Dick Pound, du CIO, n’est pas sûr que les Jeux olympiques de Tokyo aient lieu

Dick Pound, du CIO, n’est pas sûr que les Jeux olympiques de Tokyo aient lieu

Le Canadien Dick Pound, éminent membre senior du Comité international olympique, a déclaré jeudi qu’en raison de la pandémie, il n’était pas certain que les Jeux de Tokyo auront lieu dans un peu moins de 200 jours.

Les commentaires de Dick Pound,  livrés jeudi à la BBC, ont été faits alors que le premier ministre japonais venait de déclarer le même jour l’état d’urgence pour Tokyo et les préfectures environnantes.

Le Japon enregistre plus de 3 500 décès liés à la COVID-19, un chiffre relativement faible pour un pays de 126 millions d’habitants.

Tokyo cependant a enregistré jeudi un record de 2 447 nouveaux cas, soit une augmentation de 50 % par rapport à la veille – qui était également une journée record.

Faites vos jeux. Rien ne va plus.

Le CIO a déclaré récemment que les Jeux olympiques de Tokyo, d’abord retardés par la pandémie de coronavirus en 2020, ne seront pas reportés à nouveau et seraient de préférence annulés cette fois-ci.

Les organisateurs japonais affirment de leur côté que les Jeux olympiques auront bel et bien lieu, mais ils ne veulent pas révéler de plans concrets avant le printemps. Yoshiro Mori, président du comité d’organisation et ancien premier ministre, a de nouveau exclu, en début de semaine, toute annulation des jeux dans une interview accordée il y a quelques jours au journal Nikkan Sports.

Or le temps d’une décision commence à presser. Le relais de la flamme olympique devrait commencer le 25 mars, avec 10 000 coureurs qui sillonneront le Japon pendant quatre mois avant la cérémonie d’ouverture officiellement prévue pour le 23 juillet.

Le public japonais devient sceptique. Un sondage réalisé le mois dernier par la chaîne de télévision nationale NHK auprès de 1 200 personnes a montré que 63 % d’entre elles étaient favorables à un nouveau report ou à une nouvelle annulation.

Vacciner les athlètes ou ne pas vacciner les athlètes

En attendant la suite des événements, Dick Pound estime que les athlètes olympiques devraient avoir dans leurs pays respectifs un accès prioritaire aux vaccins contre le coronavirus, car ils servent de « modèles ».

« Les athlètes sont des modèles importants, et en se faisant vacciner, ils peuvent envoyer un message puissant selon lequel la vaccination n’est pas seulement une question de santé personnelle, mais aussi de solidarité et de considération pour le bien-être des autres dans leurs communautés », a déclaré M. Pound.

Ces commentaires de M. Pound semblent contredire le président du CIO, Thomas Bach. Lors d’une visite à Tokyo en novembre, M. Bach avait déclaré que les athlètes devraient être encouragés à se faire vacciner, mais qu’ils ne seraient pas obligés de le faire. Il avait également indiqué qu’ils ne devraient pas être une priorité, car les travailleurs de la santé devraient être les premiers à recevoir un vaccin, avant les jeunes athlètes en bonne santé.

Les athlètes devraient avoir un accès prioritaire aux vaccins contre les coronavirus afin de sauvegarder les Jeux olympiques, a déclaré mercredi Dick Pound, membre de longue date du CIO. (Dave Chidley/La Presse Canadienne)

Le Canada, premier pays au monde à boycotter les Jeux olympiques de Tokyo 2020

Le 23 mars de l’an dernier, le Canada était devenu le premier pays dans le monde à boycotter les Jeux de Tokyo 2020 prévu alors du 24 juillet au 9 août en raison des risques liés à la pandémie de la COVID-19

Le président du CIO, Thomas Bach, avait alors dans les heures suivantes envoyé une lettre directement aux athlètes dans le monde pour leur expliquer ses intentions d’annuler la tenue des Jeux tout en reconnaissant que cela pourrait ne pas être populaire.

« Je sais que cette situation sans précédent laisse de nombreuses questions ouvertes », avait-il écrit. « Je sais aussi que cette approche rationnelle pourrait ne pas être en accord avec les émotions que beaucoup d’entre vous traversent ».de leurs familles et de la communauté canadienne en général que les athlètes continuent à s’entraîner en vue de ces Jeux ».

RCI avec CBC News et AP

Source : Lire l'article complet par RCI

Source: Lire l'article complet de RCI

À propos de l'auteur RCI

« Le site multilingue de CBC/Radio-Canada pour découvrir et comprendre les valeurs démocratiques et culturelles des Canadiens de toutes origines. » Politique / Santé / Autochtones / Société / Économie / Immigration et refugiés / International / Environnement et vie animale / Internet, sciences et technologies / Arts et divertissements / Sports Radio Canada International (RCI) est le service radiophonique international de la Société Radio-Canada. Avant 1970, RCI était connu sous le nom de Service international de la CBC. Le service de radiodiffusion était également appelé auparavant la Voix du Canada, diffusant sur ondes courtes à partir de puissants émetteurs à Sackville, au Nouveau-Brunswick. « À son apogée », a déclaré le magazine Radio World, « Radio Canada International était l'un des radiodiffuseurs internationaux sur ondes courtes les plus écoutés au monde ». Toutefois, les services sur ondes courtes ont été supprimés en juin 2012, et RCI est devenu accessible exclusivement via Internet. Elle a également réduit ses services à cinq langues et mis fin à la production de son propre service d'information. (Wikipedia [en], traduit avec DeepL)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You