Ingérence française en Côte d’Ivoire

Ingérence française en Côte d’Ivoire

Merci de vouloir débattre, mais il faut bien débattre.
J´ai bien lu votre longue réponse, mais non seulement elle ne me comvient pas, elle n´est pas aussi ce que j´attendais de vous, excusez moi, vous êtes passé á côté car vous n´avez pas répondu aux deux questions de mon commentaire.
Je vous ai posé deux questions á savoir, qui a dit que:
1-  » Donnez moi le pouvoir de créer la monnaie et je me moque de qui fait les lois  »

2- Qui a crée le Franc CFA ? et qui fait les lois dans les pays oú le Franc CFA est utilisé ?

Est ce vrai que celui qui crée la monnaie se moque de celui qui fait les lois ?
C´est lá oú je voulais que nous débattions et je vous aurait démontré que celui qui crée la monnaie, se moque de celui qui fait les lois.

Lorsqu´on veut parler du Franc CFA, voilá les deux questions auxquelles il faut répondre.

Avez-vous entendu parlé de l´universitaire africain Joseph TCHUNDJANG POUEMI ? c´est l´auteur d´un livre sur la Monnaie en l´occurrence le Franc CFA, quatre ans après sa sortie, ce brillant universitaire décédait… ?
https://books.google.com/books/about/Monnaie_servitude_et_libert%C3%A9.html?id=U1IxAQAAIAAJ
Monnaie, servitude et liberté: la répression monétaire de l’Afrique …

Monnaie, servitude et liberté: la répression monétaire de l’Afrique. Front Cover. Joseph Tchundjang Pouémi. Éditions J.A., 1980 – Africa – 284 pages. 0 Reviews …

 » En clair, les Africains doivent vraiment se dépêcher maintenant de faire disparaître le Franc CFA, les Européens n’en veulent plus. » Quelle ironie de votre part á la fin de votre commentaire, mais toutefois qui dit vrai car les nouvelles générations africaines conscientes que sans contrôle de sa monnaie vous ne pouvez pas vous développer, sont désormais sur tous les fronts pour faire disparaitre ce Franc CFA, et, il va disparaitre, ce n´est plus que question de temps.

Vous avez raison, les Européens aussi n´en veulent de ce Franc CFA et le font dire:
https://lefaso.net/spip.php?article87685
Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de …
26 janv. 2019 … Le vice-Premier ministre du Conseil italien, Luigi Di Maio, a accusé la France … Pour la petite histoire, la monnaie dans l’Afrique française épouse les … que la France continue cette exploitation honteuse de ces colonies, …

Le débat continuant, savez-vous pourquoi la France s´est acharnée á la destruction de la Lybie ?

Connaissez l´historique des coups d´États dans les pays africains francophones ?
L´Afrique francophone est la région ayant connue le plus de coups d États en Afrique, la cause ? Le Franc CFA.

https://dialnet.unirioja.es/descarga/articulo/3065918.pdf
dictatures et protestantisme en afrique noire depuis la … – Dialnet
depuis 1990 (suite à un coup d’État); Paul Biya … les pays d’Afrique francophone sous le joug français par le biais d’un … Cette liste de dictateurs et de complots.
Extrait:
 » Le Togo: l’assassinat de Sylvanus Olympio et la mise en place du clan Eyadéma Le 13 janvier 1963, Sylvanus Olympio, le premier président démocratiquement élu au Togo lors des élections du 9 avril 1961, fut assassiné par Étienne Gnassingbé Eyadéma33, membre d’un contingent de demi-soldes démobilisés de l’armée coloniale française à la fin des guerres d’Indochine et d’Algérie. Ce fut le premier coup d’État de toute l’histoire de l’Afrique Noire après les indépendances, putsch orchestré par Jacques Foccart34. Pour le gouvernement gaulliste, qui était déterminé à préserver, coûte que coûte, les intérêts français au Togo, il s’agissait d’empêcher par ce coup d’État que le président Olympio ne fasse franchir au Togo l’étape déterminante de l’indépendance économique via, notamment, la création d’une monnaie nationale (ce qui aurait eu des répercussions conséquentes dans les anciennes colonies françaises). Nicolas Grunitzky, né d’un père allemand (d’origine polonaise) et d’une mère togolaise, prit la tête de l’État alors que le sergent Gnassingbé Eyadéma fut promu chef d’état-major des armées en guise de récompense. En janvier 1967, ce fut au tour du président Grunitzky d’être renversé par ce même Eyadéma qui s’empara du pouvoir pour ne plus jamais le quitter. Le 15 avril 1967, il devint officiellement président de la république togolaise, poste qu’il occupa jusqu’à sa mort en février 2005. »

Autant d´informations pour vous concernants le Franc CFA.

0

Source: Lire l'article complet de Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information. Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement. Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe. Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recommended For You