Donbass – L’armée ukrainienne tire sur plusieurs drones de l’OSCE et en abat un

Donbass – L’armée ukrainienne tire sur plusieurs drones de l’OSCE et en abat un

par Christelle Néant.

Hier 14 janvier 2021, l’armée ukrainienne a tiré sur les drones de la mission de surveillance de l’OSCE en plusieurs points de la ligne de front du Donbass, réussissant à en abattre un dans le sud, près de Chirokino.

Les tirs de l’armée ukrainienne contre les drones de la mission de surveillance de l’OSCE ont commencé le 14 janvier au matin près de Yassinovataya.

« Les combattants du 1er bataillon mécanisé de la 72e brigade ont été enregistrés en train de tirer avec des armes légères, y compris des mitrailleuses de gros calibre, sur un drone de la MSS de l’OSCE qui surveillait les violations près de la localité de Verkhnetoretskoye, » a déclaré le quartier général de la milice populaire de la RPD (République Populaire de Donetsk).

D’après les informations de la milice populaire de la RPD, cinq véhicules de combat d’infanterie type BMP et deux véhicules de transport de troupes blindés se trouvaient dans la zone d’où venaient les tirs. Leur présence, en violation tant des accords de Minsk que des mesures additionnelles de contrôle du cessez-le-feu pourrait expliquer pourquoi l’armée ukrainienne a tenté d’empêcher ce drone de l’OSCE de faire son travail.

L’armée ukrainienne essaye régulièrement d’empêcher les drones de l’OSCE d’enregistrer les violations afin de continuer à faire croire publiquement qu’elle respecte les accords conclus.

Puis, plus tard dans la même journée, ce sont des soldats de la 36e brigade de marine qui ont ouvert le feu sur un drone de la mission de surveillance de l’OSCE, près du village de Chirokino, dans le sud de la RPD.

Tirs de l'armée ukrainienne ayant abattu un des drones de l'OSCE à Chirokino

« Dans la zone de responsabilité du 501ebataillon de marines de la 36ebrigade des FAU, près du village de Chirokino, les soldats ukrainiens ont ouvert le feu avec des armes légères sur un drone de la mission de l’OSCE, ce qui a eu pour conséquence d’abattre le drone de la mission », a rapporté la milice populaire de la RPD.

La milice populaire de la RPD a indiqué que l’Ukraine a été informée à l’avance qu’un drone de l’OSCE survolerait cette zone. Le fait que le drone ait été détruit est donc « une autre preuve d’une provocation planifiée contre les systèmes de surveillance aérienne de la mission » de l’OSCE, d’après la milice populaire.

Ces tirs de l’armée ukrainienne contre des drones de l’OSCE ne sont pas les seuls ni les premiers. En février 2019, l’armée ukrainienne avait abattu un drone de l’OSCE près de la RPL (République Populaire de Lougansk).

En juin 2020, l’armée ukrainienne avait détruit plusieurs caméras de surveillance de l’OSCE et tiré sur un de leurs drones. Plus récemment, le 13 janvier 2021, l’armée ukrainienne a tiré sur un drone de l’OSCE près du village de Talakovka, sans réussir à l’abattre.

La milice populaire de la RPD a dénoncé ces tirs de l’armée ukrainienne contre des drones de l’OSCE comme étant inacceptables, et a demandé aux observateurs de la mission de surveillance de mener une enquête approfondie sur tous ces faits.

Christelle Néant

source : https://www.donbass-insider.com/

Source : Lire l'article complet par Réseau International

Source: Lire l'article complet de Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information. Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement. Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe. Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You