus consensuels (source : France Info, 19 novembre 2023).

RÉVISIONNISME. « L’armĂ©e israĂ©lienne a tuĂ© des civils israĂ©liens le 7 octobre pour empĂȘcher qu’ils soient pris en otage » : c’est l’allĂ©gation faite par Max Blumenthal, directeur du site conspirationniste The Grayzone, au sujet de l’attaque du 7 octobre, dĂ©naturant le contenu d’un article du quotidien israĂ©lien Ha’Aretz concernant le festival de musique de Reim oĂč 364 personnes ont Ă©tĂ© tuĂ©es. Des propos que l’islamologue François Burgat, directeur de recherches Ă©mĂ©rite au CNRS, s’est empressĂ© de relayer accompagnĂ© de ce commentaire : « la vĂ©ritĂ© arrive par les escaliers. La propagande israĂ©lienne part en fumĂ©e » (source : Conspiracy Watch, 24 novembre 2023).

Le mĂȘme type d’accusations a Ă©tĂ© repris par l’agence de presse Quds (liĂ©e au Hamas) qui a Ă©crit trompeusement que l’enquĂȘte Ă©voquĂ©e par Ha’Aretz avait Â« conclu qu’un hĂ©licoptĂšre militaire israĂ©lien [avait] tuĂ© des IsraĂ©liens lors de la rave Nova le 7 octobre ». L’AutoritĂ© palestinienne s’est livrĂ©e, temporairement, Ă  des accusations du mĂȘme genre, avant de les retirer (source : YnetNews.com, 20 novembre 2023). En rĂ©alitĂ©, Ha’Aretz s’est contentĂ© de citer une source policiĂšre anonyme selon laquelle « un hĂ©licoptĂšre de combat de Tsahal arrivĂ© sur les lieux et ayant tirĂ© sur des terroristes aurait apparemment Ă©galement touchĂ© certains participants au festival ». Or, comme le souligne Le Parisien, « le quotidien israĂ©lien ne prĂ©cise pas s’il a eu accĂšs Ă  l’enquĂȘte et ne donne pas davantage d’élĂ©ments [et] ne dit d’ailleurs pas si ces personnes ont Ă©tĂ© tuĂ©es par les tirs » (sources : Le Parisien, 20 novembre 2023). Comme l’indique Times of Israel, « des Ă©lĂ©ments de l’article de Ha’Aretz ont Ă©tĂ© largement sortis de leur contexte sur les rĂ©seaux sociaux et utilisĂ©s pour imputer Ă  IsraĂ«l la responsabilitĂ© de centaines de morts civiles le 7 octobre, ce qui n’a aucun fondement dans les faits et dans les nombreux reportages sur le massacre » (source : Times of Israel, 19 novembre 2023). Il n’existe en effet pas de preuve que des militaires israĂ©liens aient reçu pour consigne d’abattre des civils pour empĂȘcher qu’ils soient pris en otage. Quant Ă  la circonstance que des civils israĂ©liens auraient effectivement Ă©tĂ© victimes de tirs provenant de l’armĂ©e israĂ©lienne le 7 octobre, elle n’est pas Ă©tablie, mĂȘme si cette possibilitĂ© ne peut ĂȘtre raisonnablement Ă©cartĂ©e Ă  ce stade compte tenu de la confusion qui rĂ©gnait alors, comme l’a rapportĂ© dĂšs la mi-octobre la presse israĂ©lienne elle-mĂȘme, notamment sur le site Mako. Il demeure que de multiples tĂ©moignages et preuves matĂ©rielles, dont des documents Ă©crits et des vidĂ©os prises par des assaillants du Hamas eux-mĂȘmes, attestent que le Hamas a dĂ©libĂ©rĂ©ment pris pour cible des civils israĂ©liens le 7 octobre.

Dans un contexte oĂč les partisans du Hamas s’emploient Ă  promouvoir un rĂ©cit de facture rĂ©visionniste, voire nĂ©gationnniste, dans lequel les morts du 7 octobre auraient largement Ă©tĂ© le fait de l’armĂ©e israĂ©lienne, de nombreux comptes sur les rĂ©seaux sociaux diffusent une vidĂ©o prĂ©sentĂ©e comme « inĂ©dite » censĂ©e montrer un hĂ©licoptĂšre d’attaque de Tsahal en train d’abattre des civils le 7 octobre. Sur X, le compte de dĂ©sinformation Syrian Girl, animĂ© par Maram Susli, prĂ©tend ainsi dans un message vu prĂšs de 30 millions de fois : « IsraĂ«l admet que des hĂ©licoptĂšres Apache ont tirĂ© sur ses propres civils fuyant le festival de musique Supernova ». En rĂ©alitĂ©, comme le montre CheckNews, ces images ont Ă©tĂ© tournĂ©es Ă  une dizaine de kilomĂštres du lieu du festival, dans la bande de Gaza (et non en territoire israĂ©lien), et les Ă©lĂ©ments visibles dans la vidĂ©o ne permettent pas d’affirmer que les cibles de l’hĂ©licoptĂšre sont civiles (source : LibĂ©ration, 19 novembre 2023).

