Un politicien britannique cherche à introduire les avortements à domicile en Irlande du Nord

Un politicien britannique cherche à introduire les avortements à domicile en Irlande du Nord

Par Right to Life UK (LifeSiteNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : fizkes/Adobe Stock

22 juin 2022 — Le secrétaire d’État pour l’Irlande du Nord, Brandon Lewis, a indiqué qu’il souhaitait désormais imposer des services d’avortement « à domicile » en Irlande du Nord, alors qu’il s’apprête à prendre en charge l’avortement dans la région.

Le cadre initial de l’avortement qui a été imposé à l’Irlande du Nord allait bien au-delà de la législation actuelle sur l’avortement en Grande-Bretagne, mais n’imposait pas de services d’auto-avortement à domicile à la région.

Cependant, le secrétaire d’État pour l’Irlande du Nord, le député Brandon Lewis, s’apprête à commander les avortements dans toute la région et vient d’annoncer qu’il souhaite introduire les auto-avortements à domicile en Irlande du Nord.

Comparaissant devant une commission de Westminster, la semaine dernière, pour débattre d’un récent changement de loi qui lui permet de commander directement les avortements en Irlande du Nord, M. Lewis a déclaré :

Je suis conscient que la réglementation actuelle n’autorise pas directement la télémédecine, mais je vais évaluer cette question et je suis prêt à agir pour que les femmes d’Irlande du Nord y aient le même accès que les femmes du Royaume-Uni.

« Je ne m’attends pas à ce que le ministre et le ministère de la Santé fassent avancer ce dossier », a-t-il déclaré à la commission.

Un certain nombre de députés se sont prononcés contre la décision de donner ce nouveau pouvoir au secrétaire d’Irlande du Nord lors du débat en commission la semaine dernière.

La députée DUP Carla Lockhart a déclaré : « Il est clair que ces règlements vont à l’encontre de la responsabilité démocratique ».

Sur le plan constitutionnel, ils créent un dangereux précédent, sur le plan financier, ils n’ont pas à rendre de comptes et sur le plan politique, ils enlèvent toute responsabilité démocratique à la personne qui prend la décision et ignorent l’opinion de la population d’Irlande du Nord.

Un politicien britannique cherche à introduire les avortements à domicile en Irlande du Nord

Source : Lire l'article complet par Campagne Québec-Vie

Source: Lire l'article complet de Campagne Québec-Vie

À propos de l'auteur Campagne Québec-Vie

Campagne Québec-Vie est une association québécoise qui travaille de concert avec tout individu ou association de bonne volonté, à l’établissement d’une société chrétienne qui protège la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle.CQV a trois objectifs : i) Promouvoir la reconnaissance, par les représentants de tous les corps sociaux, y compris ceux de l’État, de la nécessité du christianisme, en tant que seule religion intégralement vraie, pour une réalisation pleine et entière du bien commun ; ii) Promouvoir la reconnaissance du fait que la foi chrétienne est raisonnable, et que la raison soutient la foi et la morale chrétiennes ; iii) Promouvoir le respect de la vie humaine depuis la conception jusqu’à la mort naturelle ainsi que les droits de la personne et de la famille ;CQV œuvre à instaurer une « Culture de Vie », c’est-à-dire que nous favorisons, en manifestant, en organisant des colloques, en diffusant des nouvelles par Internet et offrant de l’aide aux femmes enceintes en difficulté, le développement d’une société dont les lois et les mœurs concourent, entre autres, à la reconnaissance du droit à la vie de toute personne humaine, de la conception à la mort naturelle, ainsi qu’à la reconnaissance de la famille traditionnelle (homme, femme, et les enfants qui découlent de leur union aimante) comme lieu privilégié pour l’épanouissement de la personne humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Recommended For You