Le désir, ce ferment d’inégalité…

Le désir, ce ferment d’inégalité…

Toute notre civilisation est aphrodisiaque. Ici encore la science a son mot à dire, et elle le dira un jour si nettement qu’il faudra l’écouter: il n’y aura plus de plaisir à tant aimer le plaisir. La femme hâtera la venue de ce moment dans la mesure où elle voudra réellement, sincèrement, devenir l’égale de l’homme, au lieu de rester l’instrument qu’elle est encore, attendant de vibrer sous l’archet du musicien. Que la transformation s’opère: notre vie sera plus sérieuse en même temps que plus simple. Ce que la femme exige de luxe pour plaire à l’homme et, par ricochet, pour se plaire à elle-même, deviendra en grande partie inutile. Il y aura moins de gaspillage, et aussi moins d’envie.

— Henri Bergson, Les deux sources de la morale et de la religion, Genève, Skira, 1945, p. 289.

Merci! Nous vous envoyons de ce pas un message de confirmation!

Let’s block ads! (Why?)

Source: Lire l'article complet de Antipresse

À propos de l'auteur Antipresse

« Chaque dimanche, un antidote à l'idiotie ambiante. » L’Antipresse est née de notre sentiment d’étouffement et de désarroi face à l’appauvrissement constant de l’information des médias de grand public, au relâchement de leur langue et de leur style, à leur incohérence intellectuelle, à leur parti pris devenu structurel, à leur éloignement préoccupant de la réalité vécue par la plupart des gens. Lire le Manifeste d'Antipresse La presse à l’endroit. Chaque dimanche matin à 7h, l’Antipresse envoie son Drone combattre les idées reçues médiatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You