La Russie ne mobilise qu’environ 1,2 % de son potentiel en troupes

La Russie ne mobilise qu’environ 1,2 % de son potentiel en troupes

Par The Saker – Le 21 septembre 2022 – The Saker’s Blog

Ainsi, après de nombreuses spéculations, nous savons maintenant que le Kremlin a décidé de mobiliser environ 300’000 soldats sur un potentiel de mobilisation total de 25’000’000 soldats. Cela représente un peu plus de 1% du potentiel de mobilisation de la Russie. Nous ne parlons que des soldats qui ont un statut officiel de « réserve » et tous devront suivre un entraînement spécial avant d’être envoyés en Ukraine.

Quelques commentaires sur cette décision :

  • Il faudra quelques mois à la Russie pour rassembler et recycler (cours de remise à niveau) ces forces et elles ne seront pas immédiatement disponibles pour protéger les régions de Lougansk, Donetsk, Zaporozhie et Kherson lors du prochain référendum sur l’adhésion ou non à la Russie. Le 3e corps d’armée volontaire est déjà déployé dans le sud et pourrait apporter une aide précieuse à cet égard.
  • Poutine et Shoigu ont donné plusieurs raisons pour cette décision, notamment la très longue ligne de contact, l’implication directe du personnel de l’OTAN qui dirige maintenant le régime ukrainien à Kiev et les menaces de l’Occident de démanteler la Russie.
  • Shoigu a indiqué que les FAU ont perdu environ 50% de leur personnel (plus de 100’000 soldats sur un potentiel total d’environ 200’000). Il a également ajouté que la plupart des systèmes d’armes ukrainiens, qui étaient d’origine soviétique, ont été en grande partie détruits. Les pertes russes s’élèvent à un peu moins de 6000 soldats.
  • Shoigu a également précisé que « nous ne nous battons pas tant contre l’Ukraine que contre l’OTAN et l’Occident uni (collectif)« .
  • Shoigu a également mentionné que toutes les capacités satellitaires de l’OTAN (70 satellites militaires et plus de 200 satellites civils) sont utilisées contre la Russie en ce moment.
  • Enfin, Shoigu a ajouté que les armes de haute précision de l’OTAN sont délibérément utilisées par les commandants de l’OTAN pour terroriser les civils.

En d’autres termes, la Russie se prépare à une escalade de cette guerre dans les mois à venir. Elle est en train de porter ses forces à un niveau qui lui permettra de faire face à une escalade majeure de l’OTAN en Ukraine (et ailleurs, car toutes les forces mobilisées ne seraient pas nécessairement des unités de combat ; il serait également logique de déployer davantage de capacités C4ISR, de forces logistiques/de ravitaillement ou d’unités chargées des affaires civiles et du contre-terrorisme).

L’autre grande nouvelle du jour est, bien sûr, que la Russie va soutenir et accepter les résultats des référendums dans les quatre régions mentionnées ci-dessus.

Franchement, j’ai des sentiments mitigés à l’égard de cette décision, mais je comprends que le Kremlin n’avait tout simplement pas d’autre choix pour les raisons suivantes :

  • Cette décision met de côté l’épineuse question de savoir si les Russes vont rester ou partir. Une fois que les quatre régions auront voté pour faire partie de la Russie (ce qui, selon la plupart des sondages, se produira), elles conserveront à jamais ce statut.
  • Avec toutes les rumeurs qui courent à l’Ouest sur l’utilisation limitée des forces nucléaires, en faisant de ces quatre régions une partie de la Russie proprement dite, non seulement de facto mais aussi de jure, la Russie étend son parapluie nucléaire sur elles (la doctrine militaire russe autorise l’utilisation d’armes nucléaires si l’intégrité territoriale et la sécurité de la Russie sont menacées). Je citerai ici Poutine :

Ils ont même eu recours au chantage nucléaire. Je fais référence non seulement au bombardement, encouragé par l’Occident, de la centrale nucléaire de Zaporozhye, qui fait peser la menace d’une catastrophe nucléaire, mais aussi aux déclarations de certains hauts représentants des principaux pays de l’OTAN sur la possibilité et l’admissibilité de l’utilisation d’armes de destruction massive – les armes nucléaires – contre la Russie. Je voudrais rappeler à ceux qui font de telles déclarations concernant la Russie que notre pays dispose également de différents types d’armes, dont certaines sont plus modernes que celles des pays de l’OTAN. En cas de menace contre l’intégrité territoriale de notre pays et pour défendre la Russie et notre peuple, nous utiliserons certainement tous les systèmes d’armes dont nous disposons. Et il ne s’agit pas d’un bluff.

  • En outre, j’ai toujours dit que malgré mon soutien total et ma sympathie, les républiques de la LDNR ont des problèmes majeurs (y compris des problèmes de sécurité !) et je suis extrêmement soulagé que les organes de l’État russe, y compris les services de sécurité, prennent désormais directement en charge la gestion de ces républiques.

Bien sûr, nous pouvons nous attendre à l’hystérie habituelle de la classe dirigeante occidentale qui a déjà promis de ne jamais reconnaître le résultat d’un quelconque référendum. La Russie l’a compris et elle a maintenant pris les mesures nécessaires pour un long conflit.

Quant aux Ukronazis, nous pouvons être sûrs qu’ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour tenter de perturber les référendums. En outre, les commandants de l’OTAN à Kiev comprennent parfaitement que les forces russes ne feront que gagner en puissance au cours des prochains mois, et ils seront donc pressés de remporter le plus grand nombre possible de victoires (y compris par le meurtre de civils et des frappes contre l’infrastructure civile).

