🔮 Conspiracy News #47.2022

🔮 Conspiracy News #47.2022

L’actu de la semaine dĂ©cryptĂ©e par Conspiracy Watch (semaine du 21/11/2022 au 27/11/2022).

CHASSE AUX SORCIÈRES. Deux des figures les plus influentes de la complosphĂšre, Xavier Azalbert, directeur du site FranceSoir, et Idriss Aberkane, confĂ©rencier et youtubeur maintes fois Ă©pinglĂ© pour ses travestissements de la rĂ©alitĂ©, instruisent depuis quelques jours auprĂšs de leurs communautĂ©s le procĂšs du journalisme de vĂ©rification. Ce sont des heures cumulĂ©es de vidĂ©os qui ont ainsi Ă©tĂ© mises en ligne dans ce sens ces derniers temps. Sans compter les innombrables commentaires gĂ©nĂ©rĂ©s par cette campagne d’intimidation qui tente de donner Ă  une collection de pseudo-rĂ©vĂ©lations les apparences d’un vĂ©ritable Watergate du fact-checking (source : Conspiracy Watch, 26 novembre 2022).

BON SENS. Le collectif antivax et covido-sceptique Bon Sens a Ă©tĂ© dĂ©boutĂ© de toutes ses demandes par la justice et condamnĂ© aux dĂ©pens dans les poursuites qu’il avait engagĂ©es contre… Bill Gates. Il estimait « avoir Ă©tĂ© dĂ©nigrĂ© de façon volontaire et malfaisante Â» par le milliardaire philanthrope « devant des millions de tĂ©lĂ©spectateurs ». En cause, une interview diffusĂ©e dans le journal tĂ©lĂ©visĂ© de France 2, le 6 mai dernier, dans laquelle Gates rĂ©agissait aux accusations complotistes dĂ©lirantes portĂ©es contre lui. Il avait dĂ©clarĂ© : « C’est trĂšs Ă©trange, je ne m’y attendais pas. J’ai dĂ©pensĂ© des milliards sur les vaccins pour sauver des millions de vies. Et maintenant, ils ont complĂštement retournĂ© la situation en disant que je gagne des milliards en tuant des gens. D’une certaine maniĂšre, c’est assez humoristique, mais c’est aussi problĂ©matique. Cela dĂ©courage des gens qui pourraient prendre le vaccin et c’est notre meilleur outil pour empĂȘcher des morts. De ce point de vue-lĂ , c’est quelque chose de tragique. J’aimerais que les faits soient mis en avant : c’est un excellent vaccin et nous essayons de faire de notre mieux pour sauver des vies. » L’association Bon Sens n’avait Ă  aucun moment Ă©tĂ© citĂ©e par Bill Gates mais avait portĂ© plainte contre lui, se considĂ©rant visĂ©e par ses propos. A noter que trois figures de la complosphĂšre antivax, Xavier Azalbert, Christian Perronne et Silvano Trotta, tous trois membres fondateurs de Bon Sens, avaient Ă©galement portĂ© plainte en leurs noms contre Bill Gates (source : LibĂ©ration, 25 novembre 2022).

MARTINE WONNER. L’ex-dĂ©putĂ©e du Bas-Rhin Martine Wonner, psychiatre de profession et figure des antivax, a Ă©tĂ© suspendue vendredi 25 novembre par le Conseil de l’ordre des mĂ©decins du Grand Est pour une durĂ©e d’un an. L’ancienne dĂ©putĂ©e se voyait reprocher ses propos sur les vaccins et sur le port du masque pendant la pandĂ©mie de Covid, mais aussi d’avoir appelĂ©, lors d’une manifestation contre le passe sanitaire, Ă  « faire le siĂšge des parlementaires Â» et Ă  Â« envahir leurs permanences Â». Martine Wonner compte faire appel de cette dĂ©cision (source : France Info, 25 novembre 2022).

LES RÉPUBLICAINS. Le sĂ©nateur de CĂŽte-d’Or Alain Houpert (LR) a Ă©tĂ© rĂ©cemment condamnĂ© Ă  l’interdiction d’exercer sa profession pendant plusieurs mois en raison de ses dĂ©clarations sur la crise du Covid. Le radiologue n’est pas le seul, chez Les RĂ©publicains, Ă  tenir des propos flirtant avec le conspirationnisme. La sĂ©natrice Sylvie Goy-Chavent a relayĂ© un article de FranceSoir, prĂ©cisant que la vĂ©ritĂ© commençait « Ă  sortir sur les vaccins contre le Covid ». La sĂ©natrice Laurence Muller-Bronn a de son cĂŽtĂ© organisĂ© des rĂ©unions avec des acteurs de la sphĂšre covido-sceptique comme Louis FouchĂ©. Laisser les sĂ©nateurs « libres de leurs propos Â» est pour l’instant la ligne qui semble prĂ©valoir au sein du parti (source : Julien Pain/Twitter, 25 novembre 2022).

