Unité ?

Unité ?

Par James Howard Kunstler – Le 15 février 2021 – Source kunstler.com

Dans leur dernier acte de dégénérescence déguisé en vertu, les « Éveillés » progressistes de Washington ont encore une fois échoué à clouer au mur cette vieille peau de raton laveur orange. Au contraire, ils se sont seulement embarrassés eux-mêmes dans cet effort, allant jusqu’à soumettre de fausses preuves. On pourrait penser qu’il y aurait une sanction pour avoir déshonoré le Congrès de cette manière, mais le représentant Eric Swalwell (D-CA) vient juste pour l’instant de devoir rétro pédaler pour avoir soumis des messages Twitter trafiqués à la cour de justice des sénateurs.

Regardez maintenant comment un procureur de Washington DC, enthousiasmé par son « Éveil », est enrôlé par les aficionados du lobby « Lawfare » pour accuser l’ancien président Trump d’un catalogue de crimes, selon les statuts ordinaires en vigueur. Ils seront condamnés pronto par un tribunal local de Washington DC, c’est certain – compte tenu de la démographie de la ville – et les procédures d’appels s’éterniseront jusqu’à la prochaine ère glaciaire. En attendant, tant qu’il restera en bonne santé et qu’il échappera aux balles des assassins, M. Trump s’attaquera à ses antagonistes au Congrès comme un chien enragé jusqu’aux élections de mi-mandat en 2022. M. Swalwell ferait mieux d’apprendre à programmer. Ou peut-être que ses talents sont plus adaptés au seul piratage informatique.

Le raté de la mise en accusation, qui était prédéterminée par un simple calcul mathématique, semble n’avoir fait que rendre Nancy Pelosi plus folle, peut-être parce qu’il n’y a plus de pièges qu’elle puisse tendre à l’ex-président, ou peut-être parce que la stratégie de ses dirigeants s’est révélée si éhontée et malhonnête. Elle doit maintenant se concentrer sur l’agenda de l’Éveil, qui – et elle devrait le sentir – ne fera qu’accélérer l’effondrement de l’économie américaine – des choses comme un Green New Deal inepte, l’ouverture des frontières et la liquidation de ce qui reste de l’industrie pétrolière américaine. Bonne chance avec ta liste de courses, Nancy !

M. Biden, dont la rumeur dit qu’il est président – ou du moins qu’il se considère comme tel – a proclamé le souhait d’« unir » les tribus belligérantes d’Amérique. Il peut le dire, mais il ne le pense pas vraiment, pas du tout, et tout le monde le sait. Chaque décret qu’il a publié au cours de son premier mois de travail est autant une gifle pour plus de la moitié du pays qu’un véritable objectif politique. Il a seulement réussi à démontrer que la politique progressiste des Éveillés est une pseudo-réalité mal foutue, basée sur des fantasmes de vengeance et la volonté de contraindre les gens qui n’ont pas voté pour lui – qui étaient probablement plus nombreux que ceux qui l’ont fait, une réalité authentique exaspérante.

Cela s’est produit de manière dramatique la semaine dernière lors d’un entretien téléphonique entre M. Biden et le gouverneur de Floride Ron DeSantis, qui refusait de confiner son État. Le célèbre Dr Fauci était également présent lors de cet appel, dans lequel M. Biden a menacé de limiter les déplacements des citoyens américains vers la Floride par route et par air – car une conséquence de la politique Covid-19 a été de provoquer un énorme exode démographique vers cet État, en provenance des États économiquement faibles de New York, de l’Illinois et de la Californie. Il a également menacé de suspendre le financement fédéral pour la Floride et de refuser à cet État l’accès aux vaccins Covid-19. Le Dr Fauci a ajouté :

Gouverneur, voulez-vous être responsable de la réinfection de la nation ? La vérité est que nous ne savons même pas si les vaccins actuels sont efficaces contre la souche britannique.

DeSantis a dit au Dr. Fauci qu’il faisait confiance aux autorités sanitaires de son propre état, plus qu’aux incitations financières des fonctionnaires fédéraux. La conclusion de la conférence téléphonique s’est déroulée comme suit :

« Combien allez-vous gagner grâce à ces vaccins, Dr Fauci ? Et, Joe, si vous continuez dans cette voie, j’autoriserai la Garde nationale de l’État à protéger le déplacement des Floridiens », a déclaré M. DeSantis.

« Adressez-vous à moi en tant que M. le Président ou Président Biden », a déclaré Biden.

« Je ne le ferai pas, et vous pouvez aller vous faire foutre », a dit DeSantis avant de raccrocher.

Hmmm. Droit au but, n’est-ce pas ? Et considérez que ce n’était pas seulement un citoyen lambda qui s’adressait au prétendu président Joe B, mais le gouverneur d’un État très peuplé. Et si cela suggérait une tendance ?

Une autre ironie évidente et déconcertante dans cette affaire est, bien sûr, que M. Biden cherche à restreindre la circulation des personnes à travers les frontières de la Floride par crainte de propager de nouvelles souches de Covid-19, alors qu’il autorise insolemment des milliers d’étrangers en situation irrégulière à traverser quotidiennement notre frontière avec le Mexique, sans aucun test de dépistage du virus. Les intentions de M. Biden pourraient-elles être pires ?

Les appels à l’« unité » sont une esquive. L’unité exige une réalité largement consensuelle, et non des pseudo-réalités cyniquement construites visant à annuler toute notion de bien commun, de culture commune ou d’intérêt public. Sans M. Trump sous les projecteurs, tout ce que vous voyez et entendez, c’est la machinerie scénique maladroite d’un divertissement de masse dangereux visant à faire perdre la raison. À l’avenir, le frêle et illégitime Joe Biden sera sous les feux de la rampe. En moins d’un mois, il s’est déjà empressé de déployer sa soi-disant « politique », mais les faits brutaux de l’économie américaine paralysée s’effondrent sur lui et ses managers de l’« Éveil » comme la colère de l’histoire. Combien de temps faudra-t-il avant qu’il ne soit coincé ?

James Howard Kunstler

Pour lui, les choses sont claires, le monde actuel se termine et un nouveau arrive. Il ne dépend que de nous de le construire ou de le subir mais il faut d’abord faire notre deuil de ces pensées magiques qui font monter les statistiques jusqu’au ciel.

Traduit par Hervé, relu par jj pour le Saker Francophone

Source: Lire l'article complet de Le Saker Francophone

À propos de l'auteur Le Saker Francophone

« Le chaos du monde ne naît pas de l'âme des peuples, des races ou des religions, mais de l'insatiable appétit des puissants. Les humbles veillent. » Un groupe de citoyens francophones qui désire faire partager au public francophone des analyses venues du monde entier et exprimées dans d'autres langues. Rendre accessible la pensée dissidente où qu'elle se trouve. Ce site est une émanation du Saker US mais avec notre propre sensibilité francophone. Nous n'avons pas besoin de vos dons, nous sommes tous bénévoles, mais vos talents sont bienvenus si vous avez des dispositions pour la traduction (anglais, allemand, russe, etc.) et aussi pour la relecture en Français

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You