🔮 Conspiracy News #46.2023

🔮 Conspiracy News #46.2023

QANON SHAMAN. Avec sa coiffe aux cornes de bison, Jacob Chansley (aussi connu sous le nom de Jake Angeli ou sous son surnom de « QAnon Shaman ») est demeurĂ© l’acteur emblĂ©matique de l’assaut contre le Capitole le 6 janvier 2021. Ce jour-lĂ , l’homme avait pĂ©nĂ©trĂ© par effraction dans l’enceinte du SĂ©nat oĂč il avait laissĂ© un message Ă©crit de menace Ă  l’attention de Mike Pence : « Ce n’est qu’une question de temps, la justice arrive. » AprĂšs avoir plaidĂ© coupable et purgĂ© sa peine d’un an de prison, le trentenaire convoite aujourd’hui un siĂšge pour reprĂ©senter l’Arizona au CongrĂšs (source : Huffington Post, 14 novembre 2023). Adepte de nombreuses thĂ©ories du complot (il pense notamment qu’il existe en Suisse des bases secrĂštes destinĂ©es Ă  crĂ©er des clones), Chansley a Ă©galement affirmĂ© qu’il Ă©tait un extraterrestre et qu’il Ă©tait sur Terre « pour s’Ă©lever vers une autre rĂ©alitĂ© Â». Toutefois, il n’est pas le seul candidat extrĂ©miste sur les listes Ă©lectorales d’un État devenu l’Ă©picentre des thĂ©ories du complot visant Ă  contester les Ă©lections. L’Arizona compte en effet plusieurs Ă©lus d’extrĂȘme droite comme Wendy Rogers ou Paul Gosar. C’est aussi l’État oĂč l’ancienne prĂ©sentatrice tĂ©lĂ© Kari Lake, protĂ©gĂ©e de Donald Trump, s’est prĂ©sentĂ©e au poste de gouverneur en 2022 (source : Vanity Fair, 16 novembre 2023).

SOUND OF FREEDOM. Le film Sound of Freedom retrace librement l’histoire d’un ex-agent fĂ©dĂ©ral chargĂ© de dĂ©manteler un rĂ©seau pĂ©docriminel. Dans un contexte oĂč fleurissent les thĂ©ories sur la pĂ©docriminalitĂ© organisĂ©e, notamment sous l’influence et dans l’inspiration de la mouvance QAnon, ce film, qui a connu un Ă©norme succĂšs aux États-Unis, sort Ă  prĂ©sent en France, pour la plus grande joie de la complosphĂšre (source : C Ă  vous/X, 15 novembre 2023).

DAVID DEPAPE. L’homme qui avait attaquĂ© Paul Pelosi – le mari de l’ancienne speaker de la Chambre des reprĂ©sentants, Nancy Pelosi – a Ă©tĂ© reconnu coupable, jeudi 16 novembre, par un tribunal de San Francisco. Charpentier de profession, David DePape est un complotiste de nationalitĂ© canadienne. En octobre 2022, quelques jours avant les Ă©lections amĂ©ricaines de mi-mandat, il Ă©tait entrĂ© dans le domicile de Nancy Pelosi dans l’objectif de lui « briser les rotules ». Il avait finalement assĂ©nĂ© un coup de marteau Ă  Paul Pelosi (source : Le Monde, 17 novembre 2023). Il faut se souvenir que l’agression de Paul Pelosi avait elle-mĂȘme suscitĂ© une thĂ©orie du complot visant Ă  masquer la motivation politique de l’attaque (source : Conspiracy Watch, 5 novembre 2022).

META. Meta autorisera dĂ©sormais sur ses plateformes Facebook et Instagram les publicitĂ©s politiques qui contestent le rĂ©sultat de l’Ă©lection prĂ©sidentielle amĂ©ricaine de 2020. Les annonceurs pourront dire que les Ă©lections passĂ©es ont Ă©tĂ© « truquĂ©es » ou « volĂ©es » mais ne pourront pas en revanche remettre en question la lĂ©gitimitĂ© des Ă©lections en cours ou Ă  venir. Cette politique aurait Ă©tĂ© introduite discrĂštement l’annĂ©e derniĂšre, aprĂšs les Ă©lections de mi-mandat. Il s’agit lĂ  de l’un des nombreux changements apportĂ©s par Meta pour assouplir les contraintes sur la publicitĂ© dans le cadre de la campagne pour l’élection prĂ©sidentielle amĂ©ricaine de 2024 (source : Wall Street Journal, 15 novembre 2023).