GIORGIA MELONI. Une vidĂ©o de Giorgia Meloni a beaucoup circulĂ© sur les rĂ©seaux sociaux, dans laquelle la prĂ©sidente du conseil des ministres d’Italie attaque la France Ă  travers le franc CFA, qu’elle accuse de favoriser le pillage de l’Afrique et la misĂšre au Sahel. La charge accusatoire de Meloni, qui rappelle les attaques de certains propagandistes se rĂ©clamant du panafricanisme, au premier rang desquels Kemi Seba, est tissĂ©e d’erreurs, comme le dĂ©montre opportunĂ©ment un thread de Simon Laplace (source : Simon Laplace/Twitter, 21 novembre 2022).

TWITTER. Alors que, depuis sa prise de contrĂŽle par Elon Musk, la plateforme de micro-blogging a licenciĂ© des milliers de modĂ©rateurs de contenus et dĂ©ployĂ© un systĂšme de certification payant, les comptes qui dĂ©sinforment sur les questions de santĂ© ont commencĂ© Ă  diffuser leurs messages Ă  un public plus large que jamais. Plusieurs comptes anti-vaccination, avec des dizaines de milliers d’abonnĂ©s, peuvent en effet dĂ©sormais obtenir un badge bleu de certification moyennant le paiement d’une somme de 7,99 dollars. Une certification qui aurait pour effet de renforcer la crĂ©dibilitĂ© des fausses informations qu’ils partagent
 (source : The Guardian, 21 novembre 2022).

IRÈNE GROSJEAN. La naturopathe controversĂ©e IrĂšne Grosjean a annoncĂ©, lors d’un live avec le vidĂ©aste complotiste Hayssam Hoballah, qu’elle allait ouvrir un centre au Maroc pour « soigner Â» les paralysies, le cancer, le SIDA et… le chĂŽmage. Sur cette parcelle de dĂ©sert plantĂ©e d’arbres fruitiers, on va, explique-t-elle, « rĂ©apprendre la santĂ© Â», « on pourra cueillir, on pourra faire de notre vie le paradis pour lequel la nature nous a donnĂ© Â» (source : L’Extracteur/Twitter, 20 novembre 2022).

KANYE WEST. Sous le coup d’accusation d’antisĂ©mitisme, le rappeur Kanye West s’est affichĂ© avec l’activiste d’extrĂȘme-droite Nick Fuentes, suprĂ©maciste blanc et antisĂ©mite notoire qui salue Hitler et fait applaudir Poutine lors de ses confĂ©rences. Les deux hommes ont dĂźnĂ© il y a quelques jours avec Donald Trump Ă  Mar-a-Lago, la rĂ©sidence en Floride de l’ex-prĂ©sident. Cette invitation a valu Ă  ce dernier une pluie de critiques (source : 20 Minutes, 26 novembre 2022). À noter que Nick Fuentes avait aussi dĂ©clarĂ© vouloir « retourner Ă  l’époque oĂč [les femmes] Ă©taient brĂ»lĂ©es vives » (source : Le Journal des femmes, 18 juillet 2022). Les rĂ©centes tirades antisĂ©mites de Kanye West ont mis en lumiĂšre un courant spirituel africain-amĂ©ricain peu connu du grand public, les « Black  Hebrew Israelites », sur lequel l’historien Jacob Dorman pose un regard nuancĂ© (source : LibĂ©ration, 23 novembre 2022).

VIOLENCE. Il fut un temps oĂč les thĂ©ories du complot, cantonnĂ©es aux confins d’Internet, faisaient surtout sourire. Aujourd’hui, elles imprĂšgnent certains discours dominants et motivent des actes d’une grande violence, comme le massacre de Christchurch ou l’assaut meurtrier contre le Capitole le 6 janvier 2021. Les analystes Erica Barbarossa et Isabela Bernardo se sont penchĂ©es sur cette Ă©volution, en Ă©tudiant notamment le cas de David DePape, l’agresseur de Paul Pelosi : « De la premiĂšre exposition Ă  ces thĂ©ories Ă  la survenue d’une attaque violente, il y a un processus qui implique de conditionner la psychĂ© de la personne et de recadrer sa vision du monde dans laquelle la violence n’est pas seulement une possibilitĂ©, mais une nĂ©cessitĂ© pour la survie Â» (source : GNET, 23 novembre 2022).

