Une série télé en préparation sur la tragédie de Lac-Mégantic

Une série télé en préparation sur la tragédie de Lac-Mégantic

Club illico entame la production d’une série dramatique retraçant la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic, qui a coûté la vie à 47 personnes dans la nuit du 6 juillet 2013.

L’œuvre, tout simplement nommée Mégantic, s’inscrit «dans un devoir de mémoire», avance la production dans un communiqué.

Produite par Sophie Lorain, Alexis Durand Brault et Antonello Cozzolino chez ALSO Productions en collaboration avec Québecor Contenu, Mégantic dressera le portrait d’une «communauté courageuse» en relatant le processus de guérison des victimes de la tragédie qui a bouleversé le Québec.

La série est scénarisée par Sylvain Guy (Mafia inc., Louis Cyr : L’homme le plus fort du monde) et sera réalisée par Alexis Durand-Brault (Au secours de Béatrice, C’est le cœur qui meurt en dernier, La petite reine).

Chacun des épisodes mettra en scène l’histoire d’individus avant, pendant et après le drame. Les liens entre les protagonistes se développeront au fil des épisodes de cette série chorale «jusqu’à former une mosaïque de cette communauté solidaire et courageuse», indique la production.

Les personnages de Mégantic sont inspirés de réels citoyens de la municipalité rencontrés par l’équipe de la série dramatique.

«Nous espérons que cette série puisse donner une voix à ces gens qui ont trouvé la force de se ressouder et d’aller de l’avant et qui espèrent, tout comme nous, qu’une telle histoire ne se reproduise jamais», soutient Denis Dubois, vice-président, contenus originaux chez Québecor Contenu.

D’autres œuvres ont été inspirées de cette tragédie, notamment la pièce de théâtre Les Hardings, d’Alexia Bürger ainsi que le BD reportage La dernière nuit de Marie-Hélène Rousseau, Marie Eve Lacas et Myriam Roy.

<div class="cta cta--small flex-container flex-dir-column align-center align-middle">
    <form class="cta-form sign-up-form align-bottom align-justify">
        <input type="hidden" id="met_nonce" name="met_nonce" value="038dff0c35" /><input type="hidden" name="_wp_http_referer" value="/feed/" />            <div class="cta-content text-center">
            Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.
        </div>
        <div class="grid-x grid-margin-x grid-margin-y cta-body">
            <span class="cell small-6 medium-auto"><input type="email" class="email" placeholder="adresse courriel" name="emial" required></span>
            <span class="cell small-6 medium-auto"><input type="text" class="name" value="" name="FNAME" id="mce-FNAME" placeholder="Prénom" required></span>
            <span class="cell small-12 medium-shrink"><input type="submit" class="button" value="Je m’inscris"></span>
        </div>
                                    <span class="checkbox">
                <input type="checkbox" id="gdpr" name="gdpr" value="0601cbb71f" class="gdpr" required checked>
                <label for="gdpr" class="form-gdpr">
                    J’accepte de recevoir des communications du Journal Métro                   </label>
            </span>
                    <input id="group-id" type="hidden" name="group-id" value="5fd15644e2" />
    </form>
</div>

Source : Lire l'article complet par Journal Métro

Source: Lire l'article complet de Journal Métro

À propos de l'auteur Journal Métro

Disponible dans plus de 1 000 points de distribution du lundi au vendredi, l'édition montréalaise du journal international Metro est une des seules à être imprimée français en Amérique. C'est également le quotidien le plus lu à Montréal (un million de lecteurs par édition). (Wikipédia)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You