COMPLORAMA. Le 22 novembre 1963, le prĂ©sident des États-Unis John F. Kennedy est assassinĂ© lors d’une visite officielle Ă  Dallas, au Texas. Le principal suspect, Lee Harvey Oswald, est arrĂȘtĂ©, puis tuĂ© deux jours plus tard devant les camĂ©ras. Les États-Unis resteront marquĂ©s Ă  jamais par cet Ă©vĂ©nement qui a nourri de nombreuses thĂšses conspirationnistes. « L’assassinat de John Fitzgerald Kennedy, 60 ans de thĂ©ories du complot », c’est le 56e Ă©pisode de Complorama avec Rudy Reichstadt et Tristan MendĂšs France. Un podcast Ă  retrouver sur le site de Franceinfo, l’application Radio France et plusieurs autres plateformes comme Apple podcastsPodcast AddictSpotify, ou Deezer.

THIERRY CASASNOVAS. Gourou du mouvement crudivore, Thierry Casasnovas a Ă©tĂ© mis en examen en mars 2023 et placĂ© sous contrĂŽle judiciaire pour « abus de confiance et de faiblesse » et « exercice illĂ©gal de la mĂ©decine et de la pharmacie ». On lui reprochait de s’enrichir sur la crĂ©dulitĂ© de ceux qui le suivaient pour ses prĂ©conisations de rĂ©gimes alimentaires souvent dangereux. 600 signalements visant celui qui entretenait des liens avec les sphĂšres antivax, mais aussi Alain Soral ou DieudonnĂ©, avaient Ă©tĂ© adressĂ©s Ă  la Mission interministĂ©rielle de vigilance et de lutte contre les dĂ©rives sectaires (Miviludes). L’homme, aujourd’hui dĂ©fendu par l’avocat Fabrice Di Vizio, poursuit ses activitĂ©s et peut encore compter sur de nombreux soutiens. Dans une vidĂ©o d’octobre 2014, il avait affirmĂ© qu’un bras amputĂ© pouvait repousser Ă  force de priĂšres et de jus de fruits, ce qui lui avait valu de nombreuses moqueries. Dans une vidĂ©o datĂ©e du 12 novembre dernier, il revient sur cette question, allĂ©guant que, si les plantes mĂ©dicinales et les fruits sont nĂ©cessaires pour faire repousser un bras, ils ne sont pas suffisants, et que ce n’est pas Â« criminel de donner de l’espoir aux gens »… La secrĂ©taire d’État chargĂ©e de la citoyennetĂ© et de la ville, Sabrina Agresti-Roubache, doit prĂ©senter en conseil des ministres un projet de loi qui pourrait entraver ce type d’activitĂ©s (sources : LeJournal.info, BFMTV, Le Figaro, 16 novembre 2023).

