Chine – En attendant le chasseur-bombardier autonome de 6ème génération « Dark Sword », le Chengdu J-20 est produit en masse

Chine – En attendant le chasseur-bombardier autonome de 6ème génération « Dark Sword », le Chengdu J-20 est produit en masse

par Strategika 51.

Avec plus de 200 appareils opérationnels (novembre 2020), la Chine demeure l’un des très rares pays à produire en masse un chasseur-bombardier furtif de cinquième génération : le Chengdu J-20. Une seconde variante de cet appareil impressionnant est en cours d’essais avancés dans l’attente du très attendu chasseur-bombardier de 6ème génération, lequel sera entièrement automatisé.

Très peu d’informations réelles sont disponibles sur le « Sabre Noir » mais les intenses efforts de recrutement de pilotes et d’opérateurs de drones de combat poursuivis en Chine depuis une année laisse entendre que les stratèges chinois ont opté pour une période transitoire durant laquelle des appareils autonomes (intelligence artificielle) cohabiteront avec des appareils pilotés par des humains.

Des drones de combat divers opèrent déjà en synergie le chasseur furtif de 5ème génération Chengdu J-20 mais il semble que le concept du Sabre Noir va bien au-delà d’une synergie entre machine pilotée par des humains et des machines autonomes.

Le « Sabre Noir » sera probablement le premier véritable chasseur-bombardier sans pilote capable d’atteindre des vitesses hypersoniques et évoluer à des altitudes dépassant les 35 000 mètres. Cet appareil sera certainement accompagné par des drones hypersoniques de reconnaissance WZ-8 dont l’un des rôles est de pallier à une éventuelle destruction des satellites militaires et civiles chinois par des capacités de lutte anti-satellite adverses. Une éventualité que le commandement chinois a intégré depuis des années dans tous les scenarii possibles d’un conflit non asymétrique.

La Chine compte produire huit nouveaux modèles d’avions de combat d’ici 2025 mais demeure le premier pays au monde à produire le plus grand nombre de drones militaires et cette tendance sera renforcée à la lumière des leçons tirées de certains conflits récents comme celui du Nagorno Kara Bach dans le Caucase.

source : https://strategika51.org

Source : Lire l'article complet par Réseau International

0

Source: Lire l'article complet de Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information. Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement. Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe. Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You