L’armée ukrainienne bombarde le centre de Donetsk avec des obus français, faisant six morts parmi les civils

L’armée ukrainienne bombarde le centre de Donetsk avec des obus français, faisant six morts parmi les civils

par Christelle Néant.

Continuant sa politique de bombardements de terreur, l’armée ukrainienne a tiré ce midi sur le marché central de Donetsk avec des obus français de calibre 155 mm, tuant six civils, dont un adolescent de 14 ans, et blessant sept autres personnes.

Il semble que l’Ukraine a décidé de terroriser la population du Donbass à la veille du début du référendum de rattachement de la région à la Fédération de Russie. Après les bombardements du 17 et du 19 septembre 2022, qui avaient déjà fait un véritable bain de sang parmi les civils, l’armée ukrainienne a recommencé à bombarder le centre de Donetsk le 22 septembre 2022 à l’heure du déjeuner, avec des obus français cette fois.

Le bombardement a été mené depuis les positions ukrainiennes situées à Novosselovka Pervaya, à 30 km au nord ouest de la capitale de la RPD (République populaire de Donetsk).

Plusieurs obus français standard OTAN de 155 mm ont frappé le dôme du marché central de Donetsk, sur la rue Artioma (artère principale de Donetsk) et surtout dans la rue Tcheliouskintsev, où un obus a explosé sur un autobus de la ligne n°38 à proximité de plusieurs petits magasins de fleuristes. C’est cet obus qui fera six morts parmi les civils, dont Maxime, 14 ans, qui était assis dans le bus.

Sa mère arrivée rapidement sur place est en état de choc. Un pompier du ministère des Situations d’urgence la réconforte comme il peut, mais elle ne peut pas se résoudre à admettre que son fils n’est plus.

Voir le reportage filmé sur place :

Les photos des éclats d’obus trouvés sur place par le CCCC (Centre conjoint de contrôle et de coordination concernant les crimes de guerre de l’Ukraine) ne laissent aucun doute sur leur origine. Le marquage trouvé sur les éclats dans le centre de Donetsk correspond à celui des obus LU 211 français de 155 mm, fournis par Paris à l’armée ukrainienne.
Comme Anatoly Bibilov, l’ancien président de l’Ossétie du Sud, que j’ai pu interviewer sur place, je pense que ces bombardements terroristes de l’armée ukrainienne contre la population du Donbass ne va pas intimider la population, mais la pousser au contraire à voter pour intégrer rapidement la fédération de Russie.
Par contre, l’utilisation systématique par l’armée ukrainienne d’armes fournies par l’OTAN, et entre autre fréquemment des obus et canons français, pour bombarder les civils de Donetsk et d’autres villes du Donbass, fait de la France le complice volontaire des crimes de guerre de l’Ukraine. Car Paris continue de fournir des armes à Kiev, alors que les autorités françaises ne peuvent pas ignorer l’utilisation qu’en fait l’armée ukrainienne. Voilà ce que le gouvernement français fait de vos impôts ! Fournir à l’Ukraine des armes et des munitions qui servent à massacrer les civils à Donetsk, Gorlovka, et dans d’autres villes du Donbass.

Christelle Néant

source : Donbass Insider
Adblock test (Why?)

L’armée ukrainienne bombarde le centre de Donetsk avec des obus français, faisant six morts parmi les civils

Source : Lire l'article complet par Réseau International

À propos de l'auteur

Source: Lire l'article complet de Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information.Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement.Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe.Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Recommended For You