FRANCESOIR. Antoine Daoust, le co-fondateur du site de fact-checking Fact & Furious, est sorti du silence plus d’un an aprĂšs avoir Ă©tĂ© visĂ© par une campagne de harcĂšlement et de calomnie orchestrĂ©e par des figures Ă©minentes de la complosphĂšre telles qu’Idriss Aberkane et Xavier Azalbert, le patron du site conspirationniste FranceSoir âˆ’ par ailleurs poursuivi pour diffamation par Conspiracy Watch. Sur son nouveau site, lofficine.eu, Daoust revient de maniĂšre circonstanciĂ©e sur cet Ă©pisode, dĂ©voilant un enregistrement tĂ©lĂ©phonique de prĂšs de 18 minutes d’une conversation qu’il a eue le 24 novembre 2022 avec un dĂ©nommĂ© GĂ©rard Camberlin, figure de la complosphĂšre covido-sceptique, et avec Xavier Azalbert. Ce document confirme l’information rĂ©vĂ©lĂ©e l’annĂ©e derniĂšre par CheckNews selon laquelle Azalbert avait proposĂ© Ă  Daoust de lui racheter Fact & Furious. Faisant allusion aux procĂ©dures pĂ©nales visant Antoine Daoust, Azalbert lui assure en outre qu’il aurait le pouvoir d’« arrĂȘter ce genre de choses ». Quant Ă  GĂ©rard Camberlin, la veille de cette conversation, il s’Ă©tait prĂ©sentĂ© en personne sous une fausse identitĂ© au domicile de Daoust pour lui annoncer que des personnes souhaitaient faciliter son divorce en contrepartie de la cession de son entreprise. Il n’a pas non plus hĂ©sitĂ© Ă  prendre une photo de la boĂźte aux lettres d’Antoine Daoust, clichĂ© qui se retrouvera par la suite sur Twitter et le site FranceSoir… Un tĂ©moignage exceptionnel qui en dit long sur les mĂ©thodes dĂ©lictueuses employĂ©es dans la mouvance complotiste (source : L’Officine, 13 novembre 2023).

GUERRE INFORMATIONNELLE. ImmĂ©diatement aprĂšs les attaques terroristes du Hamas, le 7 octobre dernier, en IsraĂ«l, ont circulĂ© sur les rĂ©seaux sociaux de fausses images fabriquĂ©es et propagĂ©es par l’un et l’autre camp. La guerre IsraĂ«l-Hamas entraĂźne la production et la circulation de fausses informations, de façon industrielle, qui ont le temps de circuler, avant d’ĂȘtre retirĂ©es, et de faire leur Ɠuvre de propagation de la haine. L’intelligence artificielle est par ailleurs mise Ă  profit, principalement par l’extrĂȘme droite mondiale, pour tenter de manipuler les esprits (source : France Inter, 11 novembre 2023).

ELON MUSK. Dans le contexte de la guerre IsraĂ«l-Hamas, un post du patron de X a provoquĂ© de nombreux remous : Elon Musk a approuvĂ© le message d’un utilisateur qui affirmait que « les communautĂ©s juives [prĂŽnaient] la mĂȘme haine dialectique contre les Blancs qu’elles reprochent aux autres ». Une publication qui s’inscrit dans la thĂ©orie du complot, trĂšs rĂ©pandue parmi les suprĂ©matistes blancs, selon laquelle les Juifs favoriseraient l’immigration dans les pays occidentaux afin de dĂ©truire la « race blanche », soit l’une des versions de la thĂšse du Grand Remplacement (source : BFMTV, Le Monde, 17 novembre 2023). Deux heures plus tard, Musk a aussi estimĂ© que le terme de « dĂ©colonisation » utilisĂ© par le mouvement woke pour qualifier les actes du Hamas « [impliquait] nĂ©cessairement un gĂ©nocide des Juifs [et Ă©tait donc] inacceptable pour toute personne raisonnable ». Il a ajoutĂ© que les slogans Ă©voquant la libĂ©ration de la Palestine Â« du fleuve Ă  la mer » impliquaient « nĂ©cessairement un gĂ©nocide » et que de tels appels « vont Ă  l’encontre [des] conditions d’utilisation de X » (source : The Times of Israel, 18 novembre 2023).

BEN LADEN. Sur fond de guerre IsraĂ«l-Hamas, la « Lettre Ă  l’AmĂ©rique » d’Oussama Ben Laden est devenue virale sur les rĂ©seaux sociaux. Dans ce texte, le chef d’Al-QaĂŻda justifiait les attentats du 11 septembre 2001 et menaçait Ă  nouveau l’Occident, dĂ©nonçant entre autres le soutien des États-Unis Ă  IsraĂ«l et appelant Ă  venger le peuple palestinien. La lettre, qui avait Ă©tĂ© publiĂ©e dans deux mĂ©dias britanniques en 2002, a Ă©tĂ© mise en avant ces derniers jours par des influenceurs sur TikTok et largement diffusĂ©e sur les rĂ©seaux sociaux au point que le mot-clĂ© « Lettre Ă  l’AmĂ©rique » a Ă©tĂ© propulsĂ© en tendance mondiale (source : Le Figaro, 17 novembre 2023). À noter que cette lettre, empreinte d’un antisĂ©mitisme radicalement complotiste, dĂ©clare Ă  ses destinataires que « les Juifs ont pris le contrĂŽle de [leur] Ă©conomie, grĂące Ă  laquelle ils ont ensuite pris le contrĂŽle de [leurs] mĂ©dias, et contrĂŽlent maintenant tous les aspects de [leur] vie Â» (source : Tristan MendĂšs France/X, 16 novembre 2023). Devant le succĂšs viral de ce texte, le quotidien britannique The Guardian, qui en avait publiĂ© la traduction en anglais en 2002, a dĂ©cidĂ© de la retirer de son site (source : ThĂ©o Laubry/X, 16 novembre 2023).

