Claire Samson et le Parti conservateur: flou sur les positions idéologiques

Claire Samson et le Parti conservateur: flou sur les positions idéologiques


Le Parti conservateur du Québec a désormais une députée à l’Assemblée nationale dans la personne de Claire Samson, récemment expulsée de la CAQ. Un flou persiste toutefois sur son adhésion aux positions idéologiques du parti.

Lors de sa première apparition en compagnie de son chef Éric Duhaime, la nouvelle députée conservatrice a été bombardée de questions sur les positions du Parti conservateur. Elle a offert très peu de réponses.

«Je ne suis pas au courant de toutes les positions du parti», a-t-elle simplement dit.

Questionnée notamment sur la question de l’avortement, elle a plutôt passé la parole à M. Duhaime. Selon le chef, le parti doit prendre de nouvelles positions sur une panoplie de sujets, étant donné que la plupart d’entre eux ont adhéré au parti dans la dernière année.

«On est un parti où 95% des membres n’ont pas voté pour le Parti conservateur aux dernières élections», a-t-il dit, précisant que le parti est pro-choix.

Depuis l’élection d’Éric Duhaime comme chef, le parti est passé de 500 membres à 15 000.

Positions anti-mesures sanitaires

M. Duhaime, connu pour son opposition aux mesures sanitaires, souhaite positionner le Parti conservateur du Québec comme le parti des libertés individuelles. Il demande la levée des mesures d’urgence au Québec.

M. Duhaime a rejeté le consensus scientifique autour de l’utilité du port du masque et des mesures de distanciation sociale.

«La science a le dos large», a-t-il lancé, soulignant les débats récents sur l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca en deuxième dose.

Questionnée à son tour sur les positions du Parti conservateur sur le sujet, la députée Claire Samson affirme avoir respecté toutes les mesures sanitaires, mais «à l’étape où on en est, il faut déconfiner un peu».

<div class="cta cta--small flex-container flex-dir-column align-center align-middle">
    <form class="cta-form sign-up-form align-bottom align-justify">
        <input type="hidden" id="met_nonce" name="met_nonce" value="dbbea0cff4" /><input type="hidden" name="_wp_http_referer" value="/feed/" />            <div class="cta-content text-center">
            Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.
        </div>
        <div class="grid-x grid-margin-x grid-margin-y cta-body">
            <span class="cell small-6 medium-auto"><input type="email" class="email" placeholder="adresse courriel" name="emial" required></span>
            <span class="cell small-6 medium-auto"><input type="text" class="name" value="" name="FNAME" id="mce-FNAME" placeholder="Prénom" required></span>
            <span class="cell small-12 medium-shrink"><input type="submit" class="button" value="Je m’inscris"></span>
        </div>
                                    <span class="checkbox">
                <input type="checkbox" id="gdpr" name="gdpr" value="0601cbb71f" class="gdpr" required checked>
                <label for="gdpr" class="form-gdpr">
                    J’accepte de recevoir des communications du Journal Métro                   </label>
            </span>
                    <input id="group-id" type="hidden" name="group-id" value="a4ebae13be" />
    </form>
</div>

Claire Samson et le Parti conservateur: flou sur les positions idéologiques

Source : Lire l'article complet par Journal Métro

Source: Lire l'article complet de Journal Métro

À propos de l'auteur Journal Métro

Disponible dans plus de 1 000 points de distribution du lundi au vendredi, l'édition montréalaise du journal international Metro est une des seules à être imprimée français en Amérique. C'est également le quotidien le plus lu à Montréal (un million de lecteurs par édition). (Wikipédia)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You