TUNISIE. Depuis son Ă©lection Ă  la prĂ©sidence de la Tunisie, mais Ă©galement bien avant, le prĂ©sident KaĂŻs SaĂŻed ne cesse de mĂȘler populisme et conspirationnisme pour alimenter sa rhĂ©torique. Dans une note publiĂ©e par la Fondation Jean-JaurĂšs, l’essayiste et analyste Hatem Nafti, membre de l’Observatoire tunisien du populisme et auteur de Tunisie : vers un populisme autoritaire ? (Riveneuve, 2022), revient sur la genĂšse de ce complotisme et dĂ©crypte l’inquiĂ©tante utilisation par KaĂŻs SaĂŻed des thĂ©ories du complot comme mode de gouvernance (source : Fondation Jean-JaurĂšs, 22 novembre 2023).

CONVERGENCES. Dans un tweet, le dĂ©putĂ© europĂ©en Thierry Mariani (RN) a saluĂ© les thĂšses du dernier livre de l’historienne Annie Lacroix-Riz, Les origines du Plan Marshall, le mythe de l’aide amĂ©ricaine (Armand Colin), qui a fait l’objet d’un compte rendu Ă©logieux sur le site de Marianne. Il faut dire que Thierry Mariani partage avec l’historienne, militante du PĂŽle de renaissance communiste en France (PRCF), de tendance stalinienne, un antiamĂ©ricanisme radical (source : Élie Guckert/X, 21 novembre 2023).

VINTED. En 2020, des adeptes de la mouvance QAnon avaient relayĂ© la thĂšse selon laquelle le site de e-commerce Wayfair Ă©tait le lieu d’un vaste trafic d’enfants orchestrĂ© par des rĂ©seaux pĂ©docriminels. C’est aujourd’hui au tour du site Vinted de faire l’objet de telles accusations de la part des QAnon français (sources : 20Minutes.fr, 18 novembre 2023 ; Le Monde, 24 novembre 2023). L’étude des statistiques sur X atteste la rapiditĂ© avec laquelle une telle rumeur complotiste a opĂ©rĂ© sur la plateforme numĂ©rique (source : Tristan MendĂšs France/X, 17 novembre 2023). Une rumeur notamment reprise Ă  son compte par Francis Lalanne… (source : La Voix du Nord, 23 novembre 2023).

PÉDOCRIMINALITÉ. PrĂšs de trois ans aprĂšs sa crĂ©ation, la Commission indĂ©pendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants a remis officiellement son rapport final, le 17 septembre. DestinĂ© Ă  mieux repĂ©rer les faits et Ă  amĂ©liorer la prise en charge judiciaire, il comporte 82 prĂ©conisations (source : Le Monde, 17 novembre 2023). Le rapport rappelle que la famille est le premier espace dans lequel se dĂ©roulent ces violences (81% des agresseurs sont au sein de la famille). Une rĂ©alitĂ© qui contredit les obsessions complotistes de ceux qui, sur les rĂ©seaux sociaux, s’acharnent Ă  combattre une « Ă©lite pĂ©docriminelle mondiale » largement fantasmagorique (source : Tristan MendĂšs France/X, 19 novembre 2023).

MAÏDAN. Le 21 novembre 2023 marque le dixiĂšme anniversaire du mouvement EuromaĂŻdan, une vague de protestations dĂ©clenchĂ©e aprĂšs la dĂ©cision du prĂ©sident ukrainien Viktor Ianoukovitch de suspendre un accord d’association entre l’Ukraine et l’Union europĂ©enne, au bĂ©nĂ©fice de la relation avec la Russie. Vladimir Poutine devait rapidement voir dans cette mobilisation un complot contre la Russie, une nouvelle « rĂ©volution de couleur », thĂšse reprise par de nombreux dĂ©sinformateurs français (source : Élie Guckert/X, 22 novembre 2023).

JFK. Le 22 novembre 1963, le prĂ©sident des États-Unis John Fitzgerald Kennedy Ă©tait abattu Ă  Dallas par Lee Harvey Oswald. Pourtant, soixante ans plus tard, la plupart des AmĂ©ricains ne croit pas Ă  la responsabilitĂ© d’un tireur unique. Dans LeJournal.info, Laurent Joffrin se demande si nous avons affaire Ă  « la premiĂšre grande « thĂ©orie du complot » de l’histoire contemporaine », une rĂ©flexion conduite en cinq volets. À lire Ă©galement, le thread de ThĂ©o Laubry, rappelant qu’aucune des nombreuses « thĂ©ories alternatives sur l’assassinat de Kennedy n'[a] jamais menĂ© nulle part ».

Adblock test (Why?)

Source: Lire l'article complet de Conspiracy Watch

À propos de l'auteur Conspiracy Watch

Que Conspiracy Watch (L'Observatoire du conspirationnisme) soit complĂštement dans le champ, c'est son affaire. Mais qu'elle se prĂ©sente comme la rĂ©fĂ©rence en matiĂšre d'information fiable, ça dĂ©passe la malhonnĂȘtetĂ© probante ou l'imbĂ©cilitĂ© sincĂšre, c'est carrĂ©ment de la fraude.Par contre, il faut admettre que Conspiracy Watch effectue un travail extraordinaire -- le sait-il? -- pour repĂ©rer et inventorier les sources d'information alternatives. Si on fait l'effort d'Ă©carter les intervenants effectivement farfelus -- leur prĂ©sence Ă©tant nĂ©cessaire pour dĂ©cridibiliser les autres -- on y dĂ©couvrira en premiĂšre ligne les manifestations de la dissidence effective.C'est prĂ©cisĂ©ment pour cette raison que nous avons choisi d'ajouter Conspiracy Watch parmi nos sources.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You