Trump versus Biden : suivez l'élection américaine avec E&R !

Trump versus Biden : suivez l'élection américaine avec E&R !

Les Américains élisent aujourd’hui, par le biais des « grands électeurs », le président des États-Unis pour la période 2020-2024.

Suivez les résultats en direct tout au long de la nuit et réagissez, les commentaires seront modérés toute la nuit.

Passez la nuit américaine sur E&R !


23h30 – Les tous premiers bureaux de votes fermeront à minuit, heure de Paris. Les votes seront connus ou tout au moins estimés assez rapidement (à partir d’une heure du matin), mais les nombreux votes par correspondance pourraient fausser le résultat sorti des urnes. En effet, leur dépouillement sera long (plusieurs jours voire davantage) et il pourrait, si les résultats étaient serrés, faire croire à ce qu’on appelle un “mirage rouge” : les républicains (rouges), plus critiques envers le vote par correspondance dont on sait qu’il pourrait être (et qu’il sera, sûrement) entaché de fraude, votent massivement le jour de l’élection. Dès lors le vote démocrate (bleu) pourrait reprendre le dessus.

— / —

 

23h00 – En raison du décalage horaire, mais aussi des quatre fuseaux horaires qui parcourent les Etats-Unis (six avec l’Alaska et Hawaï), les premières informations ne tomberont pas avant 1 ou 2 heures, au grand minimum. Préparez le café et mettez le champagne au frais. Si ce n’est pour fêter la victoire de Donald Trump, ce sera pour se consoler d’une défaite de la pensée et de l’esprit critique, tant on pourra dire que les médias, les réseaux sociaux et les peoples ont fait l’élection, au mépris d’un débat démocratique et de la simple équité de l’expression des avis de chaque camp.

— / —

 

21h00 (heure française) – Censure et manipulation de la part des réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux, Twitter, Facebook, Youtube et Google, entre autres, ont systématiquement sapé la campagne électorale de Trump et la libre expression de ses soutiens. De nombreux comptes ont été fermés pendant les semaines qui ont précédé l’élection et de très nombreux liens ou renvois vers des sites ou des vidéos ont été bloqués, supprimés ou, au mieux, “shadow banné” (le lien n’est pas supprimé mais n’est plus visible par vos contacts).

Les réseaux sociaux ont poussé les jeunes à s’inscrire puis à voter, conscients qu’ils tiennent ici un réservoir d’électeurs immatures réagissant à l’émotion et moutonniers, et donc probablement plutôt anti-Trump.

Comme exemple de ces manipulations fines et subtiles mais qui comptent sur le grand nombre, les usagers de Facebook aux États-Unis voient apparaître depuis ce matin une vignette sur leur page d’accueil et sous les publications des candidats leur rappelant que c’est le jour des élections, les aidant à trouver leur bureau de vote le plus proche et leur permettant d’indiquer qu’ils ont voté.

Désormais l’élection est jouée car l’électeur a soit déjà voté (100 millions sur environ 250 millions d’électeurs – 40% d’électeurs !), soit il sait peu ou prou quel candidat aura sa préférence. Dès lors les réseaux sociaux, secondant les médias, jouent désormais la peur de la sempiternelle fake news :

« Si un candidat à l’élection présidentielle déclare une victoire prématurée, nous ajouterons des informations plus spécifiques dans les messages d’avertissement sous ses publications, ainsi que dans les notifications en haut du fil d’actualités, et nous continuerons d’afficher les derniers résultats de votre Centre d’information sur les élections » (Tweet Facebook)

— / —

 

19h40 – En visite dans un QG de campagne de la banlieue de Washington, Donald Trump a affirmé que les Américains étaient « en droit de connaître le vainqueur » le jour même de l’élection.

— / —

 

18h30 – Melania Trump a voté :

— / —

 

18h10 – Hillary Clinton a voté :

— / —

 

17h30 – Des Républicains soupçonnent une fraude en Pennsylvanie :

« Mauvaises nouvelles en provenance de Philadelphie. Des responsables électoraux démocrates empêchent nos responsables électoraux de venir près des tables de dépouillement, de telle manière qu’ils ne peuvent plus rien contrôler. Que cachent-ils ?? CELA DOIT S’ARRÊTER !!! »

— / —

 

17h – L’US Elections Project de l’université de Floride annoncent que plus de 100 millions d’électeurs américains ont participé par anticipation (vote par voie postale ou dans les bureaux de vote ouverts à l’avance) à l’élection présidentielle aux États-Unis, du jamais vu dans l’histoire politique du pays. Vers une mobilisation record de l’électorat ?


*

Rappel sur le fonctionnement du système électoral américain : c’est la majorité au nombre des « grands électeurs » qui prime sur la majorité des suffrages exprimés. Le vainqueur en nombre de voix citoyennes n’est donc pas forcément celui qui remporte l’élection. Les États-Unis comptent 538 grands électeurs répartis en 50 États.

Les règles du scrutin en vidéo :

Les Swing States, ces États où le résultat est indécis (les résultats du Texas sont particulièrement attendus) :

- Floride
- Pennsylvanie
- Texas
- Ohio
- New Hampshire
- Géorgie
- Arizona
- Iowa
- Nevada
- Michigan
- Caroline du Nord
- Wisconsin

Le programme (non exhaustif) de la nuit du 3 au 4 novembre 2020

- 1h15 (heure française) : estimation des résultats de l’Indiana, du Kentucky et du Vermont

- 1h30 : résultats de la Géorgie, de la Caroline du Nord, de la Floride et de l’Ohio

- 2h : résultats du Michigan, de la Pennsylvanie et du Texas

- 2h30 : résultats de l’Alabama, du Connecticut, de Delaware, de l’Illinois, du Maine, du Maryland, du Massachusetts, du Mississippi, du Missouri, du New Hampshire, du New Jersey, de l’Oklahoma, et du Tennesse

- 4h : fermeture des bureaux de la côte Ouest

- 4h 15 : résultats de l’Iowa, du Dakota du Nord, du Montana, du Nevada, de l’Utah et de l’Arizona

- 8h : résultats du Wisconsin

Source: Lire l'article complet de Égalité et Réconciliation

À propos de l'auteur Égalité et Réconciliation

« Association trans-courants gauche du travail et droite des valeurs, contre la gauche bobo-libertaire et la droite libérale. » Égalité et Réconciliation (E&R) est une association politique « trans-courants » créée en juin 2007 par Alain Soral. Son objectif est de rassembler les citoyens qui font de la Nation le cadre déterminant de l’action politique et de la politique sociale un fondement de la Fraternité, composante essentielle de l’unité nationale. Nous nous réclamons de « la gauche du travail et de la droite des valeurs » contre le système composé de la gauche bobo-libertaire et de la droite libérale.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You