Un plan de déconfinement dans les prochaines semaines, promet Legault

Un plan de déconfinement dans les prochaines semaines, promet Legault
Un plan de déconfinement dans les prochaines semaines, promet Legault

En mêlée de presse jeudi, il a dit s’inspirer de la Saskatchewan, qui a publié cette semaine un plan de réouverture qui se fera en trois étapes en fonction du nombre de vaccins administrés.

M. Legault a déclaré avoir envoyé le plan du premier ministre saskatchewanais Scott Moe à son ministre de la Santé, Christian Dubé, en lui disant: «Je veux la même chose!»

«Mais, bon, je pense qu’il attend après la Santé publique, donc on met une grosse pression sur le Dr (Horacio) Arruda», a-t-il poursuivi, cachant mal son impatience.

Pour M. Legault, il est important de dire aux Québécois «ce qui s’en vient en juin, en juillet et en août».

«Tous les jours, j’ai des gens qui me disent: «Disons qu’on est quatre familles qui sommes toutes vaccinées, quand est-ce qu’on va pouvoir faire un party chez nous?» Il faut que ce soit dans le plan.»

Selon sa compréhension, la Santé publique voudrait faire reposer le plan de déconfinement du Québec sur deux critères: les taux de vaccination dans la population et l’état de contagion dans chacune des régions.

«C’est sûr qu’on y travaille. Il ne faut pas penser qu’on est là à attendre», s’est plus tard défendu le Dr Arruda en conférence de presse. «Nous tous, on a hâte aussi.»

À ses côtés, M. Dubé a expliqué que la décision avait été prise de prendre «plus de temps» afin d’analyser les meilleures pratiques, notamment aux États-Unis et en France.

«On travaille là-dessus pour arriver à quelque chose de solide avec l’équipe du Dr Arruda», a-t-il dit.

L’opposition réclame un plan

Plus tôt dans la journée, le Parti libéral du Québec (PLQ) et le Parti québécois (PQ) avaient également réclamé un plan de déconfinement.

Selon la cheffe libérale Dominique Anglade, il serait «extrêmement pertinent» pour le Québec de se doter d’un plan de réouverture comme celui de la Saskatchewan, avec des critères bien précis.

Par exemple, en Saskatchewan, le plan de déconfinement prévoit des réouvertures:

  • trois semaines après que 70 % des 40 ans et plus eurent reçu leur première dose (bars, restaurants, rassemblements intérieurs de 10 personnes, etc.);
  •  trois semaines après que 70 % des 30 ans et plus eurent reçu leur première dose (rassemblements intérieurs de 15 personnes, 150 personnes dans les lieux de divertissement, etc.);
  •  trois semaines après que 70 % des 18 ans et plus eurent reçu leur première dose (la très grande majorité des mesures sanitaires seraient levées).

Le porte-parole du PQ en santé, Joël Arseneau, a invité le gouvernement Legault à publier rapidement «les étapes à franchir pour pouvoir regagner un semblant de normalité».

«Je ne pense pas que c’est donner de faux espoirs que de dire: «Voici ce à quoi on s’attend, voici les objectifs qu’on veut atteindre»», a-t-il déclaré.

Un plan de déconfinement dans les prochaines semaines, promet Legault

Source : Lire l'article complet par La Tribune

Source: Lire l'article complet de La Tribune

À propos de l'auteur La Tribune

La Tribune est un journal quotidien membre de la Coopérative nationale d'information indépendante publié à Sherbrooke, au Québec. Il est actuellement édité par la Coopérative La Tribune, membre du groupe de presse Coopérative nationale de l'information indépendante depuis 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You