Sadat : l’armée privée du sultan Erdogan – Covid : la Chine veut multiplier les camps d’isolement

Sadat : l’armée privée du sultan Erdogan – Covid : la Chine veut multiplier les camps d’isolement
    <div class="wpulike wpulike-robeen " ><div class="wp_ulike_general_class wp_ulike_is_not_liked"><button type="button"
                aria-label="Bouton «j'aime»"
                data-ulike-id="157611"
                data-ulike-nonce="15fa8636e9"
                data-ulike-type="post"
                data-ulike-template="wpulike-robeen"
                data-ulike-display-likers="1"
                data-ulike-likers-style="popover"
                class="wp_ulike_btn wp_ulike_put_image wp_post_btn_157611"></button><span class="count-box wp_ulike_counter_up" data-ulike-counter-value="0"></span>            </div></div>
<figure id="thumbnail" style="display:none"><img src="https://i0.wp.com/xn--tl-bjab.fiatlux.tk/wp-content/uploads/sites/6/2021/10/sadat-larmee-privee-du-sultan-er.jpg?fit=1280%2C720&ssl=1" style="display:none"></figure><div class="jetpack-video-wrapper"><iframe loading="lazy" title="Sadat : l&#039;armée privée du sultan Erdogan - Covid : la Chine veut multiplier les camps d&#039;isolement" width="650" height="366" src="https://www.youtube.com/embed/gmVKTs0L3Kk?feature=oembed" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe></div>

Alors que le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a publié hier un décret interdisant les obligations de vaccination dans son État, l’éminente avocate Sidney Powell poursuit le ministère de la Défense, pour empêcher le Pentagone d’exécuter l’obligation vaccinale contre le COVID-19.

Son groupe basé au Texas, Defending the Republic, a annoncé mercredi qu’il avait déposé une plainte contre le secrétaire à la Défense Lloyd Austin, au nom de 16 militaires en service actif pour soutenir leur droit constitutionnel de rejeter le vaccin contre le coronavirus.

« Par le dépôt de cette plainte, nous clarifions que ces militaires – ceux qui servent leur pays avec honneur – ne sont pas la propriété du gouvernement américain, et la Constitution ne leur permet pas d’être traités comme tels ».

Les plaignants sont notamment, je cite : « celles qui sont naturellement immunisées contre le COVID-19, les femmes qui souhaitent devenir enceintes ou celles qui souffrent de maladies pour lesquelles il n’existe pas de données d’essais cliniques. »

En Chine, selon des documents internes, confidentiels mais divulgués, le régime chinois a mis en garde les autorités locales de se préparer à une épidémie à grande échelle de COVID-19 cet hiver.

Les documents préconisent notamment la création de grand centre d’isolement.

Le document est intitulé « Avis de renforcement supplémentaire de la prévention des épidémies » et a été publié par le Conseil d’État du régime chinois.

Il a été transmis par le gouvernement provincial du Fujian aux autorités locales le 30 septembre.

Les documents sont tous deux marqués « extra urgent ».

Les deux avis demandent des préparatifs renforcés pour une réponse d’urgence à l’épidémie, le Parti communiste chinois proposant au moins deux normes pour les autorités locales.

L’un consiste à construire des sites d’isolement centraux selon un ratio précis par rapport à la population.

Selon les données publiques, la population de la province du Fujian en 2020 était de 41,54 millions d’habitants.

Au 19 septembre, la province avait mis en place 35 691 salles de quarantaine dans 296 sites centraux.

Sur la base de la norme fixée dans l’avis, la province du Fujian devra construire au moins 83 000 chambres de quarantaine d’ici la fin octobre, soit environ 47 000 chambres en moins d’un mois.

En Turquie, le marché de la sécurité privée a explosé ces dernières années.

Mais la société SADAT se distingue des sociétés de sécurité privées turques traditionnelles, qui se concentrent sur la protection des dirigeants, le transport et l’évaluation des risques.

La société a été fondée en 2012 et se vante d’être «la première et la seule entreprise en Turquie à fournir des services de conseil et de formation militaire au niveau international dans le secteur international de la défense et de la sécurité intérieure».

Alors que la plupart des entreprises militaires privées sont conduites par des motivations économiques, SADAT se distingue en raison des aspirations politiques et religieuses manifestes de son fondateur Tanriverdi lui-même.

Soutenu par Erdogan, le fondateur de SADAT déclare ouvertement avoir pour objectif la création d’une « armée internationale de l’Islam » composée de « volontaires » du jihad.

Alexandre Del Valle est professeur de géopolitique et auteur avec Emmanuel Razavi du livre Le Projet ; un livre très complet consacré à l’organisation des Frères musulmans.

Il a écrit un article complet pour Valeurs Actuels sur la question.

En voici quelques extraits.
Sadat : l’armée privée du sultan Erdogan – Covid : la Chine veut multiplier les camps d’isolement

Sadat : l’armée privée du sultan Erdogan – Covid : la Chine veut multiplier les camps d’isolement

Source : Lire l'article complet par Carrefours du monde

Source: Lire l'article complet de Carrefours du monde

À propos de l'auteur Carrefours du monde

Chaîne d'analyse traitant de l'actualité politique américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You