Lin Wood: « Trump a un plan » ; Nouveau mail de Hunter Biden ; le sénateur McConnell compromis?

Lin Wood: « Trump a un plan » ;  Nouveau mail de Hunter Biden ; le sénateur McConnell compromis?

La contestation juridique du scrutin des présidentielles américaines met en lumière la corruption des Démocrates.

Le média américain Just the News a cité trois sources disant que le 15 décembre, le Pentagone a émis un nouvel avis d’urgence. Cet avis avertit les employés que le réseau de communication utilisé pour les informations classifiées au sein du Département de la Défense serait fermé d’urgence pendant plusieurs heures ce matin-là, prétendant qu’il s’agissait de mises à jour de logiciels. Par ailleurs, les fréquents remaniements au sein du ministère de la défense des États-Unis pendant cette période de tension électorale ont alarmé les médias.

L’organisation conservatrice « We the People Convention » a appelé le président des États-Unis à utiliser ses pouvoirs présidentiels pour protéger le pays, en suivant l’exemple de l’ancien président Abraham Lincoln.

Le 14 décembre, la sénatrice Amanda Chase, candidate républicaine au poste de gouverneur de la Virginie, a publiquement appelé le président Trump à déclarer la loi martiale limitée.

Le 15 décembre, Lin Wood, a cité l’éditorial du journal Epoch Times dont je vous ai déjà parlé : et il a ajouté qu’il était sûr à 100 % que le président agirait en faisant l’éloge de ce dernier : « Trump est un génie. Il a un plan ».

The Trump Page, un compte Twitter qui soutient le président Trump depuis 2016, a tweeté dans la soirée du 15 décembre que Trump activera le décret de 2018 en janvier. « Il y aura une attaque surprise de Trump, les pièces sont en place. L’Aigle a atterri. Trump se déplace avant janvier, mais le mois de janvier verra la maison tomber ».

L’Associated Press a rapporté que Trump envisage d’autoriser le nouveau procureur général par intérim, Jeffrey Rosen, à nommer un conseiller spécial pour enquêter sur les problèmes fiscaux de Hunter Biden et ses relations d’affaires avec les pays étrangers.

Richard Donoghue, le procureur général adjoint par intérim nommé par le président Trump en même temps que Rosen, a un parcours encore plus impressionnant. Son père était l’avocat personnel de l’ancien président John F. Kennedy, et il a a lui-même une solide expérience, ayant servi comme juge militaire dans l’armée américaine. Il a conduit un certain nombre d’affaires importantes : la lutte contre le gang MS-13, la poursuite de membres clés impliqués dans le « trafic sexuel » et le travail forcé, la poursuite avec succès de Guzmán, un célèbre baron de la drogue mexicain.

De nouvelles preuves du scandale Hunter Biden ont maintenant fait surface. Et cette fois, cela implique directement toute la famille Biden.

Selon de nouveaux rapports, le sénateur républicain McConnell aurait reçu des milliers de dollars en contributions politiques au cours du premier semestre 2019. Ces contributions provenaient toutes de lobbyistes politiques associés au système de vote Dominion.

Le 16 décembre à midi, la Thomas More Society a tenu une conférence de presse et a publié un rapport exposant «10 organisations à but non lucratif financées par cinq fondations dont l’intention était de saper fondamentalement le système électoral». «Cette injection de centaines de millions de dollars dans l’élection – dont 500 millions de dollars provenant du fondateur de Facebook Mark Zuckerberg – a violé les lois électorales de l’État et a entraîné une répartition inégale des fonds qui a privé les électeurs à la fois d’une procédure régulière et d’une protection égale», et plus important, a affecté le résultat des élections.

Le 15 décembre, The Guardian a rapporté que le Parti communiste chinois utilisait les réseaux de téléphonie mobile dans les Caraïbes pour envoyer des « messages de signalisation » susceptibles de localiser les utilisateurs de téléphones portables. Ils permettent également de « cibler, suivre et intercepter les communications téléphoniques des abonnés américains » afin de surveiller des personnes spécifiques aux États-Unis.

Source: Lire l'article complet de Vigile.Québec

À propos de l'auteur Vigile.Québec

Vigile ouvre ses pages à tous ceux que le combat pour l’indépendance mobilise. Vigile respecte et encourage la liberté d’expression et accueille les différences qui ne compromettent pas l’avenir de la nation. Les auteurs assument l’entière responsabilité du contenu de leurs textes.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You