ANTHONY FAUCI. L’infectiologue Anthony Fauci faisait partie du groupe de travail sur le Covid-19 instaurĂ© par Donald Trump. En juin 2021, dans le cadre de la loi amĂ©ricaine sur la libertĂ© d’information, de nombreux courriers Ă©lectroniques du mĂ©decin ont Ă©tĂ© rendus publics, tĂ©moignant des incertitudes de l’administration et des agences sanitaires au dĂ©but de la crise. Une part importante de ces documents contenait toutefois des passages censurĂ©s. À l’issue d’une nouvelle dĂ©marche judiciaire, une partie de ces courriels ont Ă©tĂ© transmis « en clair ». Rendus publics le 22 novembre sur Twitter, par le journaliste Jimmy Tobias, ils rĂ©vĂšlent un Anthony Fauci bien Ă©loignĂ© du conspirateur fantasmĂ© par ses dĂ©tracteurs
 (source : LibĂ©ration, 24 novembre 2022).

BRÉSIL. Des partisans de Jair Bolsonaro ont Ă©tĂ© filmĂ©s dans Porto Alegre en train de faire des signaux lumineux en direction du ciel, avec la lampe de leur tĂ©lĂ©phone portable. Portant des drapeaux brĂ©siliens et des maillots de l’équipe de football nationale, ils entendaient demander aux extraterrestres de « sauver Â» leur pays en renversant Lula, le nouveau prĂ©sident brĂ©silien (source : France Info, 22 novembre 2022).

ÉDUCATION AUX MÉDIAS. Avec le soutien du ministĂšre de la Culture, l’ONG BibliothĂšques Sans FrontiĂšres (BSF) a coordonnĂ© un travail collaboratif, en 2021, en lien avec vingt bibliothĂšques publiques, pour crĂ©er un kit pĂ©dagogique dĂ©diĂ© Ă  la lutte contre la dĂ©sinformation et Ă  l’Éducation aux MĂ©dias et Ă  l’Information (EMI). Ce kit s’adresse au personnel de toutes les bibliothĂšques publiques de France, mais aussi aux enseignants et mĂ©diateurs, proposant en accĂšs libre des ressources et des fiches d’activitĂ©s pour sensibiliser leurs publics Ă  cette thĂ©matique.

JUVING-BRUNET. Vendredi 25 novembre, le blogueur Mike Borowski rapportait, au conditionnel, que l’ex-capitaine de gendarmerie Alexandre Juving-Brunet, figure de la complosphĂšre d’extrĂȘme droite, aurait Ă©tĂ© mis en garde Ă  vue. Comme nous l’indiquions sur Conspiracy Watch en octobre, ce dernier a lancĂ© une monnaie alternative Ă  l’euro, le « Franc Libre ». A la mi-novembre, il serait parvenu Ă  inciter prĂšs de 4300 souscripteurs pour un montant total de plus d’1,3 millions d’euros. Samedi 19 novembre, Alexandre Juving-Brunet participait Ă  la « FĂȘte du pays rĂ©el Â» organisĂ©e par l’organisation catholique intĂ©griste Civitas. Il y annonçait la crĂ©ation de la « Banque de France libre Â» et de la « FonciĂšre financiĂšre libre Â» ou « FFL Â», dĂ©crite comme « un fonds d’investissement dĂ©diĂ© au financement et au dĂ©ploiement Â» de sa monnaie alternative. Dans un discours aux accents apocalyptiques, sĂ©ditieux et complotistes, Juving-Brunet se dĂ©clare « en guerre contre le satanisme de l’Ă©lite mondialiste occidentale Â», « contre les puissances financiĂšres mondiales dites « État profond » Â» et « contre toutes les nations infiltrĂ©es par cette Ă©lite mondialiste satanique et leurs agents dĂ©versant sur le monde des maladies des famines et des guerres artificiellement crĂ©Ă©es pour maintenir leur contrĂŽle sur l’humanitĂ©. Â» Il annonce Ă©galement son intention d’utiliser « toutes les armes nĂ©cessaires Ă  la victoire : arme monĂ©taire [
] et demain, armes culturelle, juridique, politique et enfin coercitive avec les Forces françaises libres Â» (source : Conspiracy Watch/Twitter, 27 novembre 2022).

Adblock test (Why?)

Source: Lire l'article complet de Conspiracy Watch

À propos de l'auteur Conspiracy Watch

Que Conspiracy Watch (L'Observatoire du conspirationnisme) soit complĂštement dans le champ, c'est son affaire. Mais qu'elle se prĂ©sente comme la rĂ©fĂ©rence en matiĂšre d'information fiable, ça dĂ©passe la malhonnĂȘtetĂ© probante ou l'imbĂ©cilitĂ© sincĂšre, c'est carrĂ©ment de la fraude.Par contre, il faut admettre que Conspiracy Watch effectue un travail extraordinaire -- le sait-il? -- pour repĂ©rer et inventorier les sources d'information alternatives. Si on fait l'effort d'Ă©carter les intervenants effectivement farfelus -- leur prĂ©sence Ă©tant nĂ©cessaire pour dĂ©cridibiliser les autres -- on y dĂ©couvrira en premiĂšre ligne les manifestations de la dissidence effective.C'est prĂ©cisĂ©ment pour cette raison que nous avons choisi d'ajouter Conspiracy Watch parmi nos sources.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You