Je m’attends pleinement à une augmentation des attaques de l’OTAN et des Ukrainiens dans les semaines et les mois à venir. Ces attaques ne s’arrêteront que lorsque a) l’Occident sera à court de ressources et b) leur issue n’apportera aucun résultat tangible, quel qu’il soit.

Pour l’Occident consolidé, il s’agit surtout d’une question d’image : RP, PSYOPs, propagande, etc. Avec cette dernière réaction russe, il deviendra encore plus crucial pour les dirigeants de l’Occident consolidé de convaincre leurs serfs que la Russie perd et que l’Occident gagne.

Comme les classes dirigeantes occidentales savent que le temps presse (tant sur le plan militaire qu’économique), elles tentent désespérément de le dissimuler en proclamant avec véhémence que les « nègres des champs » russes seront punis (lynchés !) pour leur audace à désobéir aux Grands Maîtres de l’Univers.

Je tiens à noter ici que cette mini-mobilisation aura un effet psychologique important sur la société russe : la mentalité du « business as usual » est maintenant clairement obsolète. Le Complexe Militaro Industriel russe a reçu le message direct qu’il est désormais lui aussi « mobilisé« . Le reste de l’économie russe en prendra note, j’en suis sûr. Tout comme la population. Je me réjouis beaucoup de ce « changement de ton« .

Quoi qu’il en soit, je conclurai par quelques brèves informations.

Certains trolls n’ont cessé de me supplier de « leur montrer les corps« .  Bon, j’ai trouvé un canal Telegram avec suffisamment de corps pour, je l’espère, les satisfaire : https://t.me/ZLOIORK.

Ensuite, les Polonais ont déjà menacé d’organiser leur propre référendum dans l’ouest de l’Ukraine. Qui douterait que la hyène de l’Europe mordrait un petit morceau de l’Ukraine pour elle-même (spécialement le morceau qui a historiquement appartenu à la Pologne).

Entre-temps, l’Arménie a menacé de quitter l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC), une décision que, si elle se concrétise, je soutiendrai et célébrerai pleinement ! L’OTSC a besoin d’un bon nettoyage, et c’est un euphémisme. La Russie a sauvé les culs de Lukashenko, Tokaev et Pashinian, et pourtant, tous trois continuent de pratiquer cette politique de « multi-vectorité » qui, en clair, signifie « nous voulons que la Russie nous protège pendant que nous nous faisons des affaires avec les États-Unis« .  La vérité est que la Russie a de bien meilleurs partenaires que la plupart de ses voisins immédiats et que les Lukashenko, Tokaev et Pashinian doivent apprendre ces choses à leurs dépens. C’est ce que vit l’Arménie en ce moment. Peut-être que Lukashenko et Tokaev comprendront le message et apprendront la leçon. Quant à l’Arménie, elle n’aura que ce qu’elle mérite…

Contrairement à l’Arménie, l’Azerbaïdjan, l’Iran et même la Turquie ont été des partenaires beaucoup plus responsables pour la Russie (bien que la Turquie ait également besoin d’un « rappel » de temps en temps pour se comporter correctement). Et puisque les Arméniens ont maintenant des « garanties de sécurité » de la part de Pelosi (!), ils peuvent dormir en paix sans avoir besoin de la protection de la Russie, n’est-ce pas ? 🙂

Quant à la ville qui brille sur la colline, la seule superpuissance du monde, elle est occupée par des absurdités comme celle-ci : « De manière inattendue, l’USAF se retrouve avec une pénurie critique de pilotes alors qu’elle affirme avoir trop d’officiers blancs« . Comme les Français aiment à le dire, plus les choses changent, plus c’est la même chose…

C’est tout pour moi.

Salutations

Andrei

MISE À JOUR : des sources russes signalent que les PSYOP occidentales diffusent activement des informations erronées sur l’Internet russe avec toutes sortes d’absurdités concernant la mobilisation partielle. Ce n’est pas une surprise, alors essayez de ne pas vous faire avoir par ces absurdités.

PS : la 5ème colonne russe a essayé d’organiser des protestations contre cette mini-mobilisation. Résultat ? 364 personnes arrêtées. 96 à Saint Petersbourg, 89 à Moscou et 45 à Ekaterinburg. Ce qui vous donne une bonne idée de l’absence totale de 5ème colonne en Russie (sauf dans les cercles du pouvoir où les intégrationnistes atlantiques se cachent toujours en attendant des temps meilleurs).

Voici une photo d’Alexandre Belik, le coordinateur (alors que Navalnyi est en prison pour fraude) du « mouvement des objecteurs de conscience« . Je ne pense pas avoir besoin de faire de commentaires à ce sujet 😉

La Russie ne mobilise qu’environ 1,2 % de son potentiel en troupesTraduit par Wayan, relu par Hervé, pour le Saker Francophone.

Adblock test (Why?)

À propos de l'auteur

Source: Lire l'article complet de Le Saker Francophone

À propos de l'auteur Le Saker Francophone

« Le chaos du monde ne naît pas de l'âme des peuples, des races ou des religions, mais de l'insatiable appétit des puissants. Les humbles veillent. »Un groupe de citoyens francophones qui désire faire partager au public francophone des analyses venues du monde entier et exprimées dans d'autres langues. Rendre accessible la pensée dissidente où qu'elle se trouve.Ce site est une émanation du Saker US mais avec notre propre sensibilité francophone.Nous n'avons pas besoin de vos dons, nous sommes tous bénévoles, mais vos talents sont bienvenus si vous avez des dispositions pour la traduction (anglais, allemand, russe, etc.) et aussi pour la relecture en Français

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Recommended For You