Moderna choisit Laval pour fabriquer ses vaccins

Moderna choisit Laval pour fabriquer ses vaccins


L’entreprise biopharmaceutique américaine Moderna a annoncé jeudi avoir signé un contrat d’achat pour un terrain du parc de biotechnologie de Laval dans le but d’y établir son usine de fabrications de vaccins. Cette usine devrait avoir une capacité de production de 100 millions de doses de vaccins par année.

«Ce site offre d’énormes possibilités de synergie pour Moderna grâce à sa proximité d’une institution de recherche réputée et correspond aux exigences du projet et à son importance pour tous les Québécois et les Canadiens», a déclaré Moderna dans un communiqué jeudi.

Nous sommes impatients de travailler avec la Ville de Laval en tant que nouveau partenaire dans la mise en œuvre prévue de ce projet et de partager plus de détails une fois la diligence raisonnable terminée.

Déclaration de Moderna dans un communiqué

<

p id= »tw-target-text »>Sous réserve de la planification et des approbations réglementaires, la construction de l’usine devrait commencer en 2022 et l’installation devrait être opérationnelle d’ici la fin de l’année 2024.

«La pandémie nous a démontré à quel point notre autonomie en matière d’appro en vaccin est essentielle. L’arrivée de Moderna au Québec est signe d’innovation en santé. C’est majeur, et nous en sommes très fiers», a réagit Christian Dubé sur son compte Twitter personnel.

Rappelons qu’en avril dernier, le premier ministre du Canada et le premier ministre du Québec avaient annoncé l’implantation de la première usine de fabrication de vaccins à ARN messager de Moderna dans la région métropolitaine de Montréal. Le coût annoncé de son installation s’élevait alors à près de 180 M$.

Moderna est actuellement le deuxième producteur de vaccins à ARN messager contre la COVID-19 au monde.

<div class=" grid-x grid-padding-x grid-padding-y align-center met-newsletter stacked ">
    <div class="cell small-12  ">
        <div class="cta-content text-center">
            Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.
        </div>
    </div>
    <form class="cell small-12  sign-up-form" method="post">
        <input type="hidden" id="met_nonce" name="met_nonce" value="a0389bfff7" /><input type="hidden" name="_wp_http_referer" value="/feed/" />            <div class="grid-x grid-margin-y form-grid">
            <div class="cell small-12"><input type="text" class="name" value="" name="FNAME" id="mce-FNAME" placeholder="Prénom" required></div>
            <div class="cell small-12"><input type="email" class="email" placeholder="Adresse courriel" name="email" required></div>
            <div class="cell small-12 button-container"><input type="submit" class="button" value="S&#039;abonner à l&#039;infolettre"><i class="far fa-chevron-right"></i></div>
                                <span class="checkbox">
                    <input type="checkbox" id="gdpr" name="gdpr" value="0601cbb71f" class="gdpr" required checked>
                    <label for="gdpr" class="form-gdpr">
                    J’accepte de recevoir des communications du Journal Métro                        </label>
                </span>
                        </div>
        <input id="group-id" type="hidden" name="group-id" value="a4ebae13be" />
    </form>
    <div class="border-footer"></div>
</div>

Moderna choisit Laval pour fabriquer ses vaccins

Source : Lire l'article complet par Journal Métro

Source: Lire l'article complet de Journal Métro

À propos de l'auteur Journal Métro

Disponible dans plus de 1 000 points de distribution du lundi au vendredi, l'édition montréalaise du journal international Metro est une des seules à être imprimée français en Amérique. C'est également le quotidien le plus lu à Montréal (un million de lecteurs par édition). (Wikipédia)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You