Didier Raoult pronostique une « révolution » dans le cas où le vaccin anti-Covid serait obligatoire

Didier Raoult pronostique une « révolution » dans le cas où le vaccin anti-Covid serait obligatoire

Estimant que les données sur les essais des vaccins contre le Covid-19 sont insuffisantes, le professeur Didier Raoult a appelé à ne pas rendre ce vaccin obligatoire, car cette démarche conduirait à une révolution.

Il a également fustigé la gestion de la crise sanitaire par l’État, dont les mesures semblent venir « d’un autre siècle ».

Interrogé sur les vaccins contre le Covid-19 et les mesures sanitaires appliquées, le professeur Didier Raoult a déclaré que le fait de rendre le vaccin obligatoire risque de conduire à une révolution.

« Si on s’amusait à faire ce vaccin obligatoire, vous auriez une révolution », a lancé le médecin dans un entretien à CNews.

Prenant en compte le fait « qu’on ne sait pas si c’est dangereux » ou « si cela marche », il a appelé à ne pas rendre cette molécule obligatoire.

Commentant le programme de vaccination, M. Raoult a affirmé ne pas avoir « beaucoup de respect pour la stratégie qui a été mise en place ». Il ressemble plutôt à « une science-fiction » : « ce que j’ai vu, c’est surtout de la publicité » a-t-il taclé en annonçant attendre « de vraies données ».

« Même Hippocrate ne faisait pas cela »

En revenant sur la gestion de la crise sanitaire, il a critiqué les démarches entreprises par le gouvernement : « On vit dans un monde qui est fou, les conditions qui ont été prises pour lutter contre cette maladie sont des conditions d’un autre siècle. Ce ne sont pas des conditions pratiques ni de la lutte au quotidien ».

« Dire aux gens « ne vous soignez pas, restez à la maison », ce n’est même pas le Moyen Âge, même Hippocrate ne faisait pas cela », a martelé le professeur.

À défaut « d’une véritable stratégie de prise en charge des malades, on a cru que c’était une gestion qui allait pouvoir se gérer politiquement et non médicalement ».

D’après Didier Raoult, les autorités pensaient pouvoir utiliser « une baguette magique » pour résoudre le problème sanitaire. Au début de l’épidémie, c’était le remdésivir, alors que maintenant, c’est le vaccin, explique le professeur.

Cependant, « il ne faut pas se battre comme Napoléon III », mais plutôt comme des Vietnamiens gagnant « maison par maison, patient par patient » afin de vaincre cette bataille contre l’infection, a-t-il conclu.

source : https://french.almanar.com.lb/

Source : Lire l'article complet par Réseau International

Source: Lire l'article complet de Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information. Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement. Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe. Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You