Pour ne pas être des cobayes, écoutez Dupond-Moretti et devenez « Dignes » !

Pour ne pas être des cobayes, écoutez Dupond-Moretti et devenez « Dignes » !

par Raphaël Besliu.

Alors que les citoyens respectent ou subissent – question de point de vue – les règles sanitaires et toutes ses dérives liberticides, notre « Acquittator » préféré nous donne une vraie leçon d’humanisme : nos détenus ne sont pas des cobayes et peuvent même évidemment refuser la vaccination car ils ont une dignité ! Tous les retraités ainsi que le personnel soignant applaudissent et préfèrent même aller en première ligne pour lutter contre cette « pandémie » ! Quoique…

On me dit dans l’oreillette que finalement certains citoyens, qui ne sont pas en prison, n’apprécient pas forcément l’idée de la vaccination forcée. Un lien avec la suspension progressive dans le monde de tous les vaccins commercialisés ? Le mélange « salade-tomate-oignon » avec une première injection d’un laboratoire, une deuxième d’un autre et la troisième terminée avec un mélange libre de vinaigre blanc croisé javel ? Ou les effets secondaires enfin reconnus ? Écœurant ce manque de dignité de la part du personnel soignant… Heureusement, nous avons de meilleurs volontaires qui arrivent !

Ah les voilà ! Nos chères têtes blondes devront tôt ou tard rejoindre la file, car évidemment, attendre dans un carré dessiné à la craie dans la cour de récré avec un masque en continu ne suffit pas. Protégeons nos aïeux ! Après tout, vous voulez sortir de cette « pandémie » un jour non ? Alors continuez à accepter l’éternelle étape supérieure.

Mais reprenons. Notre ministre de la Justice nous montre son soutien à la délinquance, et comme il est important de suivre l’aventure d’un détenu au pays du Covid, revenons quelques mois en arrière… Vous vous souvenez ?

Hé oui, gérer une « pandémie » c’est bien, mais lire le casier judiciaire de la personne que l’on libère, même lors d’une crise sanitaire qui ravage nos contrées d’octogénaires, c’est mieux ! Donc que se passe-t-il quand on libère massivement des détenus qui sont supposés être mis pendant un certain temps à l’écart de la société pour méditer sur leurs crimes ? Réponse en image…

Que faut-il retenir de ce genre d’intervention donc ? La racaille d’en haut, aimant le crime et l’impunité aura toujours plus de sympathie envers la racaille d’en bas, que le bon citoyen. C’est compris ? Il faudra encore combien de temps et de pions placés contre les Français pour se réveiller ? Affaire à suivre…

source : https://geopolitique-profonde.com

Source : Lire l'article complet par Réseau International

Source: Lire l'article complet de Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information. Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement. Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe. Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You