Burkina-Faso : La rue se rebelle, l’armée française tire

Burkina-Faso : La rue se rebelle, l’armée française tire

Dans l’indifférence médiatique française et occidentale, les Burkinabès se sont soulevés ces derniers jours contre la présence de l’armée française dans leur pays. En effet, un convoi logistique de l’armée française a été bloqué pendant plus de 48h à Kaya par des manifestants qui avaient érigé des barrages, avant d’être contraint de rebrousser chemin. Plusieurs blessés sont à déplorer du côté des manifestants selon des sources locales, suite aux tirs de sommation à balles réelles de l’armée française.

Présente sur le terrain depuis plus de 8 ans pour combattre les djihadistes dans le Sahel, l’armée française suscite de plus en plus de défiance de la part de la population burkinabè, selon le journaliste Thomas Dietrich qui a aussi estimé sur le plateau du Média (https://www.lemediatv.fr) qu’un tel événement aurait dû susciter des débats sur l’opportunité ou non de la présence militaire française au Sahel.

À la minute 8:41 de la vidéo, une séquence de l’intervention de Jean-Yves LE TRUAND, pardon LE DRIAN est passée, le Ministre des Affaires Étrangères de la France. Les journalistes de l’émission le Grand Jury lui demandent son avis à propos de cet incident particulier au Burkina-Faso et du sentiment “anti-français” en général au Burkina-Faso, au Mali, en Centrafrique, en Afrique… Celui-ci répond et on a l’impression que le Burkina-Faso, le Mali, la Centrafrique sont des territoires français !! Juste après cette séquence, à la minute 11:17, Thomas Dietrich livre son analyse et affirme que cette intervention du Chef de la Diplomatie Française relève de la psychiatrie et s’explique !! Et va plus loin en disant qu’on devrait envoyer une équipe de psychiatres au Quai d’Orsay et au Ministère de la Défense Française afin d’étudier des spécimens rares !!

source:https://soleilverseau.com/

Adblock test (Why?)

Burkina-Faso : La rue se rebelle, l’armée française tire

Source : Lire l'article complet par Réseau International

Source: Lire l'article complet de Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information.Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement.Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe.Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You