Nouvelle manifestation contre le FMI au Costa Rica

Nouvelle manifestation contre le FMI au Costa Rica

Les syndicats et les mouvements sociaux ont appelé à une nouvelle journée de protestation au Costa Rica mercredi, pour rejeter le Fond monétaire international (FMI) et les politiques néolibérales du gouvernement.

Selon l’appel de l’Association des professeurs de l’enseignement secondaire (APSE), la mobilisation de mercredi culminera à l’aéroport international Juan Santamaría de la capitale costaricienne.

Parmi les slogans des manifestants, il y a « Non au FMI », « Que les riches paient comme les riches et les pauvres comme les pauvres », « Oui aux impôts pour les grands évadés fiscaux », « Plus d’impôts pour la classe ouvrière et le peuple » et « La nation ne vend pas, la nation se défend ».

Manif Costa Rica

La mobilisation de mercredi est la deuxième des trois protestations du mouvement syndical, qui rassemble quelque 36 organisations de travailleurs du pays qui rejettent tout rapprochement du gouvernement avec le FMI et les projets de loi néolibéraux de l’exécutif.

Les manifestations des syndicats du pays coïncident avec une autre organisée depuis le 30 septembre par les membres du Mouvement de sauvetage national (MRN), pour forcer le gouvernement à renoncer à toute négociation avec le FMI.

Lundi prochain, le groupe syndical a appelé à une grève nationale contre les projets néolibéraux du président costaricain.

Source originale en espagnol : Sindicatos costarricenses convocan a nueva marcha contra el FMI, Telesur, le 14 octobre 2020

Traduction: Romain Migus, Les 2Rives


0

Source: Lire l'article complet sur Mondialisation.ca

À propos de l'auteur Mondialisation.ca

Mondialisation.ca est devenu une importante source d'information sur les grands thèmes d'actualité tels que les enjeux de « la guerre au terrorisme » lancée par les États-Unis ainsi que les guerres au Moyen-Orient. Depuis 2005, Mondialisation.ca a publié de nombreux articles d'analyse et des nouvelles qui sont peu couvertes par les grands médias.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You