Un sondage sur l’avortement ignore les vraies victimes de l’avortement

Un sondage sur l’avortement ignore les vraies victimes de l’avortement

Un sondage sur l’avortement ignore les vraies victimes de l’avortement

Par Campaign Life Coalition — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Alfons Photographer/Adobe Stock

La plus grande organisation pro-vie au Canada, s’exprime au nom de la véritable victime de l’avortement, l’enfant humain à naître, en réponse au nouveau sondage d’Angus Reid sur l’avortement.

Jeff Gunnarson, président national de la CLC, a souligné que même si Angus Reid prétend être une fondation non partisane de recherche sur l’opinion publique, elle montre clairement son parti pris dans le sondage en affirmant que les femmes « qui ont fait face à une grossesse inattendue ou non désirée » sont celles qui sont « les plus personnellement et profondément touchées » par l’avortement.

« C’est tout simplement faux », a déclaré M. Gunnarson. « Les enfants à naître visés par l’avortement sont certainement les plus touchés personnellement et profondément par l’avortement. Leur vie même est en jeu. En ignorant totalement la réalité du génocide qui a lieu contre les enfants humains non encore nés, ce sondage jette le doute sur la formulation des questions et les réponses ultérieures des personnes interrogées. L’omission de tout examen des avortements chimiques est également une lacune majeure. »

Gunnarson souligne que le sondage a tout à fait tort de rejeter la responsabilité de « décennies » de débat sur l’avortement sur le pays où aucune loi n’affirme ou ne refuse l’accès à l’avortement.

« L’avortement a été, et sera toujours, combattu par des Canadiens sensés, car il s’agit du meurtre direct et intentionnel d’un être humain à naître vivant dans le ventre de sa mère. C’est tout simplement mal et il faut y mettre fin. Les enfants à naître sont des êtres humains qui sont dignes des droits de l’homme et de la protection de la loi. L’avortement est le plus grand problème de droits de l’homme de notre époque. Le soi-disant débat ne prendra fin que lorsque l’avortement sera aboli. »

Le sondage montre aussi clairement que les libéraux et les néo-démocrates ont tort lorsqu’ils prétendent que « l’accès » à l’avortement est insuffisant au Canada.

Un sondage sur l’avortement ignore les vraies victimes de l’avortement

Source : Lire l'article complet par Campagne Québec-Vie

Source: Lire l'article complet de Campagne Québec-Vie

À propos de l'auteur Campagne Québec-Vie

Campagne Québec-Vie est une association québécoise qui travaille de concert avec tout individu ou association de bonne volonté, à l’établissement d’une société chrétienne qui protège la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle.CQV a trois objectifs : i) Promouvoir la reconnaissance, par les représentants de tous les corps sociaux, y compris ceux de l’État, de la nécessité du christianisme, en tant que seule religion intégralement vraie, pour une réalisation pleine et entière du bien commun ; ii) Promouvoir la reconnaissance du fait que la foi chrétienne est raisonnable, et que la raison soutient la foi et la morale chrétiennes ; iii) Promouvoir le respect de la vie humaine depuis la conception jusqu’à la mort naturelle ainsi que les droits de la personne et de la famille ;CQV œuvre à instaurer une « Culture de Vie », c’est-à-dire que nous favorisons, en manifestant, en organisant des colloques, en diffusant des nouvelles par Internet et offrant de l’aide aux femmes enceintes en difficulté, le développement d’une société dont les lois et les mœurs concourent, entre autres, à la reconnaissance du droit à la vie de toute personne humaine, de la conception à la mort naturelle, ainsi qu’à la reconnaissance de la famille traditionnelle (homme, femme, et les enfants qui découlent de leur union aimante) comme lieu privilégié pour l’épanouissement de la personne humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You