🔮 Conspiracy News #51.2023

🔮 Conspiracy News #51.2023

ANTISÉMITISME. « Beaucoup de jeunes ont biberonnĂ© sur YouTube Ă  des vidĂ©os de Soral et DieudonnĂ© Â» a expliquĂ© Rudy Reichstadt dans une interview sur RCJ, invitĂ© Ă  analyser, dans le contexte actuel, les raisons de la porositĂ© de notre sociĂ©tĂ© Ă  l’antisĂ©mitisme et le poids de la dĂ©sinformation. « Il est probable que, collectivement, nous n’en ayons pas pris la mesure Ă  l’Ă©poque Â» a ajoutĂ© le directeur de Conspiracy Watch, Ă©voquant le site ÉgalitĂ© & RĂ©conciliation d’Alain Soral, crĂ©Ă© en 2007, prĂ©cisant qu’« une partie de la jeunesse de ce pays a Ă©tĂ© trĂšs directement influencĂ©e par cette propagande violemment antisĂ©mite Â» ainsi que l’a reconnu le dĂ©putĂ© LFI David Guiraud auprĂšs de LibĂ©ration (sources : RCJ/X, 20 dĂ©cembre 2023 ; LibĂ©ration, 15 dĂ©cembre 2023).

ALAIN SORAL. À nouveau actif sur X depuis le 13 octobre, Alain Soral a publiĂ© un post Ă  connotation raciste visant la ministre de la Culture Rima Abdul Malak… avant de le supprimer en catimini. Le tweet avait en effet suscitĂ© des rĂ©actions nĂ©gatives parmi les fans de Soral, peu habituĂ©s Ă  ce type de cibles (source : Conspiracy Watch/X, 17 dĂ©cembre 2023). À noter que l’attaque n’a pourtant rien d’inĂ©dite : il y a quelques mois, le polĂ©miste s’était dĂ©jĂ  interrogĂ© sur l’« Ă©quipe de France noire Â» de football en termes peu amĂšnes
 (source : Victor Mottin/X, 17 dĂ©cembre 2023).

SIMONE VEIL. Une rumeur sordide insinue que Simone Veil aurait signĂ© un accord pour que des IsraĂ©liens bĂ©nĂ©ficient prioritairement d’organes prĂ©levĂ©s sur des Français. Elle a notamment Ă©tĂ© diffusĂ©e par le site communautaire Oumma.com ainsi que par le mĂ©dia proche de Soral Marcel D. (source : Franc-Tireur, 20 dĂ©cembre 2023).

ELON MUSK. Le 16 dĂ©cembre 2023, le milliardaire Elon Musk Ă©tait l’invitĂ© d’honneur de la fĂȘte annuelle du parti de la cheffe du gouvernement italien Giorgia Meloni. L’occasion de mettre en garde contre la crise de la dĂ©natalitĂ©, le wokisme mais aussi d’affirmer que « le changement climatique ne constitue pas une menace si grave Ă  court terme Â». Et de se faire une nouvelle fois le porte-voix des idĂ©es portĂ©es par l’extrĂȘme droite (source : Heidi news, 17 dĂ©cembre 2023).

X. PremiĂšre plateforme visĂ©e par une demande d’informations en octobre, X devient aussi la premiĂšre plateforme ciblĂ©e par une enquĂȘte formelle dans le cadre du Digital Services Act (DSA), rĂšglement europĂ©en entrĂ© en vigueur le 25 aoĂ»t dernier. Le rĂ©seau social est notamment accusĂ© de ne pas avoir rempli ses obligations de lutte contre les contenus illĂ©gaux et la dĂ©sinformation (sources : Commission europĂ©enne/XL’usine digitale, 18 dĂ©cembre 2023). A noter que le Centre de surveillance, d’analyse et de stratĂ©gie (CeMAS), une organisation allemande Ă  but non lucratif qui se consacre Ă  l’Ă©tude du complotisme et des mouvances d’extrĂȘme droite, a annoncĂ© jeudi qu’il quittait X dĂ©finitivement, de mĂȘme que l’Ă©mission « Quotidien » (TMC), prĂ©sentĂ©e par Yann BarthĂšs. Le CeMAS Ă©crit : « C’est avec la boule au ventre que nous avons suivi les dĂ©veloppements problĂ©matiques de la plateforme et nous tirons maintenant un trait dessus ».

