Omnium Banque Nationale: le calme avant la tempête

Omnium Banque Nationale: le calme avant la tempête


Au cours des prochains jours, les meilleurs joueurs de tennis de la planète seront rassemblés à Montréal pour l’Omnium Banque Nationale.

Bien que le premier tour des qualifications n’est prévu qu’à partir de samedi, plusieurs des meilleures raquettes du circuit de l’ATP s’entraînaient au stade IGA, vendredi.

Un nuage est toutefois venu assombrir le lancement du tournoi: Rafael Nadal a déclaré forfait en raison d’une blessure aux abdominaux.

Le quintuple champion du tournoi a annoncé, par voie de communiqué, vouloir prendre du repos avant les Internationaux des États-Unis, prévus le 29 août.

«C’est une déception c’est certain», a indiqué le président du tournoi Eugène Lapierre, en entrevue avec Métro.

Le directeur de l’Omnium Banque Nationale, Eugène Lapierre.
Photo: Clément Gaboury / Métro

«On s’attendait à ce qu’il puisse venir. Nous étions en contact étroit avec son équipe et on sait qu’il s’entraînait fort. Il a commencé à ressentir de la douleur alors qu’il effectuait ses services», a précisé M. Lapierre.

L’ancien numéro 1 mondial Novak Djokovic avait quant à lui annoncer son retrait du tournoi jeudi, en raison de son statut vaccinal.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres

Alors que plusieurs têtes de série ont décidé de déclarer forfait, d’autres joueurs moins bien classés en ont profité.

C’est justement le cas du Lavallois Alexis Galarneau, 238e raquette mondiale.

L’athlète de 23 ans en sera à sa première participation à un tournoi Masters 1000 en carrière.

Galarneau vient de s’incliner en finale du tournoi challenger de Winnipeg, la fin de semaine dernière.

«Alexis est un joueur complet. Il n’a pas une grande force, il joue bien dans toutes les situations. C’est vraiment un battant, il ne lâche jamais et je crois que les Montréalais vont se plaire à le découvrir cette semaine», a analysé Eugène Lapierre, directeur de l’Omnium Banque Nationale.

Le Canadien Vasek Pospisil, le vétéran Andy Murray et le quart-finaliste à Wimbledon David Goffin ont obtenu les trois autres laissez-passer pour le tournoi montréalais.

C’est donc dire que les quatre joueurs invités n’auront pas à passer par la ronde des qualifications.

Les gros canons prêts à résonner

La tête d’affiche du tournoi est sans contredit le Montréalais Félix Auger-Aliassime.

Neuvième au classement de l’ATP, FAA se trouve actuellement au Mexique, où il disputera la demi-finale, vendredi soir, à Los Cabos. Il fera face au Britannique Cameron Norrie aux alentours de 23h, heure de Montréal.  

«C’est une bonne nouvelle parce que Félix joue bien quand il enchaîne les matchs. J’ai hâte de voir son match de ce soir et j’ai également hâte de le voir arriver ici au Stade IGA», poursuit M. Lapierre.

Bien que les Montréalais s’attendent à un bon résultat du joueur local, ce dernier ne devrait pas être intimidé outre mesure.

«Il en a vu d’autres. Il a seulement 21 ans, mais il est allé chercher une certaine maturité depuis quelques années. Il va tout donner, mais je crois qu’il sera détendu.»

Une finale de rêve pour l’organisateur du tournoi?

«Félix ça c’est sûr. Contre qui? Je dirais Shapovalov. Après tout va dépendre du tirage au sort et de la composition du tableau.»

Félix contre Denis en finale ce serait magique!

Eugène Lapierre, directeur de l’Omnium Banque Nationale

Engouement indéniable

Après une édition 2020 annulée, et celle de 2021 avec seulement 25% des spectateurs alloués sur place, le tournoi de 2022 s’annonce spécial.

À travers la pandémie et la distanciation sociale, le tennis est devenu au cours des deux dernières années un sport de choix au Québec.

Cet engouement s’est également traduit par la vente de billets pour l’Omnium Banque Nationale.

«Ce sera une édition record, on le sait déjà», a lancé Eugène Lapierre, enthousiaste.

«Je ne sais pas si ce sont ces nouveaux adeptes qui achètent les billets, mais je peux vous dire qu’on en a vendu énormément!»

Déjà vendredi matin, les spectateurs s’étaient déplacés par centaines pour venir observer les meilleurs joueurs de tennis au monde s’entraîner.

Les jeunes canons du circuit Carlos Alcaraz, Matteo Berrettini et Stefanos Tsitsipas se sont déliés les jambes devant les amateurs montréalais

Le début des qualifications est prévu samedi, tandis que les matchs du tableau principal seront disputés à partir de lundi.

Félix Auger-Aliassime a d’ailleurs bénéficié d’un laissez-passer pour le premier tour. C’est le Russe Daniil Medvedev qui agira à titre de première tête de série du tournoi.  

       <div class=" grid-x grid-padding-x grid-padding-y align-center met-newsletter stacked ">
    <div class="cell small-12  ">
        <div class="cta-content text-center">
            Vos nouvelles 100% locales, <span class="green-span">recevez-les</span> chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

        </div>
    </div>
    <form class="cell small-12  sign-up-form" method="post">
        <input type="hidden" id="met_nonce" name="met_nonce" value="6f602cbd7e" /><input type="hidden" name="_wp_http_referer" value="/feed/" />            <div class="grid-x grid-margin-y form-grid">
            <div class="cell small-12 button-container"><a href="https://journalmetro.com/infolettres/" class="button infolettre-cta">S&#039;abonner à l&#039;infolettre</a><i class="far fa-chevron-right"></i></div>
        </div>
    </form>
    <div class="border-footer"></div>
</div>

Omnium Banque Nationale: le calme avant la tempête

Source : Lire l'article complet par Journal Métro

À propos de l'auteur

Source: Lire l'article complet de Journal Métro

À propos de l'auteur Journal Métro

Disponible dans plus de 1 000 points de distribution du lundi au vendredi, l'édition montréalaise du journal international Metro est une des seules à être imprimée français en Amérique. C'est également le quotidien le plus lu à Montréal (un million de lecteurs par édition). (Wikipédia)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Recommended For You