Phil Spector, le producteur fou des sixties, est mort

Phil Spector, le producteur fou des sixties, est mort

Phil Spector est mort, il est donc l’heure de faire sa nécro rock, sa nécrock. Car Phil, c’était le rock, ou la pop, mais côté production. Le dingue qui pondait des tubes comme une jeune Nigérienne pond ses huit mômes. Non, ce n’est pas du racisme, c’est une info : les Nigériennes sont les championnes du monde de la fécondité, et le pays devrait exploser bientôt car ses ressources sont limitées. Une croissance démographique de folie pour des ressources en croissance molle, on peut croiser les courbes et deviner à trois mois près quand ça va péter. Mais pourquoi on parle de ça ?

  (vidéo en anglais non sous-titré)

Les Ramones racontent qu’ils se sont fait gronder chez Phil car il était un perfectionniste, c’est-à-dire un chieur. Eux préféraient jouer à l’instinct, et leur album spectorisé était trop léché, trop clean, pas assez Ramones. Les Ramones sont à la musique ce que Vuillemin est au dessin : crade, mais jouissif.

Nous on a Benjamin Biolay, qui électrise les bobos cadres (les héritiers des babas cadres) dans des concerts inoubliables. Benji fait du cinéma maintenant, car son look sopo (rifique) a tapé dans l’œil d’Ovidie.

Ovidie, 40 ans, a passé un message sur Brut en septembre 2020.

 

On a l’air de se moquer de Biolay mais on ne devrait pas : il n’est pas obligé d’être punk. Jean Castex n’est pas punk non plus : il est chiant. C’est l’adulte que personne ne veut être. Un sale con, dirait Pierre-Emmanuel Barré. Jean et sa femme ont fait la couv de Match, ça a dû être la pire vente des cinquante dernières années, et les réseaux sociaux se sont moqués.

Le problème n’est pas sa gueule, c’est ce qui en sort. Que des « mots de merde », pour reprendre la prose du poète anarchiste Armand Robin. C’est pas une gueule, c’est un cul ! Notez qu’on a le droit de scatophiliser une personnalité politique depuis que Ruquier a été blanchi du dessin de Charlie sur Marine en étron. Juris…prudence ! Les mauvais humoristes convoquent souvent la « merde », ça remplace l’inspiration.

Dans le genre merdique, on a Caverivière, le grand auteur de Canteloup. Il a eu son émission, enfin, après des années dans l’ombre, et il fait « la semaine de » pour Ruquier, dont la nouvelle émission fait zéro buzz. L’hebdo people Voici raconte :

Le 9 janvier dernier, Laurent Ruquier s’était déjà montré lui-même mal à l’aise lorsque son comique a tenté une blague risquée sur l’affaire du petit Grégory : « Mon chat il s’appelle Grégory parce qu’il est tout petit et qu’il déteste l’eau alors je me suis dit “on va l’appeler Gregory”. Il a quatre mois mon petit Grégory et il adore jouer dans des sacs en plastique, alors je fais gaffe quand même ».
Une référence à l’affaire Grégory, petit garçon de 4 ans retrouvé mort noyé dans la Vologne, rivière des Vosges, pieds et poings liés, en 1984.
Puis, Philippe Caverivière s’est aventuré sur la voie des blagues pédophiles : « Il est beau, il perd ses poils par contre. Alors avec ma femme on voulait acheter les sphinx, les chats nus. J’en parlais avec mon ami Gabriel Matzneff et il me disait “les chats nus, c’est comme les ados, parce que ça fout pas de poils partout quand tu joues avec eux dans le lit”. »

Ouh, que c’est mauvais. L’auteur devenu « humoriste » aurait besoin d’un bon auteur. Souvent, ceux qui sont dans l’ombre des grands hommes devraient y rester. C’est valable pour Caverivière, pour Attali, mais aussi pour les femmes des génies, tant les féministes nous tartinent avec le « derrière chaque grand homme, il y a une femme ». Ouais, qui fait la vaisselle ?

Spector est donc mort à 81 ans, il était déjà à moitié dingue dans les années 60, à cause de la coke, mais surtout à cause de la grosse tête que ses tubes lui avaient faite. Coke plus melon, c’est normal que ça finisse par péter. Pourtant, même avec ses flingues et des putes, son casier et sa folie, Phil reste plus sympathique que Castex. Phil s’est arraché pour apporter du plaisir aux gens, les Américains disent « du fun », pas pour les faire chier du matin au soir avec des menaces et des sanctions.

  (vidéo en anglais non sous-titré)

JPEG - 138.8 ko
Elles ont survécu à Phil

Phil était antiraciste, ou alors il aimait les jolies filles noires. Pourtant il a buté une blonde. En même temps on nous dit dans l’oreillette qu’il était de confession juive et qu’en faisant bosser des personnes de couleur, eh bien… Alors, Philou, esclavagiste ou progressiste ?

  (vidéo en anglais non sous-titré)

Tous pourris

Castex, lui, n’apporte que de la tristesse, de la bêtise, de la mort. On est vraiment en pleine séquence Dieu contre Diable, on va finir par relire la Bible, pas étonnant que le peuple américain archicroyant invoque des temps bibliques. Quand on voit cette vieille salope de Biden, corrompue jusqu’à l’os et tripotant des fillettes devant une gauchosphère qui préfère ne rien voir, on se dit que la Punition va tomber. Punition avec grand « p » parce que c’est celle d’en haut, pas de l’Élysée ou du CRIF, le vrai haut, pas ces imposteurs, ceux qui se mettent entre le soleil et nous pour nous jeter dans l’ombre et nous vendre la lumière, vous voyez le plan…

Ceux qui applaudissent un pédophile ont tout faux devant l’Histoire, et les pommes pourries qui tombent de l’Arbre à people décrochent maintenant par grappes, tant ces derniers se tiennent par la barbichette, ou la Barbie chatte… Ces rejetons du Diable ont beaucoup triché, souvent violé, parfois tué, toujours menti et continuent, pour certains d’entre eux, à pérorer dans les médiaboliques. Tout cela va mal finir, mais pour eux, pas pour nous. C’est vrai, les purs morflent toujours au début, et s’ils ont assez de résistance (et une vie assez longue, genre 250 ans), ils finissent par sortir vainqueurs. Les impurs, eux, tombent dans la géhenne.

Pourquoi il ne faut pas prendre de la drogue

Il ne faut pas tuer non plus

Un peu de musique, quand même, avec Ike & Tina

Source: Lire l'article complet de Égalité et Réconciliation

À propos de l'auteur Égalité et Réconciliation

« Association trans-courants gauche du travail et droite des valeurs, contre la gauche bobo-libertaire et la droite libérale. » Égalité et Réconciliation (E&R) est une association politique « trans-courants » créée en juin 2007 par Alain Soral. Son objectif est de rassembler les citoyens qui font de la Nation le cadre déterminant de l’action politique et de la politique sociale un fondement de la Fraternité, composante essentielle de l’unité nationale. Nous nous réclamons de « la gauche du travail et de la droite des valeurs » contre le système composé de la gauche bobo-libertaire et de la droite libérale.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You