TIRED EARTH. Sur le rĂ©seau social X, des comptes affiliĂ©s au mĂ©dia Tired Earth France se sont fait remarquer pour leurs messages complotistes et antisĂ©mites. « Brice Garreau », l’un des « journalistes Â» de ce mĂ©dia, est, depuis l’attaque du Hamas du 7 octobre, un relais frĂ©nĂ©tique d’indignations sur la colonisation israĂ©lienne mais aussi de fausses informations, d’images dĂ©tournĂ©es d’autres conflits. Garreau, qui avait dĂ©jĂ  participĂ© Ă  une opĂ©ration d’influence iranienne en 2020 et dont le compte X vient d’ĂȘtre fermĂ©, diffuse aussi des messages de l’influenceur complotiste Jackson Hinkle, l’un des pires dĂ©sinformateurs sur la guerre IsraĂ«l-Hamas (source : Conspiracy Watch, 20 dĂ©cembre 2023).

BACHAR EL-ASSAD. Dans un discours prononcĂ© le 18 dĂ©cembre, le prĂ©sident syrien Bachar el-Assad a dĂ©clarĂ© qu’il n’y avait aucune preuve que six millions de Juifs avaient Ă©tĂ© tuĂ©s par les nazis (source : MEMRI, 18 dĂ©cembre 2023). Il a Ă©galement Ă©voquĂ© le mythe de l’origine « khazare Â» des Juifs, terme couramment utilisĂ© dans la propagande antisĂ©mite contemporaine « pour stigmatiser les Juifs Ă  travers la dĂ©nonciation d’un chimĂ©rique petit groupe de Juifs qui serait Ă  l’origine de tous les grands maux de l’humanitĂ© ».

NASA. Sur YouTube, l’homme d’affaires franco-libanais Oussama Ammar a affirmĂ© qu’une intelligence artificielle dĂ©veloppĂ©e par Google aurait dĂ©tectĂ© les images de l’alunissage de juillet 1969 comme Ă©tant « fausses ». D’aprĂšs lui Ă©galement, la Nasa aurait reconnu que la vraie vidĂ©o avait Ă©tĂ© perdue et qu’une fausse vidĂ©o avait dĂ» ĂȘtre rĂ©alisĂ©e. Des infox sur lesquelles revient l’AFP (sources : AFP, 15 dĂ©cembre 2023 ; AFP/X, 18 dĂ©cembre 2023). Les thĂ©ories niant l’alunissage de 1969 sont vieilles de 50 ans et continuent de faire des ravages dans les esprits des adolescents, malgrĂ© les nombreux arguments qui existent pour les rĂ©futer (source : Le Parisien, 19 dĂ©cembre 2023).

ANTIVAX. Le tribunal correctionnel de Paris a condamnĂ© ce mercredi onze opposants aux vaccins Ă  des peines allant de quatre Ă  six mois de prison avec sursis pour cyberharcĂšlement. En pleine pandĂ©mie de Covid-19, en 2021, ils avaient ciblĂ© le professeur Michel Slama, mĂ©decin au CHU d’Amiens ainsi que la dĂ©putĂ©e (Horizons) de Moselle, Isabelle Rauch, et la sĂ©natrice (PS) de Charente, Nicole Bonnefoy. Membres d’un groupe sur Telegram, ils postaient massivement sur ce canal des commentaires contre les « complices de gĂ©nocide Â», les « collabos d’un systĂšme nazi Â», les « psychopathes pro-nazis Â», ainsi que des photomontages des visage des personnes visĂ©es couverts d’une croix gammĂ©e (source : France Bleu, 20 dĂ©cembre 2023).

