Une femme britannique arrêtée pour avoir filmé dans un hôpital vide

Une femme britannique arrêtée pour avoir filmé dans un hôpital vide

La vidéo contredit les affirmations du gouvernement concernant les services d’urgence saturés.

Au Royaume-Uni, une femme a été arrêtée par la police après avoir pris une vidéo dans un hôpital presque entièrement vide et l’avoir mise en ligne.

Le clip montre la femme marchant dans des couloirs pratiquement vides et filmant des salles vides au Gloucestershire Royal Hospital.

« C’est une honte… c’est tellement mort… tous les gens de notre pays attendent désespérément un traitement, un traitement contre le cancer, les maladies cardiaques, honnêtement cela me met tellement en colère », déclare-t-elle alors qu’elle filme une rangée de chaises d’attente vides.

La femme s’est dite choquée par le calme de l’hôpital, disant qu’elle s’attendait à ce qu’il y ait « quelques personnes de plus dans les environs, il n’y a absolument personne ».

Selon les rapports, une femme de 46 ans a ensuite été arrêtée par la police pour avoir filmé la vidéo et a été inculpée pour trouble de l’ordre public.

« La femme a été libérée sous caution pour retourner au poste de police le 21 janvier, à condition qu’elle ne pénètre pas dans les locaux du NHS ou sur le terrain de ces locaux, sauf en cas d’urgence ou pour se rendre à un rendez-vous du NHS préalablement fixé », a déclaré la police du Gloucestershire.

Alors que les images montrent que l’intérieur de l’hôpital est pratiquement vide, les autorités sanitaires britanniques n’ont cessé d’affirmer que le NHS risque d’être « submergé » en raison de l’augmentation des infections liées au COVID-19.

NHS England affirme qu’il y a maintenant plus de patients COVID-19 dans les hôpitaux qu’il n’y en avait pendant le pic d’avril de la première vague.

Cependant, les données publiques montrent que les hôpitaux sont effectivement plus vides qu’à la même période l’année dernière, avec des lits occupés à 89% contre 95% en décembre 2019.

Dans toutes les régions du pays, les taux d’occupation des soins intensifs sont également inférieurs à la moyenne sur trois ans.

La quasi-totalité des hôpitaux urgentistes de Nightingale qui ont été construits à un coût de 220 millions de livres sterling pour traiter les patients infectés par le COVID en surnombre n’ont jamais été utilisés et sont maintenant en cours de démantèlement.

Beaucoup se sont également demandé pourquoi les infirmières ont eu le temps d’exécuter des danses soigneusement chorégraphiées pour avoir du poids sur les médias sociaux, alors que les membres des familles des victimes de cancer qui se sont vu refuser un traitement se plaignaient de leur insensibilité.

source : https://www.aubedigitale.com

Source : Lire l'article complet par Réseau International

Source: Lire l'article complet de Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information. Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement. Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe. Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You