COVID-19: Livraison de vaccins retardée et sombres projections à venir

COVID-19: Livraison de vaccins retardée et sombres projections à venir

Ottawa a annoncé vendredi que la livraison de vaccins Pfizer vers le Canada serait réduite de moitié dans les prohcaines semaines alors même que la nouvelle modélisation fédérale prévoit une forte augmentation de cas à venir. 

L’entreprise pharmaceutique américaine doit effectuer des travaux dans ses installations européennes afin de mieux répondre à la forte de demande qu’elle reçoit actuellement, a indiqué la ministre fédérale de l’Approvisionnement, Anita Anand.

La production sera ralentie durant « une courte période » allant de fin janvier à début février ont indiqué les représentants de Pfizer qui se veulent rassurants en ajoutant que cela se traduira par une « augmentation signifiante » de la production d’ici fin février, début mars.

« Ces travaux d’expansion font en sorte que Pfizer réduit temporairement ses livraisons à tous les pays qui reçoivent des vaccins produits dans ses installations européennes, et cela inclut le Canada », a précisé la ministre Anand.

Elle est toutefois restée positive en affirmant que les doses prévues pour mars seraient livrées comme prévu et que le Canada restait « sur la bonne voie pour avoir suffisamment de vaccins approuvés pour tous ceux qui souhaitent se faire vacciner d’ici à la fin septembre 2021 ».

La ministre des services publics et des marchés publics, Anita Anand, l’administrateur en chef de la santé publique, Theresa Tam, et l’administrateur en chef adjoint de la santé publique, Howard Njoo,lors d’une séance d’information technique sur la pandémie de COVID-19 au Canada, le vendredi 15 janvier 2021 à Ottawa. (Photo : Adrian Wyld/La Presse canadienne)

Jusqu’à 30 000 infections par jour

En parallèle de l’annonce de Pfizer, le gouvernement fédéral a présenté ses projections sur la situation relative à la COVID-19 au pays.

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a dépeint un sombre portrait des semaines à venir, estimant que le pays pourrait voir plus de 10 000 nouvelles infections par jour en février, même avec les mesures présentement en place. 

Si les contacts s’intensifient, ce chiffre pourrait atteindre 30 000, peut-on lire dans le rapport.

En comparaison, le Canada a enregistré en moyenne 7900 nouveaux cas par jour depuis la dernière semaine. Une donnée qui pourrait notamment être faussée par une diminution du nombre de tests durant les fêtes de fin d’année. 

« Des mesures rapides, fortes et soutenues sont nécessaires pour interrompre la croissance rapide et maintenir le contrôle de la COVID-19 », a déclaré l’ASPC dans son rapport. « Il est urgent de réduire l’activité de la COVID-19 alors que commence le déploiement de vaccins sûrs et efficaces ».

Le nombre de nouveaux cas atteindra entre 10 000 et 30 000 nouveaux cas par jour au Canada, selon les dernières prévisions de l’Agence de la santé publique du Canada. (Photo : Agence de la santé publique du Canada)

Pour ce qui est des décès, les experts ont déclaré que, sur la base des chiffres actuels, le Canada « reste sur une trajectoire de croissance rapide », avec environ 2 000 personnes de plus qui devraient mourir au cours des 10 prochains jours, alors que le pays se rapproche d’un bilan de 20 000 morts.

Au niveau mondial, le nombre de décès liés à la COVID-19 a dépassé les 2 millions vendredi. Il aura seulement fallu trois mois pour passer de 1 à 2 millions de décès, une donnée qui atteste de la rapidité de la contagion. 

« Bien que des doses de vaccin soient distribuées chaque semaine, nous devons continuer à réduire les contacts personnels », a déclaré le premier ministre, Justin Trudeau, lors d’une conférence de presse à l’extérieur de sa résidence au Rideau Cottage vendredi.

« Pour l’instant, c’est la seule façon de faire baisser ces chiffres. »

Cette croissance est majoritairement due à l’augmentation de cas de COVID-19 au Québec et en Ontario. À elles deux, les provinces représentent plus de 67 % des cas totaux au pays.

Rappelons qu’afin de ralentir la propagation du virus, les gouvernements provinciaux de ces deux provinces ont récemment pris des mesures plus strictes.

En début de semaine, l’Ontario a déclaré l’état d’urgence et a demandé à la population de rester chez elle autant que possible en début de semaine.

Au Québec, un couvre-feu est en vigueur depuis samedi, et ce jusqu’au 8 février au moins. Les habitants n’ont pas le droit de sortir entre 20h et 5h du matin. 

Avec les informations de Radio-Canada et Reuters. 

À lire aussi :

Promener son conjoint en laisse n’est pas autorisé durant le couvre-feu

Un couple québécois a été verbalisé samedi soir pour non-respect du couvre-feu alors que la femme « promenait » son conjoint en laisse.  C’est aux alentours de 21 h, soit une heure après la mise en place du couvre-feu, que des policiers »

Source : Lire l'article complet par RCI

Source: Lire l'article complet de RCI

À propos de l'auteur RCI

« Le site multilingue de CBC/Radio-Canada pour découvrir et comprendre les valeurs démocratiques et culturelles des Canadiens de toutes origines. » Politique / Santé / Autochtones / Société / Économie / Immigration et refugiés / International / Environnement et vie animale / Internet, sciences et technologies / Arts et divertissements / Sports Radio Canada International (RCI) est le service radiophonique international de la Société Radio-Canada. Avant 1970, RCI était connu sous le nom de Service international de la CBC. Le service de radiodiffusion était également appelé auparavant la Voix du Canada, diffusant sur ondes courtes à partir de puissants émetteurs à Sackville, au Nouveau-Brunswick. « À son apogée », a déclaré le magazine Radio World, « Radio Canada International était l'un des radiodiffuseurs internationaux sur ondes courtes les plus écoutés au monde ». Toutefois, les services sur ondes courtes ont été supprimés en juin 2012, et RCI est devenu accessible exclusivement via Internet. Elle a également réduit ses services à cinq langues et mis fin à la production de son propre service d'information. (Wikipedia [en], traduit avec DeepL)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You