MAMOUDOU GASSAMA. « Devenir français, ça a changĂ© beaucoup de choses Â», explique Mamoudou Gassama, l’homme qui avait sauvĂ© un enfant suspendu au quatriĂšme Ă©tage d’un immeuble parisien, le 26 mai 2018, au micro de France Inter qui l’a retrouvĂ© (source : France Inter, 21 dĂ©cembre 2021). On se souvient que le prĂ©sentateur AndrĂ© Bercoff, dans un style conspirationniste des plus caractĂ©risĂ©s, avait mis en doute les faits, dĂ©fendant la thĂšse d’une mise en scĂšne et revendiquant le droit de se « poser des questions Â» (source : Conspiracy Watch, 4 juin 2019).

DÉCONSPIRATEURS. Ariane Chemin, grand reporter au Monde et autrice de Ne rĂ©veille pas les enfants (Éditions du sous-sol, 2023), Ă©tait l’invitĂ©e d’un numĂ©ro hors-sĂ©rie des DĂ©conspirateurs, sous-forme de podcast, co-animĂ© exceptionnellement par Rudy Reichstadt et ValĂ©rie Igounet, directrice adjointe de Conspiracy Watch. Ensemble ils sont revenus sur quelques-uns des dossiers traitĂ©s par la journaliste au cours de sa carriĂšre. Au sommaire, le journalisme Ă  l’heure des rĂ©seaux sociaux, de la propagande de guerre et du complotisme mondialisĂ© ; Robert Faurisson dans Le Monde ; le pape François, bĂȘte noire des identitaires ; le phĂ©nomĂšne Raoult et le populisme mĂ©dical ; l’hydroxychloroquine et AgnĂšs Buzyn ; le drame de Montreux ; l’affaire Benalla ; l’affaire DSK ; la trajectoire de SĂ©golĂšne Royal ; faut-il quitter Twitter ? (source : Conspiracy Watch, 21 dĂ©cembre 2023).

RFK JR. Le site de fact-checking PolitiFact vient de dĂ©signer la campagne complotiste de Robert Francis Kennedy Jr., candidat Ă  l’élection prĂ©sidentielle amĂ©ricaine de 2024, « mensonge de l’annĂ©e 2023 ». Il rappelle que RFK Jr a Ă©mis cette annĂ©e, Ă  plusieurs reprises, de fausses affirmations sur les vaccins et le Covid-19, ainsi que sur l’assassinat de son pĂšre, le sĂ©nateur Robert F. Kennedy, et celui de son oncle, le prĂ©sident John F. Kennedy (source : PolitiFact, 21 dĂ©cembre 2023).

NÉGATIONNISME. CheckNews, le service de fact-checking de LibĂ©ration, a publiĂ© une sĂ©rie d’articles sur le nĂ©gationnisme en temps rĂ©el qui s’est emparĂ© des crimes commis par le Hamas le 7 octobre 2023. NĂ©gation des faits, relativisme, invocation de la religion, prĂ©texte d’une responsabilitĂ© premiĂšre de l’État d’IsraĂ«l… : les responsables du Hamas ont refusĂ© de reconnaĂźtre des crimes pourtant parfaitement documentĂ©s, Ă  commencer par les terroristes eux-mĂȘmes. Ces rĂ©cits nĂ©gationnistes ont Ă©tĂ© relayĂ©s Ă  travers le monde par des complotistes professionnels mais aussi par certaines tĂȘtes d’affiches mĂ©diatiques. Les articles de CheckNews, rappellent ses journalistes, font eux-mĂȘmes systĂ©matiquement l’objet de commentaires qui nuancent ou contestent la rĂ©alitĂ© des crimes du 7 octobre. Tour d’horizon de ces rĂ©cits tronquĂ©s et de leurs propagateurs en trois articles : « Massacre du 7 octobre : Hamas, nĂ©gationniste en chef Â», « Guerre Hamas-IsraĂ«l : la mĂ©moire meurtrie du massacre du 7 octobre Â», « Guerre Hamas-IsraĂ«l : les nĂ©gationnistes du 7 octobre face aux preuves vidĂ©os Â» (source : LibĂ©ration, 20 dĂ©cembre 2023).