ESPAGNE. L’organisation espagnole « Maldita.es », qui regroupe des journalistes engagĂ©s contre la dĂ©sinformation, avait lancĂ© le projet d’une « tournĂ©e contre la dĂ©sinformation », sous la forme d’un bus itinĂ©rant. Cette initiative, soutenue par Google News Initiative, a entraĂźnĂ© une contre-offensive menĂ©e par des dizaines de comptes sur X associĂ©s Ă  des adeptes des thĂ©ories du complot, ainsi que diverses chaĂźnes Telegram. Ils se sont organisĂ©s pour saper les activitĂ©s de Maldita.es, en manifestant, notamment, aux Ă©tapes du BuloBĂșs (« HoaxBus »), avec des pancartes qualifiant les journalistes de « censeurs » et de « complices du gĂ©nocide » (source : International Presse Institute, 9 novembre 2023).

DÉSINFORMATION RUSSE. « Il n’y a pas d’environnement politique plus accueillant pour la propagande et la dĂ©sinformation que celui dans laquelle se situe la France Ă  l’heure actuelle. » Telle est la conclusion du journaliste Élie Guckert qui, dans Comment Poutine a conquis nos cerveaux (Plon), dĂ©crit la guerre d’information menĂ©e par le Kremlin en France depuis dix ans. Pour faire valoir les intĂ©rĂȘts russes, Poutine a pu compter sur d’influents relais, parmi lesquels de nombreux complotistes. Dans un thread sur X, Conspiracy Watch donne un aperçu d’une prĂ©cieuse enquĂȘte Ă  mettre entre toutes les mains, et notamment celles des politiques (source : Conspiracy Watch/X, 15 novembre 2023).

CONFÉRENCE-DÉBAT. Avec ses alliĂ©s, l’Iran, le Hamas et le Hezbollah, le Kremlin cherche Ă  affaiblir la prĂ©sence amĂ©ricaine au Moyen-Orient et Ă  discrĂ©diter IsraĂ«l auprĂšs des pays arabes afin de regagner son influence d’antan. Desk Russie et Conspiracy Watch organisent lundi 20 novembre Ă  Paris une confĂ©rence-dĂ©bat avec Galia Ackerman, Elie Guckert, Philippe de Lara et Rudy Reichstadt. AccĂšs libre sur inscription.

Adblock test (Why?)

Source: Lire l'article complet de Conspiracy Watch

À propos de l'auteur Conspiracy Watch

Que Conspiracy Watch (L'Observatoire du conspirationnisme) soit complĂštement dans le champ, c'est son affaire. Mais qu'elle se prĂ©sente comme la rĂ©fĂ©rence en matiĂšre d'information fiable, ça dĂ©passe la malhonnĂȘtetĂ© probante ou l'imbĂ©cilitĂ© sincĂšre, c'est carrĂ©ment de la fraude.Par contre, il faut admettre que Conspiracy Watch effectue un travail extraordinaire -- le sait-il? -- pour repĂ©rer et inventorier les sources d'information alternatives. Si on fait l'effort d'Ă©carter les intervenants effectivement farfelus -- leur prĂ©sence Ă©tant nĂ©cessaire pour dĂ©cridibiliser les autres -- on y dĂ©couvrira en premiĂšre ligne les manifestations de la dissidence effective.C'est prĂ©cisĂ©ment pour cette raison que nous avons choisi d'ajouter Conspiracy Watch parmi nos sources.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You