Culte : Le gouvernement est-il désormais la nouvelle religion ?

Culte : Le gouvernement est-il désormais la nouvelle religion ?

par Mac Slavo

Une nouvelle couverture du magazine Jacobin a touché une corde sensible après la parution du magazine qui affirme que le gouvernement est désormais Dieu et notre religion, qui doit être vénérée. Cela soulève la question séculaire : qui servez-vous ?

Si nous voulons être libres un jour, nous devons retirer notre consentement. Nous n’aurions jamais dû nous permettre de nous considérer comme les esclaves de la classe dirigeante, nous soumettre à la démocratie (qui est le pouvoir de la foule) et laisser les autres avoir le pouvoir sur n’importe qui pour n’importe quelle raison. C’est notre incapacité à prendre le dessus sur le plan moral qui nous a conduits à ce point de l’histoire. Le gouvernement est maintenant votre dieu. Que cela vous plaise ou non.

Décrire les partisans de Trump comme une secte est devenu un trope parmi ses critiques démocrates. Ce qui semble ironique, si l’on considère qu’au cours des quatre dernières années, la même foule a eu tendance à s’investir émotionnellement dans la personne dont elle espérait qu’elle mettrait fin à la présidence de Trump. Le conseiller spécial Robert Muller a probablement reçu la part du lion des prières, bien que des personnalités comme l’ancien directeur du FBI James Comey ou même le critique de Trump, Michael Cohen, se soient retrouvés sous les feux des projecteurs. –RT

Voici la couverture du magazine dans son intégralité pour que vous puissiez y jeter un coup d’œil :

La silhouette de Biden, plus grande que nature et torse nu, est entourée des “esprits sacrés” de Twitter et des “saints”. Parmi ces derniers figurent les dirigeants démocrates à genoux au Congrès américain, le Dr Anthony Fauci, des journalistes flatteurs et des cadres dévoués qui consomment avidement les “Saintes Écritures” de ce qui est probablement le dernier mémoire de Barack Obama. L’ancien président lui-même est représenté sous la forme d’un séraphin à six ailes entre les mains de l’angélique Hillary et de Bill Clinton, le trio regardant avec bienveillance depuis le ciel. Une foule de profanes des banlieues portant des masques célèbre l’ascension de Biden sur Terre. Une paire de drones Faucheurs complète le tableau, donnant un indice clair aux personnes doutant que l’image soit prise avec un grain de sel.-RT

Il est grand temps de comprendre qu’il s’agit là du plan. Un seul gouvernement mondial, vénéré sous une seule religion mondiale où le petit nombre contrôle et asservit le grand nombre. Trump n’a manifestement pas fait ce qu’il avait promis, comme drainer le marécage, et les gens le vénèrent toujours comme une sorte de messie aussi. Cessez de laisser les autres vous dominer et faites des exceptions si l’un d’entre eux a une lettre différente derrière son nom.

La démocratie, c’est le règne de la populace. Si voter était important, ils ne nous laisseraient pas faire. Le gouvernement, c’est l’esclavage. La fiscalité, c’est du vol. Il est temps de se réveiller et d’adopter l’approche morale selon laquelle personne ne devrait être un maître et personne ne devrait être un esclave, qu’on l’appelle “gouvernement” ou non.

Il faut espérer que c’est le réveil dont les gens ont besoin et la poussée vers une humanité libérée, vraiment libérée de ses chaînes.

Traduction de SHTFPlan.com par Aube Digitale

source:https://www.aubedigitale.com/

Source : Lire l'article complet par Réseau International

Source: Lire l'article complet de Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information. Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement. Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe. Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You