L’autonomie stratégique européenne : un rêve qui s’éloigne

L’autonomie stratégique européenne : un rêve qui s’éloigne

par le Général(2S) Grégoire Diamantidis.

C’est très exactement ce qui est à craindre avec l’arrivée de Biden, c’est à dire « l’affaissement du soufflé » de l’autonomie européenne, et le retour bien gentiment sous l’aile protectrice du grand-frère redevenu enfin médiatiquement fréquentable et politiquement correct.

Et l’Europe continuera à faire un peu de mousse avec sa PESCO et son « susucre » de quelques 14 milliards pour l’Agence de l’Armement (comparés aux 250 Mds des pays européens de l’OTAN) ; tout rentrera dans l’ordre, et :

  • les exercices « Defender » reprendront dès que possible à la fin de la « pandémie »,
  • le déploiement des systèmes BMDE/ABM face à la Russie se poursuivra, pour rassurer tout le monde,
  • on encouragera la Biélorussie à entrer dans l’UE (en attendant mieux..), en déclenchant une gentille révolution de couleur (mauve, car on a déjà utilisé l’orange, le jaune, le rose, etc… sachant que le rouge est à éviter !), pour pousser Poutine à la faute,
  • il y aura fort opportunément une nouvelle affaire Skripal, Navalny ou autre, permettant à l’UE (sur « encouragement » du grand frère) de maintenir les sanctions, en brandissant l’arme fatale des « droits de l’homme » et des libertés démocratiques…
  • on continuera à agacer un peu plus la Russie en Baltique et dans ses liaisons aériennes vers son enclave de Kaliningrad,
  • l’OTAN, fort heureusement renforcera la défense du couloir de Suwalki, « terriblement « menacé »,
  • on resserrera les rangs autour de l’Allemagne, meilleure élève de la classe otanienne, qui bien sûr, ne bougera pas vis a vis de la Turquie,
  • l’OTAN, et par conséquent l’UE, garderont leur silence assourdissant sur le Haut Karabakh, et le sort des Arméniens, car « Incirlick oblige »
  • le petit sultan pourra tranquillement continuer ses diverses politiques agressives, tous azimuts, et en particulier en Libye et en Méditerranée Orientale, comme financer ses nombreuses mosquées en Europe, donc aussi en France,
  • la Russie ne pourra que s’enraciner dans son rôle de « méchant infréquentable » puisqu’elle continuera à se rapprocher de la Chine, et de l’Iran entre autres, c’est à dire du nouvel « axe du mal »
  • et la France ?… on la priera poliment « d’aller se faire voir chez les Grecs »… en Méditerranée Orientale face aux débordements turcs, et voilà, tout ira bien grâce au retour d’un président américain enfin plus lisse et médiatiquement fréquentable.

Ouf ! Tout rentrera dans l’ordre, et on pourra enfin s’occuper tranquillement des « gestes barrières » et du black friday. Elle n’est pas belle la vie ?

Gal(2S) Grégoire Diamantidis, membre du Cercle de Réflexion Interarmées

envoyé par Dominique Delawarde

Source: Lire l'article complet de Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information. Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement. Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe. Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You