Un communiqué anti-vaccin de l’Ordre des Médecins de la Charente sème le trouble

Un communiqué anti-vaccin de l’Ordre des Médecins de la Charente sème le trouble

Le dernier billet d’humeur du président du Conseil de l’Ordre des Médecins secoue la profession. Dans son communiqué interne du 13 janvier, Michel Bacquart, tacle la campagne de vaccination au Covid de la France.

Morceaux choisis : « Le discours médical ne peut être fait d’injonctions. […] Instiller la peur ne peut être partie prenante dans la médecine ». « Il n’appartient pas au médecin de participer à on ne sait quels “jeux olympiques de la vaccination” ». Un autre passage prend carrément des airs de pamphlet anti-vaccin. « Ces traitements […] découlent soit de techniques nouvelles (sans aucun recul) soit de techniques récentes (avec un faible recul) ».

Interrogé sur ces lignes, Michel Bacquart évacue : « Il s’agit d’un communiqué interne au conseil de l’ordre, uniquement destiné aux médecins, je n’ai pas à le commenter dans la presse ». Sauf que le texte a fuité. Publié en intégralité sur Twitter jeudi soir. Depuis, la publication fait la joie des anti-vaccins et conspirationnistes. « Il est heureux que des médecins se lèvent car eux seuls ont la possibilité d’arrêter cette folie sanitaire (refus traitements, confinement…) », salue ainsi un internaute.

Plainte au conseil national ?

Les médecins charentais, eux, apprécient beaucoup moins. « Ce que le président écrit engage un peu sa profession, regrette Gilles Raymond président du syndicat MG (pour médecins généralistes) de la Charente. Je ne suis pas sûr que sa position corresponde à celle du Conseil national, ni à celle des médecins de terrain ». Lui assure vouloir collaborer avec les autorités sanitaires. « Partout dans le département, des médecins s’organisent et prennent du temps pour participer à la campagne. Le médecin doit délivrer une information, ça me paraît difficile d’être contre la vaccination par principe ».

Le billet d’humeur a fait sortir de leurs gonds d’autres médecins. « C’est totalement à contre courant. Dans la période où on passe en couvre-feu à 18h, où on lance tous les centres de vaccinations, où la « pandémie » reprend rapidement. C’est choquant. Une plainte au Conseil national n’est pas exclue », charge un docteur, sous couvert de l’anonymat.

source : http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/

Source : Lire l'article complet par Réseau International

Source: Lire l'article complet de Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information. Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement. Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe. Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You