Une adolescente donne naissance au plus petit bébé prématuré du Royaume-Uni

Une adolescente donne naissance au plus petit bébé prématuré du Royaume-Uni

Par Bridget Sielicki (LiveActionNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Alessandro Grandini/Adobe Stock

Une jeune maman de 17 ans vient de donner naissance à ce que l’on pense être le plus petit bébé prématuré du Royaume-Uni. La petite Hannah Stibbles est née à Glasgow, en Écosse, le 30 décembre 2021, alors que sa maman, Ellie Paton, n’était enceinte que de 25 semaines. D’après le Daily Mail, Hannah ne pesait que 311,8 g à la naissance.

Ellie a accouché d’Hannah par césarienne d’urgence, les médecins ayant découvert qu’elle souffrait de pré-éclampsie et que le bébé devait être mis au monde immédiatement. Elle et son conjoint, Brandon Stibbles, ont été prévenus que leur fille n’avait que 20 % de chances de survie. « On nous a clairement fait comprendre qu’il n’y avait aucun espoir pour elle », a déclaré Brandon. « Ils nous ont complètement préparés au pire, en nous disant qu’ils devraient la réanimer, puis ils ont dit qu’ils s’assureraient d’abord qu’Ellie aille bien. »

Malgré ces avertissements alarmants, Hannah est née en respirant toute seule. « Dès qu’elle est née, ils l’ont emmenée à l’USIN [Unité de soins intensifs néonataux] mais elle n’a pas eu besoin d’être réanimée, ce qui nous a tout de suite donné de l’espoir. Nous savions qu’elle lutterait [pour sa survie] », a déclaré Ellie au Daily Record. Hannah est toujours à l’USIN et se trouve actuellement dans une couveuse enveloppée dans du papier bulle pour l’aider à rester au chaud.

Bien qu’il existe de nombreux cas de bébés prématurés qui survivent même à 21 semaines, les médecins ont prévenu que les chances d’Hannah étaient minces en raison de sa taille particulièrement petite. Des médecins de haut niveau venaient dans l’unité de néonatalogie et disaient « les bébés de cette taille ne survivent pas », explique Brandon. « À 25 semaines de grossesse, les bébés devraient peser 500 grammes ou plus, Hannah ne pesait que 325 grammes ».

Depuis sa naissance, Hannah a pris au moins 25 grammes, et elle ne montre jusqu’à présent aucun signe de problème médical malgré sa prématurité. Le Daily Record rapporte que tous les scanneurs du cerveau et du cœur sont revenus clairs. « Nous sommes tellement fiers d’elle. Elle s’est battue pour sa vie et a prouvé que tout le monde avait tort. C’est une petite championne », a déclaré Ellie. Le couple a déclaré que [la naissance de] bébé Hannah est « la meilleure chose qui nous soit jamais arrivée ».

La taille extrêmement petite d’Hannah signifie qu’elle est considérée comme le plus petit bébé jamais né et ayant survécu au Royaume-Uni. Selon le Daily Mail, l’ancienne détentrice du record était Aaliyah Hart, qui pesait 340 grammes à sa naissance en 2003. Le plus petit bébé survivant au monde était un petit garçon né à Tokyo en 2019, pesant moins de 283 grammes.

Une adolescente donne naissance au plus petit bébé prématuré du Royaume-Uni

Source : Lire l'article complet par Campagne Québec-Vie

Source: Lire l'article complet de Campagne Québec-Vie

À propos de l'auteur Campagne Québec-Vie

Campagne Québec-Vie est une association québécoise qui travaille de concert avec tout individu ou association de bonne volonté, à l’établissement d’une société chrétienne qui protège la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle.CQV a trois objectifs : i) Promouvoir la reconnaissance, par les représentants de tous les corps sociaux, y compris ceux de l’État, de la nécessité du christianisme, en tant que seule religion intégralement vraie, pour une réalisation pleine et entière du bien commun ; ii) Promouvoir la reconnaissance du fait que la foi chrétienne est raisonnable, et que la raison soutient la foi et la morale chrétiennes ; iii) Promouvoir le respect de la vie humaine depuis la conception jusqu’à la mort naturelle ainsi que les droits de la personne et de la famille ;CQV œuvre à instaurer une « Culture de Vie », c’est-à-dire que nous favorisons, en manifestant, en organisant des colloques, en diffusant des nouvelles par Internet et offrant de l’aide aux femmes enceintes en difficulté, le développement d’une société dont les lois et les mœurs concourent, entre autres, à la reconnaissance du droit à la vie de toute personne humaine, de la conception à la mort naturelle, ainsi qu’à la reconnaissance de la famille traditionnelle (homme, femme, et les enfants qui découlent de leur union aimante) comme lieu privilégié pour l’épanouissement de la personne humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You