Ce qui reste de la Baie des Cochons bis: les équipements habituels de l’insurrection 2.0 dirigée

Ce qui reste de la Baie des Cochons bis: les équipements habituels de l’insurrection 2.0 dirigée

Ce fiasco implique le groupe Silvercorps USA dont les mercenaires viennent du Texas. Un peu plus de 300 déserteurs de l’armée vénézulienne et des colombiens devait participer à une opération visant à:

  1. Décapiter le gouvernement du Venezuela en neutralisant le président Maduro;
  2. Prendre le contrôle de deux sites sensibles; coup militaire avec le concours de cellules dormantes au sein des forces armées; neutralisation des capacités A2/AD (défense aérienne) et destruction des Su-30 de l’armée de l’air vénézuelienne;
  3. Déclarer Juan Guaido nouveau président.

Comme d’accoutumée, le gouvernement US va certainement nier tout lien avec cette société de sécurité privée. Ni vu, ni connu. Même pas informés. C’est la procédure habituelle quand il s’agit d’opérations noires ou clandestines.

Jordan Goudreau, site du groupe Silvercorps USA.

Bref l’un des coups les plus foireux de l’histoire. Ce n’est pas parce que l’on vient des forces spéciales et que l’on s’est retrouvés mêlés à tous les coups tordus des dix dernières années que l’on peut mener à bien une opération de changement de régime du même style que celui qui a eu lieu en Libye en 2011.

Publicités

Source: Lire l'article complet de Strategika 51

À propos de l'auteur Strategika 51

« Portail indépendant de l’information stratégique asymétrique et non linéaire. » Journal of a Maverick. A Pre-Socratic and a Non-linear Observer of the World. Carnet de bord d'un observateur de crise, pré-socratique, iconoclaste et évoluant en mode non-linéaire. Contact: strategika51link@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You