Non à un « parc Morgentaler » !

Non à un « parc Morgentaler » !

Cette semaine, je vous encourage à signer cette pétition contre le projet de renommer un parc à Montréal « Parc Morgentaler », en l’honneur de celui qui de son propre aveu a tué 100 000 enfants à naître par avortement. Ne laissons pas être souillé la ville de Montréal — Ville-Marie de son nom d’origine — par une association officielle à celui qui est bien connu comme étant le « père » et « l’apôtre » de l’avortement au Québec et au Canada. 

Voici la pétition au complet/ Here is the complete petition (below):

Pétition : Non à un « parc Morgentaler » ! Petition: No to a “Morgentaler park!”


Henry Morgentaler — Photo : Alamy Stock

Récemment, l’opposition officielle de Montréal a annoncé qu’elle œuvrait à rebaptiser un parc en l’honneur du Dr Henry Morgentaler pour son combat pour le soi-disant « droit à l’avortement. » Un projet a été déposé en ce sens auprès de la municipalité et est présentement à l’étude.

Nous nous opposons à ce projet pour les raisons suivantes :

  1. L’avortement provoqué est le meurtre d’un enfant à naître.
  2. L’avortement n’est pas un soin, car il a pour objet de détruire un être vivant ; de plus il n’est jamais techniquement nécessaire pour sauver la vie de la mère.
  3. Le Dr Henry Morgentaler a milité pour la légalisation de l’avortement, a pratiqué, selon ses propres dires, 100 000 avortements et formé une centaine de médecins à cette pratique.
  4. C’est à la suite du jugement R. c. Morgentaler de 1988, où le Dr Morgentaler défendait le soi-disant « droit » à l’avortement, que l’avortement est tombé dans un vide juridique, restant ainsi impuni même si pratiqué jusqu’au moment de la naissance.
  5. Le parc visé par le projet porte déjà un nom, de Beaujeu, en l’honneur de Jacques-Philippe Saveuse de Beaujeu, Seigneur de Soulanges et de la Nouvelle-Longueuil, officier de milice durant la guerre de 1812, député en 1814. Ce serait faire affront à sa mémoire que de retirer son nom à ce parc.

Nous demandons donc à la Mairesse Valérie Plante et aux Conseillers municipaux de rejeter totalement ce projet.

English version

No to a “Morgentaler park!”


Henry Morgentaler — Photo : Alamy Stock

Recently, the Official Opposition in Montreal announced that it was working to rename a park in honour of Dr. Henry Morgentaler for his fight for the so-called “right to abortion.” A project has been submitted to this effect with the municipality and is currently under study.

We oppose this project for the following reasons:

  1. Induced abortion is the killing of an unborn child.
  2. Abortion is not health care, because its purpose is to destroy a living being; moreover, it is never technically necessary to directly kill an unborn child to save the life of the mother.
  3. Henry Morgentaler campaigned for the legalization of abortion and committed, according to his own words, 100,000 abortions and trained a hundred doctors in this practice.
  4. It was following the R. v. Morgentaler of 1988, where Dr. Morgentaler defended the so-called “right” to abortion, that abortion fell into a legal vacuum, thus remaining unpunished even if practised until the moment of birth.
  5. The park targeted by the project already bears a name, de Beaujeu, in honour of Jacques-Philippe Saveuse de Beaujeu, Lord of Soulanges and New Longueuil, militia officer during the war of 1812, and Member of Parliament in 1814. It would be an affront to his memory to remove his name from this park.

We therefore ask Mayor Valérie Plante and the municipal councillors to totally reject this project.

Non à un « parc Morgentaler » !Pour la Vie,

Non à un « parc Morgentaler » !
Georges Buscemi, président de Campagne Québec-Vie

Non à un « parc Morgentaler » !

Source : Lire l'article complet par Campagne Québec-Vie

Source: Lire l'article complet de Campagne Québec-Vie

À propos de l'auteur Campagne Québec-Vie

Campagne Québec-Vie est une association québécoise qui travaille de concert avec tout individu ou association de bonne volonté, à l’établissement d’une société chrétienne qui protège la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle.CQV a trois objectifs : i) Promouvoir la reconnaissance, par les représentants de tous les corps sociaux, y compris ceux de l’État, de la nécessité du christianisme, en tant que seule religion intégralement vraie, pour une réalisation pleine et entière du bien commun ; ii) Promouvoir la reconnaissance du fait que la foi chrétienne est raisonnable, et que la raison soutient la foi et la morale chrétiennes ; iii) Promouvoir le respect de la vie humaine depuis la conception jusqu’à la mort naturelle ainsi que les droits de la personne et de la famille ;CQV œuvre à instaurer une « Culture de Vie », c’est-à-dire que nous favorisons, en manifestant, en organisant des colloques, en diffusant des nouvelles par Internet et offrant de l’aide aux femmes enceintes en difficulté, le développement d’une société dont les lois et les mœurs concourent, entre autres, à la reconnaissance du droit à la vie de toute personne humaine, de la conception à la mort naturelle, ainsi qu’à la reconnaissance de la famille traditionnelle (homme, femme, et les enfants qui découlent de leur union aimante) comme lieu privilégié pour l’épanouissement de la personne humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You