Élisabeth II et son royaume font leurs adieux au prince Philippe [PHOTOS]

Élisabeth II et son royaume font leurs adieux au prince Philippe [PHOTOS]

«Une autre ère» 

Absent de la cérémonie, réservée à la seule mille, le premier ministre Boris Johnson, qui l’a suivie depuis la résidence gouvernementale de Chequers, a publié sur Twitter une photo le montrant la tête inclinée en signe d’hommage.

Sur le plan vestimentaire, la famille royale s’est attachée à présenter un front uni. Tous ont arboré une tenue civile, évitant ainsi de distinguer les princes Andrew et Harry, tous deux très attachés à l’armée mais en retrait de la monarchie.

Même s’il appartient toujours à la Navy, l’apparition en uniforme du prince Andrew, deuxième fils de la reine et ex-pilote d’hélicoptère, aurait fait mauvais genre, sa réputation ayant récemment été fortement entachée par son amitié avec le défunt financier américain Jeffrey Epstein, poursuivi pour trafic de mineures.

Après avoir suivi depuis le Duke of Edinburgh, un pub de Windsor, la retransmission de la «très émouvante» cérémonie, Jennyfer O’Sullivans a confié à l’AFP son émotion, «j’ai un peu pleuré, à vrai dire…»

Bien que le public ait été appelé à ne pas se rassembler devant les résidences royales en raison de la pandémie, Windsor bruissait de badauds et d’habitants, bouquets de fleurs à la main.

«Après la cérémonie, je laisserai ces fleurs près du château», a expliqué à l’AFP Maggy Kalpar, 45 ans. «On était habitués à sa présence», souligne cette habitante installée à Windsor depuis 18 ans, venue «dire adieu à l’un de ses voisins»: «C’est un homme incroyable qui nous quitte, tout le pays est tellement triste».

Saluant le dévouement du prince Philippe, Santosh Singh, venue déposer des tulipes au palais de Buckingham, raconte sa peine, et déplore «qu’avec le temps tout ça changera pour une autre ère».

Source : Lire l'article complet par Le Nouvelliste

Source: Lire l'article complet de Le Nouvelliste

À propos de l'auteur Le Nouvelliste

Le Nouvelliste est un quotidien de langue française fondé le 30 octobre 1920 à Trois-Rivières au Québec. Il est publié en format numérique du lundi au samedi et en format papier le samedi. Le journal couvre le territoire de la région de la Mauricie et de la partie de la région du Centre-du-Québec située au nord de l'autoroute 20. Il est actuellement édité par la Coopérative Le Nouvelliste, membre du groupe de presse Coopérative nationale de l'information indépendante depuis 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You