Dépistage demandé en Chaudière-Appalaches à la suite d’une manifestation à Montréal

Dépistage demandé en Chaudière-Appalaches à la suite d’une manifestation à Montréal
Dépistage demandé en Chaudière-Appalaches à la suite d’une manifestation à Montréal

Pour se rendre à la manifestation contre les mesures sanitaires prévues à Montréal, des passagers ont pris place dans deux autobus, le 1er mai.

Le transport collectif a été réservé par des organisateurs de la Beauce avec comme point de départ le quartier Saint-Nicolas, à Lévis. Environ 48 personnes ont voyagé à bord des autobus en direction de la métropole, samedi dernier.

Vendredi, en fin de journée, le CISSS de Chaudière-Appalaches a déclaré la présence potentielle de personnes positives à la COVID-19 au sein des voyageurs.

«La directrice de santé publique de Chaudière-Appalaches désire informer les citoyens ayant voyagé en autobus […] qu’il est possible que des personnes positives à la COVID-19 aient été parmi les passagers», a écrit l’organisation.

Un appel au dépistage des participants à ce transport est ainsi demandé par la Direction de santé publique de Chaudière-Appalaches. Les personnes concernées devraient aller se faire tester et s’isoler au besoin, en cas de symptômes, mentionne-t-on.

Plusieurs milliers de manifestants ont marché près du Stade olympique pour protester contre les règles sanitaires «excessives et injustifiées» au Québec. Ils rejettent entre autres l’idée du couvre-feu et du passeport vaccinal.

Les policiers de Montréal ont remis 28 constats d’infraction en vertu de la Loi sur la santé publique, six en lien avec les règlements municipaux et un autre rapport d’infraction général. Avec La Presse canadienne

Dépistage demandé en Chaudière-Appalaches à la suite d’une manifestation à Montréal

Source : Lire l'article complet par Le Nouvelliste

Source: Lire l'article complet de Le Nouvelliste

À propos de l'auteur Le Nouvelliste

Le Nouvelliste est un quotidien de langue française fondé le 30 octobre 1920 à Trois-Rivières au Québec. Il est publié en format numérique du lundi au samedi et en format papier le samedi. Le journal couvre le territoire de la région de la Mauricie et de la partie de la région du Centre-du-Québec située au nord de l'autoroute 20. Il est actuellement édité par la Coopérative Le Nouvelliste, membre du groupe de presse Coopérative nationale de l'information indépendante depuis 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You