Diversité: Cathy Wong invite Marvin Rotrand à céder sa place

Diversité: Cathy Wong invite Marvin Rotrand à céder sa place

<img width=”1795″ height=”1008″ src=”https://journalmetro.com/wp-content/uploads/2017/11/cathy-wong2-e1592402331591.jpg” class=”attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image” alt=”diversité Cathy Wong” loading=”lazy” srcset=”https://journalmetro.com/wp-content/uploads/2017/11/cathy-wong2-e1592402331591.jpg?w=1795 1795w, https://journalmetro.com/wp-content/uploads/2017/11/cathy-wong2-e1592402331591.jpg?w=150 150w, https://journalmetro.com/wp-content/uploads/2017/11/cathy-wong2-e1592402331591.jpg?w=242 242w, https://journalmetro.com/wp-content/uploads/2017/11/cathy-wong2-e1592402331591.jpg?w=768 768w, https://journalmetro.com/wp-content/uploads/2017/11/cathy-wong2-e1592402331591.jpg?w=470 470w, https://journalmetro.com/wp-content/uploads/2017/11/cathy-wong2-e1592402331591.jpg?w=1536 1536w” sizes=”(max-width: 1795px) 100vw, 1795px” data-photo-credit=”Archives | Métro” data-attachment-id=”1261640″ data-permalink=”https://journalmetro.com/cathy-wong2/” data-orig-file=”https://journalmetro.com/wp-content/uploads/2017/11/cathy-wong2-e1592402331591.jpg?fit=1795%2C1008″ data-orig-size=”1795,1008″ data-comments-opened=”1″ data-image-meta=”{"aperture":"4","credit":"Josie Desmarais","camera":"Canon EOS 70D","caption":"","created_timestamp":"1511790180","copyright":"\u00a9 Josie Desmarais","focal_length":"350","iso":"5000","shutter_speed":"0.00625","title":"","orientation":"0"}” data-image-title=”cathy wong2″ data-image-description=”La responsable de la lutte contre le racisme et la discrimination au comité exécutif, Cathy Wong.

” data-medium-file=”https://journalmetro.com/wp-content/uploads/2017/11/cathy-wong2-e1592402331591.jpg?fit=242%2C136″ data-large-file=”https://journalmetro.com/wp-content/uploads/2017/11/cathy-wong2-e1592402331591.jpg?fit=470%2C264″ style=”display:none”>La responsable de la lutte contre le racisme à la Ville de Montréal, Cathy Wong, a invité mardi le doyen de l’hôtel de ville, Marvin Rotrand, à céder sa place aux prochaines élections municipales afin de faciliter l’arrivée de candidats issus de la diversité. Des propos qui ont soulevé l’ire de l’opposition.

Les élus ont adopté à l’unanimité mardi, en séance du conseil municipal, une version amendée d’une motion du conseiller indépendant de Snowdon, Marvin Rotrand. Celle-ci demande notamment aux partis municipaux de revoir leurs règlements d’investiture afin de s’assurer que le tiers de leurs candidats aux prochaines élections municipales, l’an prochain, soient «issus des diversités». Parmi celles-ci, la motion inclut notamment les membres des minorités visibles ou d’origine autochtone de même que les personnes handicapées.

En 2013, l’ancien conseiller du district de Saint-Michel, Frantz Benjamin, avait présenté une motion similaire. Puis, en 2016, M. Rotrand avait soumis une motion similaire aux élus. Les deux ont été adoptées.

Actuellement, seulement 4 élus sur 65 au conseil municipal sont membres d’une minorité visible. Parmi ceux-ci, on compte Cathy Wong, qui a rejoint les rangs de Projet Montréal l’an dernier. Les trois autres sont des conseillers d’Ensemble Montréal, soit Alan DeSousa, Abdelhaq Sari et Josué Corvil.

Les minorités visibles représentent pourtant environ 33% des Montréalais, selon des données de la Ville.

«On doit changer notre façon de faire, et c’est un appel pour tous les partis», a déclaré M. Rotrand mardi, peu de temps avant la tenue du vote sur cette motion. Il a d’ailleurs souligné l’importance que les partis présentent des candidats dans des «districts gagnables» l’an prochain.

La fin des «candidats poteaux»

En entrevue à Métro la semaine dernière, le président de Projet Montréal, Guedwig Bernier, a d’ailleurs reconnu que des membres des minorités visibles se sont sentis comme des «candidats poteaux» lors des dernières élections municipales. Le parti au pouvoir avait présenté alors 23,3% de candidats membres des minorités visibles, mais la plupart d’entre eux n’ont pas remporté leur pari.

«Il y a des membres des minorités visibles qui ont l’impression d’être nommés comme candidats à la dernière minute pour des raisons d’image», a affirmé M. Rotrand, ajoutant que «Projet Montréal a beaucoup d’efforts à faire» sur ce plan.

«L’heure n’est plus aux promesses, elle est aux résultats», a pour sa part soulevé le conseiller d’Ensemble Montréal, Francesco Miele.

Laisser place à la diversité

Cathy Wong, qui est responsable de la lutte contre le racisme et la discrimination au sein du comité exécutif, a elle aussi salué cette motion, notant au passage que la faible présence de minorités visibles au conseil municipal témoigne de «l’ampleur de la tâche».

Elle a toutefois soulevé ensuite ce qu’elle a qualifié de «paradoxe» dans le fait que M. Rotrand, qui est conseiller municipal depuis 38 ans, soit à l’origine de cette motion. Pour laisser davantage de place à la diversité aux prochaines élections municipales, il faut que les élus de longue date soient prêts à «laisser leur place», a-t-elle dit.

«Comment peut-on laisser place aux candidats de la diversité quand des élus s’accrochent à leur poste mandat après mandat?» a-t-elle demandé, en faisant référence à maintes reprises au conseiller de Snowdon.

«Comment faire face à la diversité dans notre conseil quand des élus se représentent décennie après décennie?» -Cathy Wong, conseillère de Projet Montréal

Des propos vivement dénoncés

Les propos de Mme Wong ont pris de court l’opposition officielle, qui a vivement réagi.

«S’il y a une personne qui a démontré du progressisme au fil des ans, qui a fait la promotion de la diversité, année après année, c’est Marvin Rotrand […]. C’est de l’âgisme que vous faites», a rétorqué M. Miele.

«Il faut reconnaître la sagesse du candidat de Snowdon plutôt que de tirer à boulets rouges sur lui», a également déclaré le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa.

La mairesse de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, Sue Montgomery, a pour sa part appuyé les propos de Mme Wong. Selon elle, si M. Rotrand se représente au prochain scrutin municipal, aucun candidat de la diversité n’aura une chance de remporter le district de Snowdon, un quartier multiculturel.

M. Rotrand, pour sa part, associe les paroles de Mme Wong à une stratégie politique.

«Son discours a tenté de détourner le spotlight de Projet Montréal. Elle a tenté de détourner le débat de la motion en le tournant vers moi», a -t-il affirmé à Métro en fin d’après-midi. Il n’a pas indiqué mardi s’il entend briguer un 11e mandat l’an prochain.

Les prochaines élections municipales auront lieu le 7 novembre 2021.

Source : Lire l'article complet par Journal Métro

Source: Lire l'article complet de Journal Métro

À propos de l'auteur Journal Métro

Disponible dans plus de 1 000 points de distribution du lundi au vendredi, l'édition montréalaise du journal international Metro est une des seules à être imprimée français en Amérique. C'est également le quotidien le plus lu à Montréal (un million de lecteurs par édition). (Wikipédia)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You