« Cœurage » : un nouveau programme de rétablissement post-avortement lancé à Montréal

« Cœurage » : un nouveau programme de rétablissement post-avortement lancé à Montréal

Le lancement de Cœurage et Laura Albo lors de sa conférence à la paroisse St. Ignace de Loyola — Photos :Joanne D’Arc

Par Joanne D’Arc (Campagne Québec-Vie

«Cœurage» est un programme laïque de soins et d’accompagnement du deuil pour les personnes ayant perdu un jeune enfant par avortement, fausse-couche ou décès, qui a été lancé par Laura Albo le 24 novembre à la paroisse St. Ignatius of Loyola.

« J’ai vécu moi-même des « pertes reproductives », des avortements et des fausses couches. Je me sentais désespérée et mal dans ma peau. Je pense que je n’ai pas fait mon deuil comme j’aurais dû le faire, et cela a perturbé mon mode de vie et mes relations. Je pense que toutes les femmes qui ressentent ce genre de désespoir ou qui sont dans cet état doivent savoir qu’il existe une chance de s’en sortir. C’est pourquoi je suis ici », a déclaré Laura lorsque CQV l’a interrogée sur les raisons qui l’ont poussée à créer son ministère.

En ce qui concerne le nom de son ministère, Laura a expliqué : « Cœurage n’est pas mal orthographié. Je crois qu’on n’est jamais trop vieux pour rassembler les morceaux de son cœur ». [Cœurage est un jeu de mot avec cœur et courage.]

Laura Albo est la coordinatrice de « BRAVE », des programmes de soutien au deuil et à la perte offerts au centre de grossesse Options. Parmi ceux-ci, Cœurage est son propre programme, sur lequel elle travaille depuis un certain temps avant la pandémie, alors qu’elle était bénévole à CQV sous la direction du président de l’organisme, Georges Buscemi.

Avant d’exercer son métier actuel, Laura était enseignante et a enseigné pendant 11 ans au Mexique. Elle a enseigné à tous les niveaux, de la garderie à l’université. De plus, comme le présente sa page en ligne, elle est titulaire d’une maîtrise en éducation spécialisée, en intervention psychopédagogique dans les contextes éducatifs et en intervention dans les troubles d’apprentissage, ainsi que d’une maîtrise en neuropsychologie et en éducation.

Laura a œuvré pendant longtemps auprès des personnes ayant perdu un ou des bébés avant de lancer Cœurage et cette cause lui tient à cœur car elle a personnellement subi un avortement et deux fausses couches. Ce programme post-avortement a mis des années à voir le jour (depuis 2018). Aujourd’hui, son objectif est de faire en sorte que les femmes ou toute personne ayant vécu une expérience d’avortement aient un espace sûr pour parler et guérir de leur chagrin afin de retrouver l’espoir après cette grande perte.

« Cœurage » : un nouveau programme de rétablissement post-avortement lancé à Montréal

Source : Lire l'article complet par Campagne Québec-Vie

Source: Lire l'article complet de Campagne Québec-Vie

À propos de l'auteur Campagne Québec-Vie

Campagne Québec-Vie est une association québécoise qui travaille de concert avec tout individu ou association de bonne volonté, à l’établissement d’une société chrétienne qui protège la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle.CQV a trois objectifs : i) Promouvoir la reconnaissance, par les représentants de tous les corps sociaux, y compris ceux de l’État, de la nécessité du christianisme, en tant que seule religion intégralement vraie, pour une réalisation pleine et entière du bien commun ; ii) Promouvoir la reconnaissance du fait que la foi chrétienne est raisonnable, et que la raison soutient la foi et la morale chrétiennes ; iii) Promouvoir le respect de la vie humaine depuis la conception jusqu’à la mort naturelle ainsi que les droits de la personne et de la famille ;CQV œuvre à instaurer une « Culture de Vie », c’est-à-dire que nous favorisons, en manifestant, en organisant des colloques, en diffusant des nouvelles par Internet et offrant de l’aide aux femmes enceintes en difficulté, le développement d’une société dont les lois et les mœurs concourent, entre autres, à la reconnaissance du droit à la vie de toute personne humaine, de la conception à la mort naturelle, ainsi qu’à la reconnaissance de la famille traditionnelle (homme, femme, et les enfants qui découlent de leur union aimante) comme lieu privilégié pour l’épanouissement de la personne humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You