Ces sportifs professionnels américains chrétiens qui préfèrent sortir du terrain plutôt que de porter un maillot aux couleurs LGBT

Ces sportifs professionnels américains chrétiens qui préfèrent sortir du terrain plutôt que de porter un maillot aux couleurs LGBT

Jaelene Daniels, joueuse de soccer professionnelle.

Par Pierre-Alain Depauw (Médias-Presse Info)

Etats-Unis — En Caroline du Nord, une joueuse de football professionnelle, fidèle à ses convictions chrétiennes, a choisi de boycotter un match au lieu de porter un maillot de la fierté LGBT.

Jaelene Daniels joue en défense pour l’équipe North Carolina Courage. Elle a choisi de s’absenter lors d’un match de la National Women’s Soccer League (NWSL) le 29 juillet plutôt que d’enfiler le maillot « Pride » que son équipe devait porter.

« Jaelene ne sera pas sur la liste ce soir car elle a pris la décision de ne pas porter notre maillot Pride », a déclaré l’équipe dans un communiqué. « Bien que nous soyons déçus de son choix, nous respectons son droit de prendre cette décision par elle-même. »

« Nous sommes ravis de célébrer la communauté LGBTQIA + avec nos fans, nos joueurs et notre personnel ce soir et nous sommes impatients d’organiser notre tout premier Pride Festival avant le coup d’envoi », poursuit le communiqué.

Selon Breitbart News, en 2017, Jaelene Daniels avait déjà refusé une offre de jouer pour l’équipe nationale féminine des États-Unis (USWNT) pour ne pas devoir porter un maillot sur le thème LGBT.

« Je me sentais tellement convaincue dans mon esprit que ce n’était pas mon travail de porter ce maillot », a-t-elle déclaré dans une interview en 2018 sur The 700 Club. « Je me suis donné trois jours pour simplement chercher et prier et déterminer ce que Dieu me demandait de faire dans cette situation… Je savais dans mon esprit que je faisais la bonne chose. Je savais que j’étais obéissante. »

Le retour de Jaelene Daniels dans l’équipe NC Courage a été accueilli par les protestations du lobby LGBT. Elle a répondu en publiant une déclaration disant « Je reste attachée à ma foi et à mon désir que les gens sachent que mon amour pour eux n’est pas basé sur leur système de croyances ou leur sexualité ».

La décision récente de Jaelene Daniels fait écho à celle de sept joueurs d’une équipe de rugby basée à Sydney le mois dernier qui ont choisi de s’absenter d’un match plutôt que de compromettre leurs convictions. Ils ont dit à leur entraîneur qu’ils ne participeraient pas à un match puisque le nouveau maillot de l’équipe incorporait le drapeau LGBT.

De même, après que les Rays de Tampa Bay ont annoncé début juin que les joueurs porteraient des maillots sur le thème LGBT pour la « Pride Night », cinq lanceurs ont protesté en refusant de jouer, invoquant leur foi chrétienne. Les lanceurs ont ensuite été qualifiés de fanatiques par un journaliste d’ESPN. Mais ils ont tenu bon !

Ces sportifs professionnels américains chrétiens qui préfèrent sortir du terrain plutôt que de porter un maillot aux couleurs LGBT

Source : Lire l'article complet par Campagne Québec-Vie

Source: Lire l'article complet de Campagne Québec-Vie

À propos de l'auteur Campagne Québec-Vie

Campagne Québec-Vie est une association québécoise qui travaille de concert avec tout individu ou association de bonne volonté, à l’établissement d’une société chrétienne qui protège la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle.CQV a trois objectifs : i) Promouvoir la reconnaissance, par les représentants de tous les corps sociaux, y compris ceux de l’État, de la nécessité du christianisme, en tant que seule religion intégralement vraie, pour une réalisation pleine et entière du bien commun ; ii) Promouvoir la reconnaissance du fait que la foi chrétienne est raisonnable, et que la raison soutient la foi et la morale chrétiennes ; iii) Promouvoir le respect de la vie humaine depuis la conception jusqu’à la mort naturelle ainsi que les droits de la personne et de la famille ;CQV œuvre à instaurer une « Culture de Vie », c’est-à-dire que nous favorisons, en manifestant, en organisant des colloques, en diffusant des nouvelles par Internet et offrant de l’aide aux femmes enceintes en difficulté, le développement d’une société dont les lois et les mœurs concourent, entre autres, à la reconnaissance du droit à la vie de toute personne humaine, de la conception à la mort naturelle, ainsi qu’à la reconnaissance de la famille traditionnelle (homme, femme, et les enfants qui découlent de leur union aimante) comme lieu privilégié pour l’épanouissement de la personne humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You