JOHN MEARSHEIMER. Figure controversĂ©e en raison de son attrait pour les thĂ©ories complotistes et ses prises de position faisant porter Ă  l’Occident la responsabilitĂ© de l’invasion de l’Ukraine part la Russie, le politologue amĂ©ricain John Mearsheimer Ă©tait l’invitĂ© le 15 dĂ©cembre dernier de Â« Judging Freedom », le podcast de l’ex-juge Andrew Napolitano (expert justice de la chaĂźne conservatrice amĂ©ricain Fox News). Il y a affirmĂ© que, le 7 octobre, « un bon nombre des IsraĂ©liens qui ont Ă©tĂ© tuĂ©s n’ont pas Ă©tĂ© tuĂ©s par le Hamas ; ils ont Ă©tĂ© tuĂ©s par l’armĂ©e israĂ©lienne », reprenant Ă  son compte une rumeur mise en circulation par Max Blumenthal, du site de dĂ©sinformation The Grayzone, et sans plus de prĂ©cision quant au nombre de personnes dont il parlait. Mearsheimer a Ă©voquĂ© dans la mĂȘme interview la « doctrine Hannibal », un protocole prĂ©voyant que l’armĂ©e israĂ©lienne mette en oeuvre tous les moyens possibles pour Ă©viter la capture de ses citoyens, quitte Ă  mettre leurs vies en pĂ©ril. Longtemps secret, ce protocole a Ă©tĂ© abandonnĂ© par IsraĂ«l en 2016. Un extrait de l’intervention de John Mearsheimer a Ă©tĂ© diffusĂ© par le mĂ©dia panarabe Middle East Eye [archive] ainsi que par l’islamologue François Burgat [archive] et le confĂ©rencier soralien Youssef Hindi [archive]. Le mĂȘme jour, sur le mĂ©dia britannique UnHerd, John Mearsheimer a qualifiĂ© le Hamas de « mouvement de rĂ©sistance ». Le bilan dĂ©finitif le plus rĂ©cent de l’attaque du 7 octobre 2023 s’Ă©lĂšve Ă  1139 morts. Il comprend 695 victimes civiles israĂ©liennes (dont 36 enfants), 373 membres des forces de sĂ©curitĂ© et 71 ressortissants Ă©trangers.

LECTURE. Dans Le Nouvel opium des progressistes (Tracts Gallimard, n° 53, 2023), l’historien des idĂ©es Pierre-AndrĂ© Taguieff estime que la dĂ©nonciation complotiste du « sionisme mondial » est au nombre des quatre principales significations du mot « antisionisme » : « Le « complot sioniste mondial » a remplacĂ© le « complot judĂ©o-maçonnique » et le « complot judĂ©o-bolchevique », non sans intĂ©grer, en les reformulant, certains thĂšmes d’accusation ritualisĂ©s par la diffusion des deux grands rĂ©cits de complot antijuifs prĂ©cĂ©dents. Mais la grande nouveautĂ© idĂ©ologique et discursive aura Ă©tĂ© l’islamisation progressive de la propagande antisioniste, notamment aprĂšs la rĂ©volution islamiste iranienne de 1979. » Il souligne ainsi que la Charte du Hamas ou les Ă©crits de Sayyid Qutb, le grand thĂ©oricien des FrĂšres musulmans, envisagent les Juifs et les sionistes comme des comploteurs « par nature ».

