La plus ancienne organisation juive de lutte contre l'antisémitisme demande la destitution de Trump

La plus ancienne organisation juive de lutte contre l'antisémitisme demande la destitution de Trump

L’Anti-Defamation League (ADL), la plus ancienne organisation juive américaine de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, appelle aujourd’hui à la destitution du président Donald Trump, soit par les moyens prévus par la Constitution américaine, soit par sa propre démission.

« En plus de 100 ans d’histoire, l’ADL n’a jamais demandé la destitution du président des États-Unis, mais ce qui s’est passé mercredi est inexcusable. On s’en souviendra toujours comme l’un des jours les plus sombres de la démocratie américaine et il est clair que le président Trump est inapte à exercer ses fonctions et doit être révoqué », a déploré le président de l’ADL, Jonathan Greenblatt.

« Violence et sédition. Drapeaux confédérés arborés fièrement par des émeutiers au Capitole des États-Unis. Les suprémacistes blancs et les extrémistes d’extrême droite en maraude dans les couloirs sacrés de l’une des institutions les plus sacrées de notre nation. Le président Trump en a été l’instigateur et a organisé cette manifestation sur les médias sociaux pour que le monde entier puisse la voir », a déclaré M. Greenblatt. « Les événements horribles de cette semaine sont l’aboutissement d’années passées à dénigrer nos institutions démocratiques, de mois de délégitimation du processus électoral, et d’innombrables tweets diabolisant ses ennemis présumés, sans aucun égard pour les conséquences de ses actes ».

En outre, l’ADL demande une enquête complète, approfondie et transparente sur les manquements des forces de l’ordre et de la sécurité du Capitole. Si certains ont courageusement cherché à repousser l’invasion du bâtiment, dont un officier qui a tragiquement perdu la vie, nous devons comprendre pourquoi le déploiement des forces de l’ordre a été si dangereusement insuffisant malgré la foule rassemblée sur le National Mall. En outre, des enquêtes doivent être menées concernant les inégalités inquiétantes entre la manière dont les manifestants pacifiques de Black Lives Matter ont été traités l’été dernier et les extrémistes armés qui ont pris d’assaut le Capitole.

Enfin, l’ADL a appelé toutes les plateformes de médias sociaux à #BanTrumpSaveDemocracy et à le retirer définitivement de leurs services d’ici le 20 janvier. Les entreprises devraient cesser de faire de la publicité sur ces réseaux de médias sociaux, comme Facebook et Twitter, jusqu’à ce que Trump soit entièrement retiré de ces plateformes.

« Ce sont les mesures minimales qui doivent être prises », a déclaré M. Greenblatt. « Le racisme, l’antisémitisme, la xénophobie, l’islamophobie et tant d’autres formes de haine se sont manifestés de manière flagrante lorsque les extrémistes ont perpétré des actes de violence et de sédition. Nous devons éradiquer ce mal si nous voulons un jour guérir en tant que nation ».

Source: Lire l'article complet de Égalité et Réconciliation

À propos de l'auteur Égalité et Réconciliation

« Association trans-courants gauche du travail et droite des valeurs, contre la gauche bobo-libertaire et la droite libérale. » Égalité et Réconciliation (E&R) est une association politique « trans-courants » créée en juin 2007 par Alain Soral. Son objectif est de rassembler les citoyens qui font de la Nation le cadre déterminant de l’action politique et de la politique sociale un fondement de la Fraternité, composante essentielle de l’unité nationale. Nous nous réclamons de « la gauche du travail et de la droite des valeurs » contre le système composé de la gauche bobo-libertaire et de la droite libérale.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You