Sexisme, racisme : madmoizelle.com pourchasse les fans de Jean Dujardin d'OSS 117

Sexisme, racisme : madmoizelle.com pourchasse les fans de Jean Dujardin d'OSS 117

Plus de cinq millions de Français (sans compter les téléchargements des jeunes salopards qui volent les films sur l’Internet) ont vu les deux épisodes de la saga OSS 117 avec Jean Dujardin en héros franchouillard macho.

Le troisième opus arrive à la fin de l’année 2021 et avec son titre Alerte rouge en Afrique noire, on risque d’avoir la Ligue de défense noire africaine, Rokhaya Diallo, Assa Traoré, Yseult et leurs amis essentialistes sur le dos. En attendant le montage final par Nicolas Bedos, qui remplace Michel Hazanavicius à la réalisation, le site de propagande progressiste madmoizelle.com s’en est pris à la communauté « OSS 117 » sur les réseaux sociaux. La communauté OSS 117, c’est quoi ?

C’est l’ensemble des garçons ou des jeunes hommes qui se reconnaissent dans le héros décomplexé qui oscille entre sexisme et racisme. Jean Dujardin incarne le Français des années 50, donc des « Glorieuses », qui ne doute de rien et encore moins de son intelligence.

La saga étant une comédie, toutes les phrases d’Hubert Bonisseur de la Bath (amateurs de contrepèteries, au boulot) qui seraient interdites aujourd’hui, dictature des minorités oblige – féministes, antiracistes, sionistes, homosexuels – font l’objet d’un culte inversement proportionnel à leur censure sociétale.

Le troisième degré du film permet de mettre dans la bouche d’Hubert des monstruosités sur les femmes, les juifs et les Arabes. Mais une fois sorties du contexte, les partisans du progressisme, et donc de l’interdiction de tout machisme raciste ou prétendu tel, les attendent au tournant avec une batte de baseball. C’est l’objet de l’article indigné du site madmoizelle.com :

Pauline est sponsorisée par une pompe à chaleur (et non pas une pompe en chaleur)

On devine aisément où le site veut en venir, seulement il oublie qu’il prend au sérieux quelque chose qui ne l’est pas au départ, et qui peut être perçu comme une libération subtile de la parole.

Sur les applications de rencontre, de nombreux profils citent Hubert Bonnisseur de la Bath comme référence. Drôle de tactique de drague de citer un personnage misogyne, raciste et antisémite… Faut-il se méfier des fans d’OSS 117 ?

Pauline, l’auteur de l’article qui parle à la première personne du singulier, explique son projet de gonzo reportage :

Presque un an sans soirée digne de ce nom, une pandémie mondiale et des confinements qui n’arrangent pas l’affaire… le constat est sans appel : le seul moyen de rencontrer quelqu’un, c’est de passer par une appli de rencontres. Alors je swipe. Pas mal. Les profils défilent et j’alterne entre les différentes applis pour être sûre de ne pas rater la perle rare : Bumble pour plus de rapidité, OkCupid si j’ai des envies de lecture, et Tinder pour le reste.
Il m’a fallu peu de temps pour réaliser que ces applis comportent beaucoup (beaucoup !) de fans d’OSS 117.
Bien que j’apprécie sincèrement ces films, quelque chose me retient de liker les fans d’OSS 117 sur les applis de rencontres. Quelque chose qui me chuchote qu’au-delà d’aimer les films d’espionnage et Jean Dujardin, les mecs qui citent Hubert Bonnisseur de la Bath pour draguer s’en servent peut-être pour se dédouaner d’une attitude pouvant se rapprocher de celle de ce personnage franchement misogyne, raciste et antisémite.

On ne va pas analyser tout l’article de Pauline, une phrase seule résume son niveau intellectuel et politique :

Même si Jean-François Halin reste au scénario, comme pour les deux premiers opus, l’arrivée de Nicolas Bedos à la réalisation d’Alerte rouge en Afrique noire au lieu de Michel Hazanavicius brouille les pistes : l’homme est connu pour son humour borderline (et récemment pour ses propos polémiques critiquant le port du masque en pleine pandémie de Covid-19).

L’humour libre et la critique de l’étouffoir, c’est déjà trop pour Pauline-la-progressiste. En même temps on lui en veut pas trop, c’est une gonzesse, quoi !

Post scrotum pour ceux qui ont loupé le lien dans l’intro

L’article grotesque est ici.

Source: Lire l'article complet de Égalité et Réconciliation

À propos de l'auteur Égalité et Réconciliation

« Association trans-courants gauche du travail et droite des valeurs, contre la gauche bobo-libertaire et la droite libérale. » Égalité et Réconciliation (E&R) est une association politique « trans-courants » créée en juin 2007 par Alain Soral. Son objectif est de rassembler les citoyens qui font de la Nation le cadre déterminant de l’action politique et de la politique sociale un fondement de la Fraternité, composante essentielle de l’unité nationale. Nous nous réclamons de « la gauche du travail et de la droite des valeurs » contre le système composé de la gauche bobo-libertaire et de la droite libérale.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You