PÉDOCRIMINALITÉ. Ils ont fait de la lutte contre la pĂ©docriminalitĂ© leur cheval de bataille, croient voir des cercles de personnalitĂ©s haut placĂ©es Ă  l’Ɠuvre et crient Ă  l’omerta si leurs thĂšses ne trouvent pas Ă©cho dans les mĂ©dias : de Karl ZĂ©ro au compte X « ZoĂ© Sagan » en passant par Florian Philippot, cette mouvance trĂšs active sur les rĂ©seaux sociaux peut aussi faire du mal Ă  la vĂ©ritable lutte contre les violences sexuelles (source : Marianne, 17 dĂ©cembre 2023). Les entreprises sont Ă©galement touchĂ©es : aprĂšs Wayfair et Vinted, c’est le site de commerce en ligne Etsy qui est ciblĂ© par les complotistes (source : Conspiracy Watch, 19 dĂ©cembre 2023).

INFLUENCEURS PRO-RUSSES. InstallĂ©s ou rĂ©guliĂšrement invitĂ©s en Russie, des Français relaient le discours du pouvoir russe dans les mĂ©dias ou sur les rĂ©seaux sociaux. Ce sont les voix francophones de la propagande de Moscou. Souvent proches de l’extrĂȘme droite, ces agents d’influence font partie de la stratĂ©gie informationnelle du Kremlin. Peu importe au fond que les faits soient exacts ou non, « ils servent Ă  blanchir la propagande russe Â», explique le chercheur Maxime Audinet, spĂ©cialiste des stratĂ©gies d’influence russes (source : France Info, 18 dĂ©cembre 2023).

OCCITANIE. De plus en plus de dĂ©rives sectaires sont observĂ©es dans la rĂ©gion Occitanie : crudivorisme, chamanisme, naturopathie
 le phĂ©nomĂšne est en nette augmentation depuis deux ans. Beaucoup de nĂ©o-ruraux dĂ©mĂ©nagent dans la rĂ©gion, sĂ©duits par l’idĂ©e d’un mode de vie alternatif. Tour d’horizon d’une rĂ©gion qui voit se multiplier ce type de communautĂ©s, ainsi que les confĂ©rences, salons et congrĂšs oĂč pullulent des charlatans en tout genre (source : Midi Libre, 21 dĂ©cembre 2023).

MÉDECINES « DOUCES Â». OstĂ©opathie, chiropraxie, hypnose, mĂ©sothĂ©rapie, auriculothĂ©rapie, acupuncture, jeĂ»ne, crudivorisme, mĂ©decine anthroposophique, homĂ©opathie… Toutes ces pratiques de soins non conventionnelles, ou « mĂ©decines douces », font d’ailleurs l’objet d’un Ăąpre dĂ©bat. Le Figaro publie deux tribunes signĂ©es par des soignants : « Face aux dĂ©fis actuels du systĂšme de santĂ©, la rĂ©ponse ne doit pas ĂȘtre de proposer plus de pseudo-mĂ©decines sous prĂ©texte que les personnes en font dĂ©jĂ  usage Â» affirment ceux qui veulent que ces « mĂ©decines complĂ©mentaires » soient exclues du champ de la santĂ©. « C’est l’usage inadĂ©quat de certaines Pratiques de soins non-conventionnelles (PSNC) qui est Ă  risque, plus que les PSNC elles-mĂȘmes  ! » plaident ceux qui entendent Ă  l’inverse mieux les y accueillir (source : Le Figaro, 19 dĂ©cembre 2023).

TRUMPISME. Marjorie Taylor Greene, Steve Bannon, Mike Lindell, Roseanne Barr
 Les pro-Trump continuent peu Ă  peu leur glissement vers le pire, alors que l’ex-prĂ©sident amĂ©ricain poursuit son entreprise de rĂ©vision de l’assaut du Capitole du 6 janvier en qualifiant « d’otages » les casseurs jugĂ©s et emprisonnĂ©s. Ses plus fidĂšles alliĂ©s ont ainsi fiĂšrement posĂ© avec Jake Angeli, le Q-Shaman, qui vient de purger une peine de 27 mois de prison pour l’attaque du Capitole (source : William Reymond/X, 19 dĂ©cembre 2023).

