Engouement monstre pour le vaccin d’AstraZeneca à Trois-Rivières

Engouement monstre pour le vaccin d’AstraZeneca à Trois-Rivières

Denis Charette, également dans la cinquantaine, soulignait lui aussi la chance qu’il avait de pouvoir devancer sa vaccination. «On va voir comment il y a de temps d’attente. Si c’est trop long, on rebroussera chemin et on le fera avec le rendez-vous sur Clic Santé», a-t-il souligné.

Celui-ci était accompagné de Nathalie Fortin, qui elle ne pouvait pas se faire vacciner, dimanche, puisqu’elle aura 55 ans seulement en octobre. La travailleuse dans un Centre de la petite enfance (CPE) avait d’ailleurs hâte de recevoir une protection. «Avec les enfants et tout ça, on aurait dû être vacciné plutôt que ça», soutenait-elle.

D’autres dates à venir

Devant l’engouement pour la vaccination sans rendez-vous, le CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec a annoncé la tenue de plusieurs cliniques au cours de la prochaine semaine.

En plus de celle déjà prévue à Victoriaville (8h à 20h), lundi, il y a sept autres cliniques qui se tiendront dans les prochains jours. Il y en aura notamment quatre à Louiseville, soit lundi, mardi, mercredi et samedi, toujours de 8h à 18h. Il y en aura également une à La Tuque, mercredi, de 9h à 17h, une à Drummondville, jeudi, de 9h à 20h, et une à Nicolet, vendredi de 8h à 16h.

Comme c’était le cas depuis l’ouverture des cliniques sans rendez-vous, jeudi dernier, à Shawinigan, les personnes qui ont déjà un rendez-vous peuvent tout de même se présenter pour recevoir le vaccin d’AstraZeneca. Il suffit de le mentionner sur place et les équipes de l’admission se chargeront de l’annulation.

Il est également possible de prendre rendez-vous pour recevoir une dose du vaccin d’AstraZeneca sur le site de Clic Santé. Des plages sont ouvertes à la Bâtisse industrielle de Trois-Rivières ainsi que dans quatre pharmacies de la ville. Il y a également des rendez-vous disponibles à l’aréna Gilles-Bourassa, dans le secteur Shawinigan-Sud, et au Centrexpo de Drummondville.

Rappelons que samedi, le CIUSSS MCQ a annoncé que près de 10 000 plages de rendez-vous ont été ajoutées dans la semaine du 3 mai pour les professionnels de la santé.

Ceci inclut le personnel du réseau, de même que les stagiaires, ainsi que les responsables des ressources intermédiaires et de type familial qui n’étaient pas visés par la phase 1.

Les travailleurs des cliniques dentaires, des groupes de médecine de famille, des cliniques médicales privées, des pharmacies, de même que les cliniques de psychologie, d’optométrie, de physiothérapie et d’audioprothésistes, ainsi que les travailleurs communautaires en contact direct avec des patients à haut risque, comme les travailleurs de rue en santé mentale, en itinérance et en toxicomanie, peuvent aussi prendre rendez-vous.

Puisque le bilan est toujours rendu public le lendemain, il n’a pas été possible de connaître le nombre de doses administrés dimanche. Ce sont toutefois 3477 doses qui ont été données durant la journée de samedi, ce qui portait le total à 111 694 doses administrées en Mauricie et au Centre-du-Québec, selon les données du gouvernement du Québec, dimanche. Ceci représente 21,3% de la population de la région, en incluant les moins de 18 ans.

Nouvelles dates pour les cliniques sans rendez-vous  

  • lundi 12 avril : Victoriaville (8h à 20h) et Louiseville (8h à 18h)

  • mardi 13 avril : Louiseville (8h à 18h)

  • mercredi 14 avril : Louiseville (8h à 18h) et La Tuque (9h à 17h)

  • jeudi 15 avril : Drummondville (9h à 20h)

  • vendredi 16 avril: Nicolet (8h à 16h)

  • samedi 17 avril: Louiseville (8h à 18h)

Source : Lire l'article complet par Le Nouvelliste

Source: Lire l'article complet de Le Nouvelliste

À propos de l'auteur Le Nouvelliste

Le Nouvelliste est un quotidien de langue française fondé le 30 octobre 1920 à Trois-Rivières au Québec. Il est publié en format numérique du lundi au samedi et en format papier le samedi. Le journal couvre le territoire de la région de la Mauricie et de la partie de la région du Centre-du-Québec située au nord de l'autoroute 20. Il est actuellement édité par la Coopérative Le Nouvelliste, membre du groupe de presse Coopérative nationale de l'information indépendante depuis 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You