Un Jonquiérois participe au développement d’un vaccin contre la COVID-19 et ses variants

Un Jonquiérois participe au développement d’un vaccin contre la COVID-19 et ses variants

+

CHAQUE CHERCHEUR « POSE SA PROPRE BRIQUE »

L’état d’avancement des travaux de l’équipe canadienne pour le développement d’un vaccin qui permettrait d’immuniser la population contre une forme de la COVID et ses différents variants est le fruit de dizaines d’années de recherche fondamentale en bonne partie pour le traitement du cancer qu’il a été possible de mettre à profit dans la crise sanitaire actuelle.

La carrière de Réjean Lapointe résume assez bien le cheminement des scientifiques qui travaillent en ce moment aux quatre coins de la planète pour trouver des traitements pour les différentes maladies. Il fréquente les laboratoires depuis maintenant 30 ans et se consacre au traitement du cancer depuis 20 ans. 

Le professeur Réjean Lapointe avait toutefois touché à la recherche sur les enjeux d’une éventuelle pandémie de grippe il y a maintenant 10 ans. « Le gouvernement canadien avait demandé de faire des travaux en prévision d’une pandémie de grippe et on avait obtenu une bourse pour travailler sur cette éventualité. »

Les travaux de recherche fondamentale réalisés dans le cadre de cette première bourse ont été mis à profit pour le développement d’un vaccin qui permettra de contourner la problématique des variants dans la vie des virus. Il rappelle qu’il aurait été impossible de développer aussi rapidement un vaccin et que les scientifiques ont bénéficié d’un bagage de connaissances développé au fil des ans.

« C’est un peu comme ça que nous fonctionnons. Nous construisons un immense mur et chacun, à sa façon, pose sa propre brique et ainsi de suite. Il est surtout important de maintenir l’équilibre entre le financement de la recherche fondamentale et celui de la recherche appliquée », croit le professeur.

Réjean Lapointe a fait ses études universitaires à l’Université Laval. Il a quitté Laval avec un doctorat en biochimie en poche. Il s’est par la suite retrouvé au National institut of Health de Washington pour compléter sa formation postdoctorale.

Son passage dans la capitale fédérale américaine lui a permis de cosigner des articles scientifiques avec le célèbre immunologue américain Anthony Fauci qui a tenu tête au président Donald Trump aux pires moments de la pandémie et qui est aujourd’hui conseiller spécial du président Joe Biden dans la lutte à la COVID-19 sur le territoire américain.

Le Jonquiérois est toujours impressionné par ce grand scientifique, dont la personnalité en impose, et qui mérite amplement tout le respect que lui voue la communauté scientifique mondiale.

Source : Lire l'article complet par Le Quotidien

Source: Lire l'article complet de Le Quotidien

À propos de l'auteur Le Quotidien

Le Quotidien est un journal publié au Saguenay Lac Saint-Jean, une région du Québec du lundi au samedi. Il est actuellement édité par la Coopérative Le Quotidien, membre du groupe de presse Coopérative nationale de l'information indépendante depuis 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You