PROTZMAN. Connu sous le pseudonyme de « Negative 48 », Michael Protzman Ă©tait une figure de la complosphĂšre amĂ©ricaine dĂ©cĂ©dĂ©e l’Ă©tĂ© dernier, Ă  l’Ăąge de 60 ans, des suites d’un accident de motocross. Sur Internet, Protzman avait dĂ©veloppĂ© l’idĂ©e que John F. Kennedy Jr, le fils de JFK, mort dans un accident d’avion en 1999, Ă©tait en fait toujours vivant et travaillait secrĂštement avec Donald Trump pour renverser les forces du Mal. Protzman, qui prĂ©tendait dĂ©duire ses rĂ©vĂ©lations de la pratique de la numĂ©rologie, avait convaincu des dizaines  de personnes de se rendre Ă  Dallas le 1er novembre 2021 et de le rejoindre sur le lieu de l’assassinat du prĂ©sident Kennedy en 1963 oĂč, selon lui, il rĂ©apparaĂźtrait accompagnĂ© de son fils. Le New York Times revient sur le parcours de cet apprenti gourou (source : The New York Times, 22 dĂ©cembre 2023).

COVID-19. Rebondissant sur un thread de sa collĂšgue Alina Chan, biologiste molĂ©culaire canadienne, Richard Ebright, professeur de biologie chimique Ă  l’UniversitĂ© Rutgers (New Jersey), estime qu’« Ă  ce stade, il existe suffisamment de preuves pour conclure, au-delĂ  de tout doute raisonnable, que le SARS-CoV-2 a pĂ©nĂ©trĂ© chez l’homme par un accident de laboratoire ». C’est la premiĂšre fois que ce scientifique respectĂ©, qui soulignait au dĂ©but de l’annĂ©e 2020 que, compte tenu de son gĂ©nome et de ses propriĂ©tĂ©s, rien n’autorisait Ă  dire que le virus du Covid-19 Ă©tait un virus fabriquĂ©, est aussi assertif sur l’origine du SARS-CoV-2. A lire ou Ă  relire, l’article de Rudy Reichstadt dans Franc-Tireur sur ce sujet (15 mars 2023).

CONSPIRACY WATCH. Mardi 19 dĂ©cembre, une Ă©dition numĂ©rique en anglais de Conspiracy Watch a vu le jour. C’est un projet sur lequel l’Observatoire du conspirationnisme, notre association Ă©ditrice, est mobilisĂ© depuis le dĂ©but de l’annĂ©e 2023. En savoir plus…

Adblock test (Why?)

Source: Lire l'article complet de Conspiracy Watch

À propos de l'auteur Conspiracy Watch

Que Conspiracy Watch (L'Observatoire du conspirationnisme) soit complĂštement dans le champ, c'est son affaire. Mais qu'elle se prĂ©sente comme la rĂ©fĂ©rence en matiĂšre d'information fiable, ça dĂ©passe la malhonnĂȘtetĂ© probante ou l'imbĂ©cilitĂ© sincĂšre, c'est carrĂ©ment de la fraude.Par contre, il faut admettre que Conspiracy Watch effectue un travail extraordinaire -- le sait-il? -- pour repĂ©rer et inventorier les sources d'information alternatives. Si on fait l'effort d'Ă©carter les intervenants effectivement farfelus -- leur prĂ©sence Ă©tant nĂ©cessaire pour dĂ©cridibiliser les autres -- on y dĂ©couvrira en premiĂšre ligne les manifestations de la dissidence effective.C'est prĂ©cisĂ©ment pour cette raison que nous avons choisi d'ajouter Conspiracy Watch parmi nos sources.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You