Une destitution est préparée à Biden juste après son investiture

Une destitution est préparée à Biden juste après son investiture

par Ivan Ignatiev.

C’est une émission spéciale d’ANNA News. Aujourd’hui on parle d’une intention de destituer Biden juste après son investiture.

La membre du Congrès Marjorie Taylor Greene a promis de publier une demande de destitution de Joe Biden au début même de son mandat à la Maison-Blanche, en imitant les actions des démocrates qui en avaient fait de même à l’égard du président républicain Donald Trump.

Elle a promis d’engager la destitution le jour après l’investiture de Biden qui aura lieu le 20 janvier. Greene a ajouté qu’elle était fière d’être la porte-parole des électeurs républicains dont les voix avaient été ignorées.


Selon Greene, 75 millions d’Américains en ont assez d’inaction et « il est temps d’adopter une position ferme ».
« On ne peut pas avoir un président des États-Unis qui est prêt à abuser de son pouvoir présidentiel et à être simplement corrompu par des gouvernements étrangers, des sociétés chinoises ou ukrainiennes », – a-t-elle ajouté.

La membre du Congrès n’a pas précisé sur quelle base elle engagerait la destitution. Citant les allégations portées contre Biden et son fils Hunter de corruption, qui avaient précédé sa victoire aux présidentielles du 2020, Greene prévoit que le nouveau président abuserait du pouvoir.

Malgré les petites chances de succès, la menace de destitution posée par Greene ressemble beaucoup aux efforts similaires des démocrates lors des premiers mois de la présidence de Trump.

En juillet 2017, deux membres du Congrès avaient déposé une demande de destitution en accusant Trump d’entraver la justice à la suite de la démission du directeur du FBI James Comey. La majorité à la Chambre des Représentants étant républicaine, cette tentative n’a pas progressé. La situation peut se répéter, car actuellement le Congrès est contrôlé par les démocrates, et il est absolument évident qu’il rejetterait toute tentative de destituer Biden.

Le sénateur russe Alexeï Pouchkov croit que la destitution de Biden ne peut avoir des chances de succès qu’après des nouvelles élections au Congrès en 2022, si les républicains réussissent à prendre de nouveaux sièges. Maintenant les républicains n’ont pas de majorité à la Chambre des Représentants, ayant 5 sièges de moins que les démocrates.

« Si les républicains comblent cet écart, Biden risque de sentir la beauté de la destitution », – conclut Pouchkov.

En général, les destitutions dans l’histoire des États-Unis ont été liées à des crimes qui ont été supposément commis en service. D’après le service d’investigation du Congrès, les fonctionnaires sont rarement destitués pour des actes illicites avant l’arrivée au pouvoir.

source : https://anna-news.info/

Source : Lire l'article complet par Réseau International

Source: Lire l'article complet de Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information. Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement. Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe. Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You