Quelles alternatives pour remplacer la messagerie WhatsApp tout en préservant votre vie privée

Quelles alternatives pour remplacer la messagerie WhatsApp tout en préservant votre vie privée

par Florian / Comparatif VPN.

Avec les nouvelles conditions d’utilisation de WhatsApp tombées en ce début d’année, nombreuses sont les personnes qui recherchent une alternative à WhatsApp.

Dans cette vidéo, je vous présente 3 applications de messagerie chiffrées, sécurisées et anonymes qui feront d’excellentes alternatives à WhatsApp. Il s’agit d’applications chiffrées de bout en bout qui vous permettront de communiquer sans laisser de trace et vous en oublierez alors très vite WhatsApp.


Pour rappel, il est désormais nécessaire d’accepter les nouvelles conditions d’utilisation de WhatsApp pour continuer à utiliser l’application. Parmi ces nouvelles conditions, en plus d’accepter que TOUTES vos données soient transmises à Facebook, il y a notamment le recueil de votre adresse IP, permettant à Facebook de vous localiser, même lorsque vous désactivez la localisation GPS.

*

3 alternatives à WhatsApp pour discuter sans brader votre vie privée

Les nouvelles conditions d’utilisation de WhatsApp relatives aux données privées poussent de nombreux utilisateurs à abandonner les services de messagerie de Facebook. Mais quelle alternative choisir ?

À partir du 8 février 2021, les utilisateurs de WhatsApp devront partager une partie de leurs données privées avec Facebook, au même titre que les utilisateurs de Messenger. Jusqu’à maintenant, les conditions d’utilisation laissaient le choix sur les données qu’ils souhaitaient communiquer au géant américain.

L’entreprise indique ainsi que le numéro de téléphone de l’utilisateur, les données de transaction, de localisation ainsi que l’adresse IP seront désormais exploitées à des fins commerciales.

D’autres données plus floues comme des « informations liées à des services » ou des « informations sur leurs appareils mobiles » seront également partagées avec Facebook. Quoi d’autre encore ?

Cette nouvelle politique a provoqué une fronde anti-Facebook poussant de nombreux utilisateurs à quitter WhatsApp.

Les habitués de WhatsApp s’interrogent sur la meilleure alternative possible au service de messagerie sécurisé racheté par Facebook en 2014. Si Signal figure en tête des téléchargements sur l’App Store, d’autres services valent aussi le détour.

Signal : recommandée par Edward Snowden

Signal est une application développée par la Signal Foundation et Signal Messenger LLC. Elle est incontestablement la meilleure alternative à WhatsApp et Facebook Messenger.

D’abord parce que Signal fonctionne sur les mêmes bases que WhatsApp. Vous ne serez donc pas perdus dans son interface. Avec Signal, vous pourrez donc envoyer/recevoir des messages, fichiers, photos à votre famille, amis ou groupes mais aussi passer des appels vocaux et vidéo. Vous pouvez même faire de Signal votre service de SMS.

Les développeurs ont en prime ajouté des fonctionnalités permettant de renforcer la confidentialité. Vous pouvez par exemple choisir de faire disparaître les messages après un certain temps.

Surtout, Signal est réputé pour son niveau très élevé de protection des données privées. À tel point qu’Edward Snowden et Elon Musk recommandent fortement d’utiliser ce service.

Toutefois si la qualité technique de Signal, et du chiffrement qu’utilise l’application, fait plutôt l’unanimité, certains experts considèrent que l’application garde une architecture « centralisée », théoriquement plus vulnérable qu’une architecture décentralisée, et utilise le numéro de téléphone de l’utilisateur comme identifiant unique – une solution alternative pour ce dernier point est en cours de développement. Des choix assumés par le créateur de Signal, Moxie Marlinspike, qui estime qu’il s’agit du prix à payer pour concevoir une application suffisamment simple d’usage pour qu’elle puisse être utilisée par tout le monde.

Signal a aussi été récemment critiqué pour avoir commencé à stocker les contacts des utilisateurs de manière chiffrée sur les serveurs de l’organisation. À la fois parce que cette décision amène une (très modeste) vulnérabilité supplémentaire, mais aussi parce qu’elle marque un changement de philosophie de la part des développeurs de l’application, qui se faisaient fort de stocker chez eux le moins de données possible sur leurs utilisateurs.

Signal est disponible sur iOS, Android, iPadOS, macOS, Windows et Linux.

Telegram : l’application de messagerie du gouvernement


En France, Telegram fait déjà des adeptes depuis quelques années. Et pour cause, cette application est utilisée par les hautes institutions de l’État, y compris l’Élysée.

À l’instar de Signal, Telegram est une alternative à WhatsApp et Messenger bien plus sécurisée. Les données y sont chiffrées de bout en bout et l’application utilise un protocole MT-Proto bien plus sûr. Par ailleurs, les clés de déchiffrement sont divisées en deux parties pour renforcer encore la sécurité. Telegram précise que ces clés ne sont « jamais conservées au même endroit que les données qu’elles protègent ».

À l’usage, Telegram se présente comme n’importe quel autre service de messagerie avec appels vocaux, appels vidéos, envoyer/recevoir des messages, fichiers, photos, etc…

D’autres fonctionnalités la rendent plus intéressante que les applis concurrentes. On pense par exemple à la possibilité d’échanger des fichiers volumineux (jusqu’à 1,5 Go), d’avoir des discussions secrètes ou de créer des super groupes allant jusqu’à 100 000 personnes. Il est même possible de s’amuser avec des mini-jeux.

Telegram est également disponible sur iOS, Android, iPadOS, macOS, Windows et Linux.

*

La situation a amené de nombreux utilisateurs à désinstaller Whatsapp. Il existe d’autres alternatives mais nous avons retenu que : Telegram et Signal. La première présente bien plus de sécurité en matière de sécurité.

Les développeurs de l’application ont fait de la sécurité une priorité, en ajoutant des fonctionnalités qui renforcent la confidentialité. Signal jouit également d’une bonne réputation mais comme nous l’avons vu précédemment, cette messagerie présente une architecture plus vulnérable que Telegram.

source : https://aphadolie.com

Source : Lire l'article complet par Réseau International

Source: Lire l'article complet de Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information. Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement. Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe. Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You