Audition de Florence Parly au sénat, la Chine au coeur du débat – Vaincre Taiwan, soumettre le monde

Audition de Florence Parly au sénat, la Chine au coeur du débat – Vaincre Taiwan, soumettre le monde
    <div class="wpulike wpulike-robeen " ><div class="wp_ulike_general_class wp_ulike_is_not_liked"><button type="button"
                aria-label="Bouton «j'aime»"
                data-ulike-id="158357"
                data-ulike-nonce="344c3e409c"
                data-ulike-type="post"
                data-ulike-template="wpulike-robeen"
                data-ulike-display-likers="1"
                data-ulike-likers-style="popover"
                class="wp_ulike_btn wp_ulike_put_image wp_post_btn_158357"></button><span class="count-box wp_ulike_counter_up" data-ulike-counter-value="0"></span>            </div></div>
<figure id="thumbnail" style="display:none"><img src="https://i1.wp.com/xn--tl-bjab.fiatlux.tk/wp-content/uploads/sites/6/2021/10/audition-de-florence-parly-au-se.jpg?fit=1280%2C720&ssl=1" style="display:none"></figure><div class="jetpack-video-wrapper"><iframe loading="lazy" title="Audition de Florence Parly au sénat, la Chine au coeur du débat - Vaincre Taiwan, soumettre le monde" width="650" height="366" src="https://www.youtube.com/embed/C-bjm9YBAZU?feature=oembed" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe></div>

Hier a eu lieu au Sénat l’audition de notre ministre des armées Florence Parly par la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées.

Bien que le sujet principal de l’audition soit l’annulation du contrat de vente des sous-marins par l’Australie, la Chine et son agressivité croissante ont été constamment au centre des discussions.

Tout d’abord, je constate que le discours de Florence Parly confirme totalement l’analyse que j’avais faite de la situation dans ma vidéo « Les enjeux derrière l’AUKUS : prolifération nucléaire, transferts technologiques et alliance brisée »

Contrairement à la plupart des analystes qui voient dans l’AUKUS, malgré l’humiliation française, un message fort envoyé à Pékin, je pense que la dissolution de l’alliance franco-australienne et l’isolement de la France qui en découle sous en fait un atout supplémentaire pour Pékin.

Voici ce qu’a dit Florence Parly lors de son audition :

« Comme vous le savez c’est pour répondre à la montée en puissance de la Chine que le programme avait été lancé et notre partenariat (avec l’Australie) renforcé depuis 2016.

A l’époque la demande australienne était claire, pour faire face à la Chine, la marine australienne devait se doter d’une marine à propulsion conventionnelle de classe océanique, c’est-à-dire lui permettant d’opérer dans un large rayon d’action. »

Et sur la rupture du contrat avec la France, la ministre Florence Parly a précisé :

« Le plus malheureux dans cette affaire, c’est que de tels comportements nous affaiblissent tous collectivement ; ils affaiblissent des alliés qui croient et défendent la voix du multilatéralisme et nous savons tous à qui profite cet affaiblissement. »

« Nous savons tous à qui profite cet affaiblissement », c’est-à-dire à la Chine.

Donc sur cette question, si vous voulez en savoir plus et si vous ne l’avez pas vu, je vous invite à voir ma vidéo « Les enjeux derrière l’AUKUS ».

Dans les questions des sénateurs, j’ai noté l’intervention d’Olivier Cadic, qui faisait parti de la délégation de sénateurs français qui s’est rendue à Taiwan la semaine dernière :

« Les intimidations de la Chine dans la région indopacifique perturbent la sécurité régionale, les menaces se font de plus en plus précises.

J’étais à Taiwan la semaine dernière, Taiwan expérimente non seulement une augmentation des intrusions aériennes chinoises mais également des dizaines de milliers d’attaques quotidiennes contre leurs forces armées et leurs infrastructures.

Taïwan est contraint d’augmenter ses capacités militaires, une alliance démocratique est nécessaire pour contrecarrer la vision expansionniste de la Chine. »

Regardons le discours de Xi Jinping lors de la commémoration du 110e anniversaire de la révolution de Xinhai à Pékin, le 9 octobre dernier.

Dans son discours, Xi Jinping se dit déterminé à « réunifier Taïwan », et quiconque se mettra sur son chemin sera éliminé.

Juste après le discours de Xi Jinping, le 12 octobre, le site officiel du ministère de la Défense nationale du PCC a publié une vidéo des exercices d’atterrissage et d’assaut de l’APL dans la province du Fujian.

À la fin d’une autre vidéo, un commandant de l’APL déclare que cet exercice a donné à l’APL un véritable environnement de guerre pour tester leurs capacités de combat au débarquement sur une plage.

Bien qu’on ne sache pas quand cet exercice a été fait, le fait que le site officiel du ministère de la Défense nationale ne l’ait publié que quelques jours après le discours de Xi Jinping montre très clairement que l’armée veut renforcer et appuyer le discours de Xi.

Le 12 octobre, le Global Times, l’un des portes parole du parti communiste chinois, publiait un commentaire d’un expert chinois évoquant la « solution finale à la question de Taiwan ».

Et dans le même article, une série d’illustrations montre à quel point la réunification sera pacifique.

Avec dans la dernière illustration, un assaut lancé sur le palais présidentiel de Taiwan avec l’utilisation, remarquée par des internautes, de phosphore blanc.

Palais présidentiel taiwanais que les forces armées chinoises connaissent bien puisqu’une réplique a même été construite dans la base chinoise de Zhurihe en Mongolie intérieure afin qu’elles puissent s’entrainer à le prendre d’assaut.

Maintenant intéressons-nous à un discours d’un des principaux conseillers nationaux du régime chinois, le professeur Jin Canrong, qui est le doyen adjoint de la School of International Studies, directeur adjoint du Center for American Studies de l’Université Renmin de Chine.

Université Renmin signifie Université populaire, elle est spécialisée dans la formation de hauts fonctionnaires et de cadres pour le régime chinois.

Dans son discours, qui a été publié sur sa chaine youtube personnelle le 23 septembre, il parle des « dix avantages » de la « reprise de Taiwan » pour la Chine.
Audition de Florence Parly au sénat, la Chine au coeur du débat – Vaincre Taiwan, soumettre le monde

Audition de Florence Parly au sénat, la Chine au coeur du débat – Vaincre Taiwan, soumettre le monde

Source : Lire l'article complet par Carrefours du monde

Source: Lire l'article complet de Carrefours du monde

À propos de l'auteur Carrefours du monde

Chaîne d'analyse traitant de l'actualité politique américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You