Soulagement alors que s’amorce la première phase de vaccination en CHSLD [VIDÉO]

Soulagement alors que s’amorce la première phase de vaccination en CHSLD [VIDÉO]

Ce dernier concède que l’éclosion qui a fauché 44 vies l’a marqué profondément. «Ça va toujours rester un traumatisme. J’ai de la difficulté à m’enlever de la mémoire la morgue qui était en avant, les enfants des résidents qui allaient aux fenêtres pour voir ce qui se passait et les gens de l’intérieur qui m’appelaient pour me dire que ça n’avait pas de bon sens. Ç’a été une période très sombre et ça va rester un fait marquant de la pandémie à Shawinigan», précise-t-il.

Le premier magistrat ne cache pas non plus qu’il a hâte que les autres résidences pour aînés de la région reçoivent elles aussi des vaccins.

«J’ai hâte que toutes les personnes dans les résidences intermédiaires soient vaccinées. On n’a pas beaucoup de cas à Shawinigan, mais si on peut sauver ces gens d’une éclosion, c’est sûr que ce sera un plus», indique-t-il.

Sa consoeur Annie Pronovost, mairesse de Saint-Tite, se réjouissait elle aussi samedi de savoir que la vaccination démarrait au CHSLD Mgr Paquin. Situé à Saint-Tite, cet établissement avait également été aux prises avec une grave éclosion lors de la première vague.

«J’accueille ça avec grand bonheur. On y a goûté pendant la première vague, alors je suis vraiment contente. Mais j’ai aussi hâte, comme travailleuse de la santé, que tout le monde soit vacciné», mentionne-t-elle.

À savoir si elle est satisfaite de la stratégie de vaccination mise en place, Mme Pronovost, infirmière de formation, se dit mitigée.

«Le premier ministre Legault a mentionné qu’il voulait que ce soit déployé rapidement, pour vacciner le plus de monde possible le plus rapidement possible. Mais c’est sûr que tout le monde tire sur la couverture et c’est mondial: tout le monde veut que sa population soit vaccinée. Avec la pénurie de personnel de la santé, c’est sûr que ça n’aide pas, mais tout le monde fait de son mieux», juge-t-elle.

Le personnel de la santé soulagé

Selon le CIUSSS, le début de la vaccination a été accueilli avec «beaucoup de fébrilité et de soulagement» par son personnel qui travaille en CHSLD.

«Nous avons été durement touchés lors de la première vague. Je suis très fébrile de vivre cette journée. C’est un soulagement pour nous», a dit Kathleen Greffard, chef d’unité à l’hébergement au CHSLD Laflèche, citée dans un communiqué envoyé par le CIUSSS.

Pour sa part, le président du Syndicat du personnel paratechnique des services auxiliaires et de métier du CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Pascal Bastarache, a salué la décision du CIUSSS de donner la priorité aux CHSLD.

«Vu que les personnes âgées sont extrêmement vulnérables face à la COVID, je crois qu’il est effectivement judicieux de commencer par les CHSLD», mentionne-t-il.

La présidente du Syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Nathalie Perron, abonde dans le même sens. 

«C’est effectivement une excellente nouvelle. Les priorités sont satisfaisantes et il faut maintenir une bonne cadence et être proactif. J’imagine que les lieux choisis le sont pour d’excellentes raisons», estime-t-elle.

Rappelons que les neuf CHSLD ciblés par le CIUSSS pour cette première phase de vaccination ont été choisis en raison de la vulnérabilité de leurs résidents, notamment car plusieurs installations sont dotées de chambres pour deux personnes.

Source : Lire l'article complet par Le Nouvelliste

Source: Lire l'article complet de Le Nouvelliste

À propos de l'auteur Le Nouvelliste

Le Nouvelliste est un quotidien de langue française fondé le 30 octobre 1920 à Trois-Rivières au Québec. Il est publié en format numérique du lundi au samedi et en format papier le samedi. Le journal couvre le territoire de la région de la Mauricie et de la partie de la région du Centre-du-Québec située au nord de l'autoroute 20. Il est actuellement édité par la Coopérative Le Nouvelliste, membre du groupe de presse Coopérative nationale de l'information indépendante depuis 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You