Kadyrov, le chef de la Tchétchénie : « Il y aura bientôt de bonnes nouvelles de la zone d’opération spéciale »

Kadyrov, le chef de la Tchétchénie : « Il y aura bientôt de bonnes nouvelles de la zone d’opération spéciale »

par Peter Yermilin.

Ramzan Kadyrov, le président de la Tchétchénie, a déclaré qu’il y aurait de bonnes nouvelles de la zone de l’opération militaire spéciale en Ukraine dans les prochains jours. Kadyrov a émis l’espoir que l’opération militaire serait déjà terminée dans un avenir proche.

« Nous sommes prêts à exécuter tout ordre. Dans les prochains jours, vous entendrez de bonnes nouvelles, et dans un avenir proche, nous terminerons l’opération spéciale », a écrit Kadyrov sur son canal Telegram mercredi, notant que l’opération était menée comme une mesure forcée pour affronter l’ennemi ».

« Comme le dit notre président Vladimir Poutine : « Si un combat est inévitable, soyez le premier à frapper ». Par conséquent, je soutiens pleinement la décision du président de mobiliser partiellement les réservistes. En République tchétchène, nous avons participé activement à ce processus dès le premier jour, mais maintenant nous avons l’ordre du chef de l’État, et nous l’exécuterons à 100% », a écrit Kadyrov sur son canal Telegram.

La décision d’un appel partiel en Russie place Kiev et l’OTAN dans une impasse.

« L’appel lancé aujourd’hui par le commandant en chef suprême Vladimir Poutine aux Russes a mis l’élite de Kiev et l’ensemble de l’OTAN dans une situation désespérée. Le chef de l’État a lancé des actions de grande envergure pour protéger l’intégrité de la Russie. Il s’agit de mesures nécessaires, importantes et, entre autres, préventives », a-t-il ajouté.

Le 21 septembre, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret sur une mobilisation partielle dans le pays. Dans son discours à la nation, il a noté que la ligne de contact dans la zone de l’opération militaire spéciale dépassait un millier de kilomètres », tandis que les forces russes affrontaient « non seulement des formations néo-nazies, mais en fait toute la machine militaire de l’Occident collectif », qui menace l’existence même de la Fédération de Russie.

Selon le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, lors de la mobilisation, pas moins de 300 000 réservistes seront appelés. Ils seront formés avant d’être envoyés dans la zone d’hostilités. L’appel ne concernera pas les étudiants et les conscrits – il ne concernera que les citoyens ayant une expérience et des spécialités militaires. La mobilisation est effectuée principalement pour contrôler les territoires libérés.

source : Pravda.ru
Adblock test (Why?)

Kadyrov, le chef de la Tchétchénie : « Il y aura bientôt de bonnes nouvelles de la zone d’opération spéciale »

Source : Lire l'article complet par Réseau International

À propos de l'auteur

Source: Lire l'article complet de Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information.Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement.Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe.Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Recommended For You