Vaccination : 5800 doses à venir dans la région

Vaccination : 5800 doses à venir dans la région

Cet arrivage permettra de compléter la vaccination du personnel de la santé qui est en contact direct avec la clientèle vulnérable. Sur les 12 000 travailleurs prioritaires qui sont visés, il en restait environ 1500 qui doivent recevoir une première dose.

Il y a également la clientèle des Ressources intermédiaires et des Ressources de types familiales (RI/RTF) qui pourra recevoir une dose. Environ 600 personnes dans ces milieux attendent toujours une première dose.

Pour ce qui est des CHSLD, la grande majorité des résidents qui restait à vacciner l’ont été, la semaine dernière. Il restera ceux qui viennent de se rétablir de la COVID-19 dans les unités en éclosion, puisqu’il faut attendre un certain délai avant de les vacciner pour assurer l’efficacité du vaccin. Leur nombre est toutefois marginal.

La vaccination pourra également débuter dans les résidences privées pour aînés (RPA). Une étape importante puisque ce sont plus de 12 000 personnes âgées qui demeurent dans ces établissement. Le CIUSSS est d’ailleurs à établir quelles seront les résidences qui seront en priorité par rapport à d’autres en fonction de différents critères.

Une étape qui est d’ailleurs très importante, puisque c’est dans les RPA que le plus grand nombre de décès ont été enregistrés durant la deuxième vague.

D’autres plateaux sont aussi attendus dans la région au cours des prochaines semaines en nombre assez importants, mais le CIUSSS MCQ n’a toujours pas reçu de confirmation. L’organisation doit s’adapter chaque semaine en fonction des arrivages pour dépêcher le personnel nécessaire.

«Les prochaines semaines seront déterminantes. Si on est capable de vacciner l’ensemble des RPA. Ça nous permettra peut-être d’envisager des assouplissements, a fait savoir la directrice régionale de la Santé publique, la Dre Marie-Josée Godi. On espère que d’ici la mi-mars nous pourrons avoir terminé cette clientèle-là.»

Pour l’instant, on ne connaît toujours pas l’orientation en ce qui concerne la deuxième dose. «On veut d’abord s’assurer que l’ensemble des personnes vulnérables soient protégées», ajoute la Dre Godi.

La vaccination sera d’ailleurs à surveiller de près au cours des prochaines semaines. Puisque la directrice de la Santé publique de la Mauricie et du Centre-du-Québec estime qu’il faudra avoir terminé la vaccination dans les RPA et avoir commencé celle des personnes âgées de 80 ans et plus dans la communauté avant de penser à recommander un changement de palier. 

Source : Lire l'article complet par Le Nouvelliste

Source: Lire l'article complet de Le Nouvelliste

À propos de l'auteur Le Nouvelliste

Le Nouvelliste est un quotidien de langue française fondé le 30 octobre 1920 à Trois-Rivières au Québec. Il est publié en format numérique du lundi au samedi et en format papier le samedi. Le journal couvre le territoire de la région de la Mauricie et de la partie de la région du Centre-du-Québec située au nord de l'autoroute 20. Il est actuellement édité par la Coopérative Le Nouvelliste, membre du groupe de presse Coopérative nationale de l'information indépendante depuis 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You